Les effets


13.1 Résumé des différents effets existants

de corey-le-bourrin, déposé le 31/07/2006,


Les Différents Effets


Voici un article consacré a tout (ou presque) ce que l’on peut trouver entre la guitare et l’ampli ;


La première partie concerne les effets jouant sur le grain, le niveau et la dynamique, tels que la fuzz, l’overdrive, la distorsion ou encore le compresseur limiteur.

Ensuite nous parlerons de l’égalisation, avec l’enhancer, l’égaliseur, la wah-wah,et l’auto-wah

Puis viennent les effets dits “spatiaux”, tels que le delay, l’envelope filter, ou encore le phasing.
le chorus, le flanger, l’harmoniser, le tremolo, la rotovibe, la Whammy , l’octaver et enfin la reverb.

Pour finir par la talk box, l’ebow le sampler ou encore quelques machins du genre noise gate, simulateur de HP, pédale de volume...

1ere partie

COmmencons donc, avec la partie sans doute la plus utilisée ; les pédales indispensables aux popeux, har rockeurs, bluesmen et métalleux.
Ces effets (ils sont devenus tellement habituels que l’on ne les apelle plus ainsi, mais bon on va simplifier) ont pour but de donner un GRAIN et une COULEUR particulière au son., du plus calme au plus violent.Il existe de nombreux thermes qui correspondent a un grain spécial, plus ou moins puissant et précis.Bien sur, un ampli quel qu’il soit possède une section overdrive ou disto ; mais l’ajout d’une pédale permet soit de gonfler le son, soit le le réchauffer si l’ampli n’est pas tres bon ; soit tout simplement d’avoir un autre son a sa disposition.

Dans l’ordre croissant :

L’Overdrive : il s’agit d’un son un peu saturé, tres chaud, dont le son dépend beaucoup de l’attaque des doigts ou du médiator. Le son change donc beaucoup selon le type de musique, que ce soit du Blues, du rock/pop ou du Hard rock. Ce son peut être appelé « Crunch » et « Growl » ; écoutez le, vous comprendrez. Ce son s’apparente au son que produit un ampli a lampes Saturé. Citons comme exemple l’english Muffi’n de chez Electroharmonix, ou la fameuse Tube Screamer d’Ibanez.


La Saturation La saturation n'est pas vraiment un nom de pédale a proprement parler, mais il s'agit du phénomène qui produit un overdrive ou une distorsion dans un ampli a lampes ou a transistor. cela dit, le mot est plus ou moins entré dans le language guitaristique comme tupe de son..Il s’agit d’un son plus dur que l’overdrive, plus poussé, mais gardant une certaine chaleur. Idéal pour des solos endiablés ou des rythmiques costaudes. Ce son reste donc brut, gardant une certaine couleur de lampesIl s'agirait donc d'un gros crunch comme on en obtiendrait avec une overdrive tres poussée ou le début de la course d'une pédale de distorsion

La distorsion . Pas de pitié ; c’est un son précis, tres distordu, plutot bourrin, on entre dans du lourd, amis métalleux ce son est pour vous, rythmiques destructrices, palm mute assourdissants et solos en tapping a l’horizon, parfait pour faire hurler votre ampli poussé a 11
Citons comme exemple la fameuse DS-I de chez Boss, ou la metal zone, df7 de digitech, proco rat etc..Il existe grand nombre de pédales de distorsion plus ou moins bourrinisantes, possédant des grains différents.

Ces effets cités ci-dessus peuvent etre accompagnés d’une Lampe de préampli 12ax7 (ou autres) qui va réchauffer encore plus le son; en effet, une pédale numérique ou analogique présentera moins de dynamique et de chaleur, moins de présence et moins de réactivité qu'une pédale fonctionnant avec une technologie a lampes.
PS Il est nécessaire pour que ces pédales fonctionnent au meilleur d'elles meme une tension élevée (et donc une alimentation spéciale, l'absence d'alimentation par pile), pour que les lampes poussées et chauffées a blanc puissent donner le son que l'on attend d'elles

La Fuzz (prononcer feuze) C’est un genre un peu a part, il peut avoir plusieures textures, mais c’est un son gras, un bourdon qui s’étend du léger brouillis hendrixien a la tempete nirvanienne. Bref un son assez spécial, riche en harmoniques, une des premieres pédales, qui utilisent par exemple les fameux transistors ac128 au Germanium.
Citons comme exemple la HelectroHarmonix Big Muff, et la Fuzz factory de Z-vex, la Dallas Arbiter Fuzz Face...

