1.3 Anatomie de guitare électrique

de Partoch.com, déposé le 01/01/2001, noté 5/5 sur 2 votes


La guitare électrique est née de l’envie d’utiliser l’instrument dans des groupes de Jazz. L’impossibilité naturelle de faire des solos audibles dans une formation, a fait plancher au début des années 20 un ingénieur de chez Gibson : Lloyd Loar. L’une des premières guitare électrique produite fut la magnifique Gibson L-5..

Mais en quoi une guitare électrique est elle différente d’une guitare acoustique ?

Tout d’abord le bois : les guitares électriques sont aujourd’hui produites à partir d’essence de bois comme l’acajou, l'érable, le fresne, l’aulne ou le noyer. On trouve bien d’autres essences de moindre qualité qui permettent de baisser les prix.

Puis, la forme est évidemment différente. Contrairement à l’acoustique ou le corps creux est chargé de véhiculer les ondes des cordes pour les renvoyer amplifiées, la guitare électrique n’a pas obligatoirement de caisse de résonance, les micros électromagnétiques placés sous les cordes sont chargés de transmettre les ondes vers un système d’amplification. La guitare électrique peut donc prendre différentes formes, mais pendant longtemps la forme de la guitare dépendait d’une condition importante : elle devait être lourde. En effet, le son d’une guitare électrique peut être fortement amplifié. Si le son amplifié est trop élevé (ou si l’ampli est à proximité de l’instrument) les ondes font vibrer la guitare et repasse une seconde fois dans les micros : cela donne un sifflement très désagréable que l’on nomme le « Feed Back ». Le fait de "lester" la guitare réduis ces vibrations externes et permet d'obtenir un son de qualité.

Selon l’emplacement des micros, le son recueilli n’aura pas la même tonalité. Ainsi le micro proche du manche accentuera les basses fréquences alors que celui placé près du sillet accentuera les hautes fréquences. Un guitariste électrique pourra en mélangeant le son des deux micros modifier la tonalité du son généré.

Voyons comment se compose la guitare électrique :

- Le chevalet
pièce en métal, fixée à la caisse, sur laquelle sont attachées les cordes

- La barre de trémolo
C’est une barre de métal fixée au chevalet qui permet de varier la tension des cordes en inclinant le chevalet en avant ou en arrière.

- La caisse
Piece sur laquelle sont fixés le manche et le chevalet. C’est la surface de jeu de la main droite. Elle peut être pleine, creuse ou partiellement creuse selon les modèles.

- Les microphones (ou pickups)
Généralement au nombre de deux ou trois, placés sous les cordes, ils recueillent le son des cordes pour les transmettre aux boutons de contrôle.

- Les boutons de contrôle (ou potentiomètres, voir « potards »)
Ce sont des boutons de réglages permettant de choisir l’intensité du son de tel ou tel micro, ainsi que la tonalité attendues.

- Sélecteur de microphones :
bouton de contrôle qui offre la possibilité de permuter le son d’un micro à un autre (ou un mélange des deux)

- La plaque de protection :
c’est une plaque rigide généralement en plastique ou en nacre, placé sous les cordes et les boutons de contrôle pour protéger le corps des frottements des doigts.

- Le bouton de courroie :
petits boutons (2) généralement métalliques vissées sur la caisse (en bas et en haut, voir au dos) permettant de fixer la sangle

- La prise Jack :
c’est la prise de raccordement de la guitare à un amplificateur ou à un autre dispositif électrique.

- Le manche :
partie de la guitare, prolongeant la caisse, qui supporte les touches et les frettes. Le manche peut être collé, vissé ou transversal

- Les touches :
pièces d'ébène collées sur le manche où appuient les doigts pour raccourcir la corde. Les touches supportent les frettes.

- Les frettes :
barrette de métal insérée dans la touche délimitant les cases.

- Sillet de tête :
pièce en os, ivoire, métal ou plastique située entre le manche et le chevalet, qui marque la 1ère limite des cordes vibrantes.

- La tête :
partie supérieure du manche où se fixent les mécaniques. Elle peut être ajourée ou pleine.

- Les mécaniques (ou clé) :
clefs fixées sur la tête servant à accrocher les cordes et à régler leur tension.

- Le guide :
il s’agit d’un petit morceau métallique placé sur la tête et qui permet aux cordes de resté alignées entre le sillet et les mécaniques

- Les cordes :
6 fils de métal qui une fois tendus produisent des sons de la guitare


A lire aussi :
  • Les accessoires courants
  • Anatomie de la guitare acoustique
  • Prof de Guitare : Nous achetons vos cours !
  • Votre avis pour des cours.
  • peut-on cumuler cours de guitare et solfège?
  • Les cours de chant.
  • prendre des cours?
  • je vais prendre des cours
  • Pour la rubrique des cours pour débutants
  • faites vous des cours de batterie ou es que vous en avait fait??






  • Désolé, Seuls les membres connectés et ayant consulté ce cours peuvent donner leur avis... !!

    Vous pouvez vous connecter avec le formulaire en haut à droite de cette page ou en cliquant ici





    Les avis des internautes déposés sur ce cours



    mnmh, le 01/01/2014 15:32:12
    Aussi bien que le cours précédent

    ydderf, le 15/02/2013 18:58:00
    bon descriptif