Accueil Instruments     News     Guitare     Basse     Batterie     MAO     Home-Studio     Achat     Occasion     Guides


Choisir une Guitare Electrique


 Réactions/Commentaires/Précisions ? Cliquez ici pour rejoindre le forum de ce Guide

Pour guitaristes intermédiaire

- Fender Stratocaster American Special HSS

- Corps en aulne massif
- Manche érable vissé, touche palissandre
- Micros : 2 Fender Texas Special (simple bobinage) + 1 Fender double bobinage
- Vibrato type vintage
- Mécaniques à bain d'huile
- Made in USA
- Prix : 850 €

Fender a eu la bonne idée de produire une vraie Stratocaster, fabriquée aux USA, à un tarif relativement démocratique. Pour y parvenir, Fender a fait quelques petites économies, notamment sur l'accastillage (avec notamment un vibrato vintage monté à l'ancienne, sur 6 vis, et non sur couteaux) et sur le case (ici remplacé par un simple gig bag).
C'est donc une Strat, une vraie, et ceux qui connaissent ces instruments ne seront pas dépaysés ! L'ergonomie est irréprochable comme toujours, le poids est dans la moyenne, l'équilibre est parfait, le manche en C est très confortable et glisse bien, et le talon proéminent gêne un peu l'accès aux cases les plus aigues, sans que ce problème ne soit non plus insurmontable... une Strat, quoi...
Ca résonne déjà bien à vide, gage de bois de bonne qualité.
En son clair, le micro grave délivre un son qui invite aux plans blues. Un régal ! Le médium reste du même type avec un spectre plus aigu mais relativement neutre et sera d'une grande utilité pour les rythmiques. Le micro aigu, quant à lui, a un niveau de sortie modéré qui s'équilibre pas mal avec les deux autres. Il fournit des sons plus épais, plutôt chauds et riches.
Les positions intermédiaires, réputées sur les stratos, donnent des sons cristallins, fins, très agréables tant en rythmique qu'en chorus. En position aigu + milieu, on aura toutefois un son un peu moins fin que sur une Strat SSS.
En crunch, les micros Texas Special sont vraiment dans leur monde. Sur la plupart des positions du sélecteur, ça sonne très blues, un peu à la Stevie Ray Vaughan, avec beaucoup de chaleur pour des micros simples, et un délicieux côté un peu "dirty". C'est vraiment plein de caractère, et la dynamique est tout à fait réjouissante. Sur le micro aigu, en revanche, ça devient plus Rock and Roll, avec un son plus dense, plus gras (tout étant relatif...), qui permet sans problème des incursions sur les terres d'ACDC. Vraiment très rock.
En son saturé, le micro grave délivre un son flûté typique, typé Hendrix. Le micro aigu n'est pas une bête de métal, mais il délivre des saturations chaudes et riches, trèzs intéressantes, qui pourront assurer jusque dans le domaine du heavy à la Maiden. Le micro médium est… médium et sera rarement utilisé seul, au final.
Quant aux positions intermédiaires, en saturation comme en son clair, c'est toujours un gros point fort de la strat : superbe et inimitable. Fin et puissant à la fois, plein de dynamique et de caractère...
Voilà donc un instrument de bonne facture, avec beaucoup de caractère. Cette guitare sera à l'aise sur des styles tels que le Blues, le Rock, le Funk, le Reggae, la Pop ou le hard rock, ce qui lui confère une grande polyvalence.




Fender Stratocaster Lone Star

- Corps en aulne massif
- Manche érable vissé, touche palissandre
- Micros : 2 Fender Texas Special + 1 Seymour Duncan Pearly Gates
- Vibrato type vintage
- Mécaniques à bain d'huile
- Fabriquée au Mexique
- Prix : 650 €

Comme son nom l'indique, cette Strat mexicaine est destinée au Rock Sudiste. Et autant le dire tout de suite, elle y excelle ! Oui, mais elle ne se limite pas à ça. Sa configuration de micros, d'une étonnante homogénéité, lui confère une polyvalence certaine ! Mais reprenons du début : nous voilà en présence d'une belle Strao, de conception tout à fait traditionnelle, qui ne se démarque que par sa configuration de micros : 2 simples Fender Texas Special, et un double Seymour Duncan Pearly Gates (oui oui, celui fait pour Gibbons !)
Le manche en C, pas trop épais et au vernis satiné, rappelle celui d'une American Standard. Globalement, cette guitare respire la qualité et inspire confiance, même si j'ai déjà connu des corps de Strat qui vibraient davantage (la faute à un vernis un brin épais, peut-être ?)
Mais ne pinaillons pas : elle est chouette et bien construite, cette guitare !

Bon, branchons-la !
Sur les micros simples, en son clair, on a ce à quoi on pouvait s'attendre : des sons typiquement Stratocaster dans un esprit vintage, avec pas mal de brillance. Les beaux sons clairs de rigueur, dont on ne se lasse pas ! Sur le micro b=double, on a droit à un son sgréablement équilibré, plutôt épais, très utilisable en clean. Bonne surprise !
La position intermédiaire aigüe, elle, sonne un peu plus épais que sur une Strat SSS, forcément.
En crunch, les Texas Special font merveille. Ils ont un côté "dirty" que j'apprécie vraiment, avec une énorme dynamique qui permet de parfaitement contrôler le gain juste sur l'attaque du médiator. Le Seymour Duncan, lui, confirme les premières impressions : il offre un son pas trop gras mais extrêmement chaud, avec un grain à réveiller un mort ! Muy caliente, muchachos !!! Un pur bonheur !
Et en saturé ? Ben toujours pas vraiment de surprise pour les Texas Special, qui restent dans le registre de la Strat et apprécieront modérément les saturations velue. Le Pearly gates, par contre, pourra vous conduire jusqu'au heavy metal sans grand problème, mais c'est sur des saturations plus modérées qu'il donnera le meilleur de lui-même, avec un grain vraiment superbe.

Au final, voilà une mexicaine abordable financièrement, mais qui ne fait pas l'impasse sur l'essentiel : la qualité des matériaux et le son !
ses domaines de prédilection sont le rock, le rock sudiste (of course...) et le blues. Son caractère, vraiment marqué, colle à la perfection à ces registres. Mais elle pourra aussi sans souci faire des incursions dans la pop, le hard, le reggae, la variété, où elle saura ajouter son supplément d'âme.
2019