Pour tous ces effets, il est important de doser correctement le gain et la tonalité, pour ne pas surcharger le son.En effet, on pourrait penser que pour du métal, un gain maximum et une égalisation en V (basses 10 mediums 0 aigus 10) sont les plus efficaces réglages..Il n'en est rien; une bonne pédale (qu'elle soit de distorsion d'overdrive ou de fuzz) doit etre réglée minutieusement, et on remarque vite que pour du gros son il n'est pas nécessaire de régler une pédale comme un bucheron avec le gain a fond; un son épais et tranchant fais parfois plus de dégats qu'un son creusé "essaim d'abeilles"

Qui dit Distorsion, dit Compresseur : il permet d’égaliser le niveau sonore entre les sons les plus forts et les sons les plus faibles. Permettant d’homogénéiser le son. Cet effet Permet aussi d’augmenter le Sustain (la capacité du son a rester en suspens.) Par contre, il a tendance a diminuer voire anihiler la dynamique du jeu d'ou son utilisation qui se doit d'etre parcimonieuse!


2eme partie, les effets de tonalité

L’égalisation est nécessaire au sculptage du son.et au réglage de la tonalité.
Pour cela on utilise un Equaliseur , qui permettra d’ajouter ou de soustraire de la puissance a certaines bandes de fréquences. (le nombre de bandes définit l’efficacité ou plutot la précision de l’equaliser : 3, 7, 10 ..). Les réglages de tonalité sont présents sur l’ampli (bass, mid, treble) et sufisent souvent .Mais des guitaristes pointilleux trouveront mieux d’avoir un véritable equaliseur, plus performant et abouti.
Remarque : les bassistes ont souvent un equaliseur graphique plus puissant pour sculpter le son grave de la basse (souvent un 7 bandes)
Citons comme exemple le GE-7 de Boss

Il existe un autre moyen de corriger/modifier la tonalité : le Booster/enhancer qui sert a Booster (hihi) les micros simples pour leur donner plus de gain et de chaleur, qui permettent aussi d’augmenter la puissance des micros doubles ; le son est amélioré, les overdrives seront plsu léchés, ataques plsu tranchantes…Mais cet effet booste aussi certaines plages de fréquences.
Citons comme exemple la « Guitar exciter » de chez Aphex, ou la Zvex Super Hard On

La Wah Wah est une pédale d’effet qui a une modulation au pied, contrairement aux pédles classiques. On appelle ca une pédale d’expression. La wah wah consiste en un filtre de fréquence qu’on déplace grace a la pédale du grave a l’aigu ; quand on fait toute la course de la pédale on a l’impression d’une voix « Wah Wah »
Citons come exemple la célebre Dunlop Cry Baby

L’auto Wah est un filtre de fréquence qui se balade sur la place de fréquances en la balayant a un rythme défini, et qui réagit a l’attzaque et la dybnamique de jeux. On a un effet WAH WAH sans avoir besoin de pédale d’expression.C’est assez difficile a utiliser.



3eme partie : les effets de modulation

Les effets de modulation apportent une couleur au son, ainsi que quelques effets :

Le Chorus est un effet qui consiste a doubler le signal, en prélever une partie et le réinjecter au signal final, pour un effet plus ample.On peut doser le pourcentage de signal traité, l’amplitude etc..cela rajoute de la chaleur (ou plutot une impression de chaleur) et de la profondeur au son.
On citera comme exemple l’Helectro Harmonix Small Clone


Le Flanger
est un cousin du chorus ; mais il joue lui sur l’acceleration ou le ralentissement du son, pour obtenir un son qui se rapproche de l’aterissement d’un avion.donnant un son crémeux qui oscille.

On utilise aussi des Filtres qui changent le son en y rajoutant un « voile » qui peut etre funky, ou liquide, c’est un effet tres expérimental et tres « space »
On citera comme exemple l’Otto filter de Line6 (a utiliser avec parcimonie)effets utilisés par les bassistes de funk par exemple


Le Delay est un effet interessant qui cree un écho modulable dans la fréquence, et la durée.Il permet de nombreux usages comme la répétition du son, ou un effet de multiples guitares.Il est aussi utilisé pour donner de la vivacité et de l’ampleur a un solo par exemple.Il existe aussi des "reverse delay" qui joueront a l'envers ce que vous viendrez de jouer !

