THE ROLLING STONES

The Rolling Stones

Pop/Rock
Formation en : 1962
Maison de Disque : EMI

Biographie de the rolling stones

En mai 1963 sort Come On, le premier 45 tours d'un jeune groupe de rockers anglais, seulement quelques mois après le Love Me Do des Beatles. Quarante ans plus tard, la formation, mondialement connue sous le nom des Rolling Stones, est le plus grand groupe de rock de tous les temps.

Des dizaines de millions d'albums vendus, des milliers de concerts grandioses, des centaines de millions de fans... Ceux qui remplissent encore les stades lors de leurs prestations, sont aujourd'hui entrés dans la légende. Histoire de faire la nique aux Beatles, leur éternel concurrent, qui eux, ont cessé d'exister dès 1970. Fidèles à eux-mêmes et imperturbables malgré les tempêtes traversées, Mick Jagger et ses compagnons forcent le respect et l'admiration.

Les mythiques Rolling Stones naissent au début des années 60, sous l'impulsion de Brian Jones, Michael Philip Jagger et Keith Richards.

Michael Philip Jagger et Keith Richards, tous deux nés en 1943, avaient fréquenté les mêmes bancs d'école et s'étaient perdus de vue des années durant. Très tôt attiré par la musique et encouragé par ses premières formations musicales, Mick retrouve par hasard son copain Keith dans un train, et ils deviennent inséparables.

Ils rejoignent alors Brian Jones, Mick Avory et Dick Taylor, et empruntent leur nom de scène au répertoire de Muddy Waters (le titre Rollin' Stone Blues). Les Rolling Stones sont nés et donnent leur premier concert officiel le 12 juillet 1962 au Marquee Club de Londres.

Rapidement, Charlie Watts et Bill Wyman remplacent Taylor et Avory au sein du groupe, et les Rolling Stones trouvent ainsi leur forme quasiment définitive. La légende peut commencer.

Après une courte période de rodage, durant laquelle les Stones s'exercent dans les clubs de Londres, ils signent un premier contrat chez Decca au printemps 1963 et enregistrent leur premier 45 tours Come On, une reprise de Chuck Berry.

En quelques disques, les jeunes rockers deviennent une solide formation musicale et atteignent des places honorables dans les "charts" britanniques. Leur notoriété naissante découle d'une forte présence scénique et d'une image de voyous que les journalistes se plaisent à développer, en opposition aux conventionnels Beatles.

Leur musique, basée essentiellement sur le rock n roll, emprunte aussi ses racines au blues, à la country et à la folk. Ce melting-pot ingénieux devient rapidement la marque des Stones et leur permet de s'exporter aisément aux Etats-Unis. D'autant plus que leur premier album, paru en 1964, est composé de plusieurs reprises de standards américains. Certaines d'entre elles se classent honorablement dans les "charts" outre-atlantique. Les Stones deviennent des vedettes, d'abord en assurant les premières parties des Ronettes, de John Lee Hooker ou de James Brown, puis plus tard en tête d'affiche.

Mais le premier véritable tube des Rolling Stones paraît au mois d'août 1965. Satisfaction devient l'hymne du groupe et n'a pas pris une ride quarante ans après sa création. Les succès s'enchaînent, la notoriété des rockers prend une ascendance exponentielle.

Revers de la médaille, l'image sulfureuse des Stones prend souvent le pas sur leurs exploits musicaux. Avec leurs premières arrestations en 1967 pour possession et usage de stupéfiants, Jagger et Richards alimentent la Une de tous les journaux et font le bonheur des tabloïds britanniques. Faits divers qui retarderont mais n'empêcheront pas la sortie en décembre 1968 du superbe Beggar's Banquet et des hits Jumpin' Jack Flash et Sympathy For The Devil.

Premier revers pour le groupe en juin 1969 avec le départ de leur complice Brian Jones. Officiellement, ce dernier veut se consacrer à sa carrière solo et prendre des distances avec l'étouffante formation des Stones. Mais nul n'ignore que Jones est sérieusement "accro" aux drogues dures et sa mort "accidentelle", survenue un mois plus tard dans sa piscine, n'est qu'une demi-surprise.

