Accueil Instruments     News     Guitare     Basse     Batterie     MAO     Home-Studio     Achat     Occasion     Guides


Choisir un Ampli pour Guitare Electrique


 Réactions/Commentaires/Précisions ? Cliquez ici pour rejoindre le forum de ce Guide

pour joueurs intermédiaires

Peavey Classic 30

- Technologie : Tout lampes (3 lampes 12ax7 en préamp, 4 lampes EL84 en puissance)
- Puissance : 30 watts
- 2 canaux (clean et lead) + Boost
- 1 Equalizers 3 bandes, commun aux deux canaux
- Reverb à ressorts accutronics
- 1 boucle d’effets en série
- Finition : vinyle noir ou Tweed
- 1 HP de 12" Blue Marvel
- Prix : 600 €

Voici un ampli résolument vintage, dont le look s’inspire ostensiblement des Fender Hot Rod et Blues Deluxe. On retrouve notamment un panneau de commandes chromé avec des boutons « tête de canard » à l’ancienne. Il est disponible en deux finitions : vinyle noir ou Tweed (toujours comme chez Fender…)
Là où la comparaison s’arrête, c’est lorsque l’on se penche sur les entrailles de la bête pour y découvrir un étage de puissance monté en lampes EL84 (comme sur les Vox AC30) de chez Sovtek en lieu et place des 6L6 Groove Tubes que l’on retrouve habituellement chez Fender.
L’engin est manifestement taillé pour le blues et le rock, et offre une puissance de 30 watts.
Le canal clair donne un son très chaud et sans brillance excessive (ça sonne même plutôt mat). Ca n’a pas la rondeur d’un Fender, mais ça s’avère très bon pour le blues, d’autant que la dynamique est au rendez-vous. Ce canal a tendance à cruncher très rapidement avec des micros doubles, ce qui reste toujours dans un esprit très blues. En montant le volume aux ¾ sur le canal clair, on se prendrait presque pour Keith Richards.
Le boost épaissit considérablement le son, le compresse, et donne un spectre beaucoup plus grave. Cependant, cet ampli ne se signalant déjà pas, à la base, par sa brillance, ce boost n’apporte pas grand chose d’intéressant, y compris avec des micros simples.
Passons sur le canal saturé. Gain au minimum, on obtient un léger crunch, toujours d’un esprit très blues. En montant le gain à la moitié, on obtient des saturations crémeuses, riches en harmoniques et chargées en médiums. Le grain, rugueux, rappelle tout de suite le mythique Vox AC30. En poussant davantage le gain, on obtient des saturations plus compressées, plus typées Hard Rock, toujours bien chaudes et bien granuleuses. C’est parfait pour le Rock et le Hard pas trop méchant, donc, mais les Métalleux resteront sur leur faim car il est manifeste que cet ampli n’a pas été conçu pour ça.
Sur ce canal saturé, le boost agit de la même manière que sur le canal clair, et il se montre assez peu musical. Il ne gonfle pas le gain, et se contente de booster les grave et les bas mediums. Le son obtenu s’en trouve très assourdi... étrange et peu utilisable.
Quant à la réverb, elle fait très honnêtement son boulot et ne se montre pas trop caverneuse.
La puissance de ce petit combo est suffisante pour les répets et les petites scènes, à une légère restriction près : le canal clair crunche assez vite, et il ne sera pas possible de conserver un son très clair à fort volume. Les bluesmen apprécieront, les autres moins…
Voici donc un bon petit ampli, pas trop cher, plein de caractère, au son très typé blues/rock. Contrepartie de ce caractère bien marqué, il ne plaira pas à tout le monde ! Mais pour ceux qui aiment, ce sera un ampli de premier choix. A essayer !



>> >> Suite : pour joueurs confirmés
2019