UN autre effet tres souvent utilisé ; la Reverbe .Il s’agit en fait d’une sorte de Delay dont le temps de réaction a été réduit. Cela donne une impression de reverbération, de raisonnance.On peut ainsi donner l’illusion que l’on joue dans une salle de bain, une église, un garage, ou une grande scène. Tres pratique pour les enregistrements studio, pour les solos, et pour donner de la profondeur et de la vraisemblance au son.
Citons comme exemple le Holy Grail de HelectroHarmonix


Le Tremolo comme son nom l’indique fait varier le volume et l’amplitude du son selon une fréquence et un niveau définis. Parfois il coupe le son, mais il peut aussi servir a le faire onduler doucement. Une variante stereo de cet effet est le « panning tremolo » qui fait bouger le son en balance d’un coté et de l’autre de la stéréo.

Le rotovibe , ou effet cabinet Leslie simule la rotation de haut parleur 3d, faisant un effet de pulsation, mais de tournoiement du son. Utilisable aussi sur la voix.C’est un effet difficile a décrire, je vous conseille d’écouter la chanson « little wing » de Jimi Hendrix.


L’Harmoniseur est un effet tres interessant, car il double la note produite par la guitare . En plus de cela, on règle la tonalité et le mode dans lequel on joue, par ewemple A dorien, et la note jouée sera doublée de sa tierce, ou de sa quinte dans le mode choisi, ce qui permet des solos a consonnance country, espagnole, blues..C’est un effet difficile a apprivoiser mais les résultats sont interessants.

La Whammy(ou pitch shifter) est une pédale d’expression tout comme la Wah Wah, qui aumente la note jouée grace a la pédale, progressivement jusqu'à 2 octaves plus haut, ou 2 octaves plus bas. Tom morello, le guitariste de Rage against the machine est un fan.
Sitons comme exemple la Digitech Whammy (qui au passage sert aussi d'harmoniseur et d'octaveur)


L’octaver a pour effet de transposer la note a 2 octaves en dessus (pratique pour un solo) ou a des octaves en dessous (pour simuler le son de la basse).


3eme partie ; autres effets


le Noise Gate élimine le souffle en coupant le son au niveau d’un certain seuil ; il permet aussi de diminuer le larsen, et de faire un temps de décalage entre le moment ou on joue et le moment ou on entend le son, une sorte de son progressif, pour ramollir l’attaque.

La Talk Box est un effet qui nécessite un micro. Cela permet de faire « parler » sa guitare ; a l’aide d’un ingénieux systeme qui utilise la bouche comme caisse de raisonnance, on a un filtre « actif » qui agit quand on parle et chante. Pour avoir une idée ; écoutez « Do you feel like we do » de Peter frampton.c’est impressionnant, mais attention a ane pas en abuser.


Le Looper (ou sampler) permet d’enregistrer une rhytmique, puis de la repasser en boucle, pour pouvoir travailler l’improvisation. Tres utilse pour travailler a la maison, ou pour jouer seul en concert.
Citons comme exemple le Digitech Jamman Looper ou le Boss RC-20


Le Ring modulator est un effet qui ajoute ou soustrait des harmoniques artificielles au son.leur donnant des textures bizarres, comme par exemple des sons de cloches.
Citons come exemple le « Ring tone » de Zvex

La pédale de volume .(est il vraiment nécessaire que j’explique ?)

L’Ebow n’est pas vraiment u effet, mais un archet électronique pour guitare permettant d’augmenter indéfiniment le sustain. Un peu a l’égal du systeme fernandes Sustainer.

Le simulateur de HP permet de simuler la présence d’enceinter et de HP. Il permet d’enregistrer directement en studio sans prises de sons sur les haut parleur de l’ampli.
Cela donne de la texture et une certain authenticié au son.

Voila, j’espere avoir fait un résumé de tous les effets possibles. Mais il faut savoir qu’il est mauvais de surcharger d’effets. Le signal risque de perdre de la chaleur et devenir trop synthétique ; sans parler de la saturation (mauvaise) que risque l’empilement d’effets.
A vous donc d’en essayer, et d’en sélectionner quelques uns pour forger votre son.
J’espere que ce petit bilan vous aura éclairci sur les différents effets.

Bonne chance !








Désolé, Seuls les membres connectés et ayant consulté ce cours peuvent donner leur avis... !!

Vous pouvez vous connecter avec le formulaire en haut à droite de cette page ou en cliquant ici





Les avis des internautes déposés sur ce cours



amon-amarth, le 23/06/2013 10:48:22
Moi qui etait perdu dans toutes les effets ce cour m'a etait tres utile pour comprendre un peu mieux.

m.tayeb, le 13/10/2012 07:50:14
data base pour les effets