Amputés de leur ami mais plus forts que jamais, les Stones embauchent Mick Taylor et continuent de séduire un public de plus en plus large. Honky Tonk Women, Gimme Shelter ou Midnight Rambler assoient leur position dominante dans les hit-parades et confirment le talent d'écriture du duo Jagger-Richards.

En 1970, alors que les Beatles annoncent leur séparation, les Stones quittent leur maison de disques Decca pour s'autoproduire sous le label Rolling Stones Records. Premier album sous leurs couleurs, premier succès: Sticky Fingers et sa légendaire pochette conçue par Andy Warhol, est l'un des opus les plus aboutis du groupe.

S'ensuit une longue période de voyages qui les conduit à travers le monde, de la France à la Jamaïque, en passant par les Etats-Unis. Fruits de ces longues tournées, Angie sort en 1973 et s'impose comme la ballade la plus populaire des Stones.

En 1978, Ron Wood intègre la formation en remplacement de Taylor, et les Rolling Stones aboutissent ainsi à leur forme définitive. Loin de se laisser affaiblir par le tournant culturel des années 80, charnière entre le punk moribond et les mouvements electro et rap naissants, les Stones deviennent plus puissants encore. Leur recette: s'imposer comme des bêtes de scène et remplir les salles les plus impressionnantes possibles.

Bien avant d'envahir le Stade de France à l'aube du 21ème siècle, la bande à Jagger avait déjà, en précurseurs, enflammé Wembley dès 1982. Les eighties sonnent la consécration du groupe. Chacun de leurs albums est attendu par des millions de fans et suivi par une tournée internationale à grand budget.

Le temps d'un tube ou d'un coup de pub, ils savent aussi s'associer avec les artistes les plus en vue: David Bowie ou Freddy Mercury de Queen. Oubliées les frasques des Jagger ou autre Richards, les cinq membres de la formation sont considérés comme les plus grands rockers du monde et sont vénérés à chacune de leurs prestations.

Avec l'arrivée des 90's, et ce malgré une étonnante longévité, leur musique ne perd pas une once de qualité. Avec les années, le groupe gagne le respect dû à l'âge.

L'album Voodoo Lounge et l'immense tournée qui en découle confirme l'éternelle jeunesse et l'énergie sans faille de ceux que l'on appelle désormais les papys du rock. Une incroyable durée de vie qui les conduit à fêter leurs quarante ans de carrière en 2002. Anniversaire marqué par un impressionnant marchandisage, la réédition de leur catalogue, la sortie de diverses compilations, et des concerts exceptionnels.

Rien ne semble donc arrêter les Rolling Stones dans leur course aux records. Record de longévité, record d'albums vendus, de concerts, de récompenses. Autant de performances méritées, dues au charisme sans borne des membres du groupe, et plus particulièrement du duo leader Jagger-Richards. Longévité exemplaire semée de tubes. Angie, Jumpin Jack Flash, Sister Morphine, Sympathy For The Devil, Harlem Shuffle, Satisfaction, Don't Stop, la liste est longue des géniales compositions nées de la talentueuse imagination des Stones, et qui font d'eux aujourd'hui, la formation rock au répertoire le plus riche et varié.


enguerran

Les Clips et Videos de the rolling stones

Les derniers Albums de the rolling stones

It?s Only Rock ?n Roll



Sortie en : 2011
10 titres

Shine a Light



Sortie en : 2008
17 titres
Shine a Light (disc 1)

Shine a Light (disc 1)



Sortie en : 2008
14 titres


Les derniers Fans de the rolling stones

grand diable
gverhaeghe
sergio calabria
cosmos37
the groupie of your groupes

Les dernieres news de the rolling stones


27/05/2014 -

The Rolling Stones : Mick Jagger semble avoir fait son deuil


Alors que la tournée des Britanniques a repris hie..

28/03/2014 -

The Rolling Stones au Stade de France : réservez vos places !


C'est parti ! L'ouverture de la billetterie pour l..

24/03/2014 -

The Rolling Stones : stade de France confirmé


Alors que les rockeurs ont récemment annoncé plusi..