PLACEBO

Placebo

Pop/Rock
Formation en : 1994
Maison de Disque : EMI

Biographie de placebo

Le 15 janvier 1994, alors que le groupe Ashtray Hearts jouait comme souvent, Stefan Olsdal, invité par Brian Molko, est captivé par le groupe. C’est alors qu’il propose à Brian et Steve Hewitt de prendre la place vacante de bassiste. Ces derniers acceptent, mais malheureusement Steve doit partir en tournée avec son groupe Breed. Stefan et Brian ne chôment pas pour autant : ils s’affairent à composer à deux 4 pistes, avec leur magnétophone.

Un groupe de rock n’est quasiment rien sans batteur. C’est alors que Stefan décide de faire appel à un vieil ami d’enfance suisse, Robert Schultzberg, alors à Londres pour suivre des études de musicologie. C’est alors que naît officiellement le groupe Placebo

Placebo signifie « Je plairai », nom évocateur pour ce groupe qui cherche à se faire connaître. Le premier concert du groupe a lieu au Club Rock Garden de Camden, au centre de Londres. Placebo enregistre ensuite 6 démos que le groupe envoie à diverses maisons de disques. Le nom de Placebo apparaît pour la première fois en octobre 1995 pour une version de Bruise Pristine, sur un disque partagé avec le groupe Soup sous le label Fierce Panda.

Après ça, le groupe signe un contrat avec Hut, une maison de disque affiliée à Virgin Records. En décembre 1995, avant la sortie du single Bruise Pristine, David Bowie, séduit par ce qu’il a entendu de Placebo, leur propose d’assurer sa première partie anglaise. C’est une chance et un énorme privilège pour le trio qui, au printemps 1996, enregistre son album éponyme dans un studio de Dublin avec le producteur Brad Wood. L’opus sort en juillet 1996. L’aventure commence alors très sérieusement…

L’album Placebo atteint rapidement le top 5 des charts britanniques. C’est d’abord le single 36 Degrees, sorti le 3 juin 1996, qui fait connaître l’album sorti le 17 juillet de la même année. C’est un véritable succès, les singles sont plutôt bien classés. Puis s’enchaînent les sorties de Teenage Angst, Nancy Boy et celle d’une nouvelle version de Bruise Pristine, qui reçoit également un bon accueil.

Durant l’été 1996, la formation de Placebo se voit modifiée. En effet, les trop nombreuses tensions entre Brian et Robert deviennent insupportables pour le groupe entier. Le batteur quitte le trio. Placebo commençait à se faire un nom, et avec le départ de son batteur, la carrière naissante du groupe était en danger. Stefan et Brian décident alors de faire appel à Steve Hewitt, batteur des débuts, pour reprendre sa place initiale à leurs côtés.
Ce dernier accepte. C’est alors que le groupe et sa carrière prennent un nouveau tournant en 1998.

Un grand tournant en effet : le deuxième album d’un groupe est toujours déterminant pour la carrière de celui-ci. Placebo se devait donc de ne pas louper ce rendez-vous. Le trio se rend alors dans les studios de Peter Gabriel, Real Word, au sud-ouest de l’Angleterre pour enregistrer Without You I'm Nothing. Après le succès du premier album et les différents excès du groupe, Without You I’m Nothing décrit, par sa mélancolie, le mal être du groupe, notamment au travers de textes très intenses.

Avant la sortie de l’album, le groupe participe au film Velvet Goldmine, dans lequel les trois membres font une apparition et où ils reprennent le tube de T-Rex, 20th Century Boy. Le film sort en septembre 1998.

Le mois suivant, le très attendu deuxième album se retrouve dans les bacs le 12 octobre. Pure Morning, sorti deux mois auparavant, annonce la nouvelle couleur musicale de l’album. Le single est suivi par You Don’t Care About Us. Le troisième extrait, Without You I’m Nothing, sera réenregistré en duo avec David Bowie. Le titre Every You Every Me apparaît sur la BO du film Cruel Intentions, et les Français auront l’honneur de voir que le single Burger Queen sortira également dans la langue de Molière.

Without You I’m Nothing est un album qui, en plus d’assure la notoriété au groupe, est présenté comme l’un des meilleurs de leur discographie, grâce à ses textes d’amour mélancolique et ses mélodies enivrantes.

Without You I’m Nothing marche bien. On peut même parler de succès. Le groupe se doit de continuer sa progression. Au bout de 9 mois de travail, Placebo enregistre Black Market Music , produit par Paul Corkett. Le groupe délaisse un peu les guitares au profit de l’électronique pour cet album sorti en octobre 2000.

L’album s’ouvre avec Taste In Men, qui donne déjà un avant goût intéressant de ce nouvel album comportant de nombreux tubes comme Special K ou encore Black-Eyed. L'album se vend à 3 millions d'exemplaires et le groupe tourne pendant 2 ans. C’est aussi un album sombre avec des titres comme Peeping Tom ou Blue American. Le groupe veut montrer qu’il peut expérimenter d’autres styles avec Spite & Malice (en duo avec le rappeur Justin Warfield).

Après la tournée de Black Market Music, le groupe s’accorde une pause de 6 mois, et commence à travailler sur leur quatrième album, dans les studios Air Rock de Londres. L’enregistrement dure environ quatre mois et l’album Sleeping With Ghosts tant attendu sort le 23 mars 2003.

Les deux premiers singles, The Bitter End et This Picture, sont de véritables tubes. Tout le monde entend le nom de Placebo, les fans se multiplient à une vitesse folle.

English Summer Rain et Special Needs sont les deux autres singles extraits de l'album. Special Needs se pose sur un riff régulier, ce qui donne à la chanson un effet mélancolique et rêveur. Le groupe utilise toujours l’électronique pour rajouter des effets inattendus même si l'album garde un esprit assez rock.

Placebo rend encore une fois hommage au public francophone en sortant Protect Me From What I Want en français (Protège-moi), avec une traduction de Virginie Despentes et un clip du réalisateur Gaspard Noé. Cette vidéo accompagne d’ailleurs un hors série des Inrockuptibles, interdit aux moins de 18 ans.

Le premier DVD live du trio Soulmates Never Die sera aussi disponible suite à la tournée géante qu’ils ont assurée. Enregistré le 18 octobre 2003 au Palais Omnisport de Paris Bercy, le DVD fait partie des meilleures vente de DVD musicaux.

Beaucoup de « nouveaux » fans ne connaissent pas le passé de Placebo. C’est l’occasion pour le groupe de rafraîchir les mémoires de leur public.

C’est à l’occasion des 10 ans du groupe que sort la compilation de singles Once More With Feeling. C’est un album qui permet de prendre conscience des différents tournants de la carrière du groupe, à travers ces 17 singles.
L’album contient 15 succès, ainsi que deux inédits, Twenty Years et I do.

"Nous vivons cette folle histoire depuis 10 ans, nous sommes tout simplement trois personnes qui s'aiment très fort. Même si cela fait aussi trois grands égos dans une petite bulle." Cette citation de Brian Molko montre que la sortie de cette compilation n’est pas une démarche commerciale, mais une façon de partager leurs 10 années de carrière et d’amour "intra-groupe" à leurs nouveaux et anciens fans.

Les nouveaux fans s’intéressent alors au passé musical du groupe, et découvrent petit à petit les perles des premières années. Ceci-dit, le futur est une chose importante sinon primordiale pour un groupe… Quoi de plus naturel qu’un nouvel album ?

Après la sortie de Once More With Feeling, le groupe s’accorde une longue pause, nécessaire à leur repos. Brian choisit l’Inde, alors que Stefan part en Espagne pour s’occuper de son side-project Hotel Persona, et Steve s’envole pour l’Australie.

De retour à Londres, le groupe souhaite réaliser un album électronique. Mais Dimitri Tikovoi, le producteur français de l’album (producteur des face-B de Placebo jusqu’à maintenant), a nettement rejeté cette idée. Il opte pour un retour aux sources. Le 6 mars 2006 sort alors l'album Meds.

L’album bénéficie d’une période de promotion exceptionnelle. Deux singles sortent quasi simultanément, Because I Want You et Song To Say Goodbye, suivies par Infra-Red et Meds. Deux duos sont présents sur cet album : l’un avec VV de The kills sur Meds, et l’autre avec Michael Stipe d’R.E.M. sur Broken Promise. Le retour aux sources prédit n’est pas évident pour tout le monde.

L’album se vend bien, et le groupe part en tournée en Allemagne, en Australie et dans le reste du monde. Placebo intègre quelques anciens titres dans leur setlist de concert, tels que Come Home ou I know.

Le trio, après avoir conquis une bonne partie de la planète, s’attaque maintenant aux Etats-Unis. Et ça marche. Ils effectuent une tournée de deux mois, et le public est présent. Placebo, pas peu fier d’avoir touché toutes les générations de fans, pense maintenant à conquérir le monde…

Le 1er octobre 2007, Steve Hewitt quitte le groupe (pour raisons personnelles et divergences musicales avec le reste du groupe).

En 2009 Placebo sortit un nouvel album intitulé Battle For The Sun avec un nouveau batteur dans le groupe.


Source : [url=http://www.Placebocity.com/biographie-Placebo.html]Biographie de Placebo - Placebo City [/url]

Les Clips et Videos de placebo

Les derniers Albums de placebo

Covers

Covers



Sortie en : 2010
10 titres
Battle for the Sun

Battle for the Sun



Sortie en : 2009
13 titres
Meds

Meds



Sortie en : 2007
13 titres


Les derniers Fans de placebo

cordes91
zicki
thepolice-
feelthegroove
dr-acula

Les dernieres news de placebo


03/11/2014 -

"Selected", le livre de Brian Molko de Placebo


Le chanteur de Placebo sort un livre en édition li..

01/07/2014 -

Placebo dévoile un nouveau clip


Le groupe anglais dévoile une deuxième vidéo pour ..