Biographie de herman s hermits

The Herman’s hermits est un groupe d’origine britannique, qui s’imposa dans le paysage musical Américain de 1964 à 1967. Ils furent classés onze fois dans le Top Dix des succès, avec une vente s’élevant à 40 000 000 d’exemplaires à travers le monde. Peter Noone est né le 5 novembre 1947 à Manchester. Suivant les traces de son père, musicien, il fut envoyé étudier le chant et le théâtre à Manchester dans la Manchester School of Music and Drama. Promettant à une carrière d’acteur, après avoir joué le fils de Len Fairclough dans le feuilleton Coronation Street ainsi que d’autres personnages moins connus dans Knight Errant ou Family Solicitor. Il devint par la suite une star de la musique pop, en dépit de son talent d’acteur. En 1963, Peter rejoint un groupe de Manchester appelé The Heartbeats, composé de Karl Green bassiste, Keith Hopwood guitariste, Derek’Lek’Leckenby lui aussi guitariste et chanteur comme tous les autres membres, à l’exception de Barry Bean Whitwam batteur du groupe. Peter utilisera sur scène le nom de Peter Kovak. Une fois que le groupe s’aperçoit de la ressemblance entre Peter et un personnage dénommé Sherman dans le dessin animé « The Bullwinkle Show », il fut vite prénommé Herman ( nous aurons remarqué l’oublie du « S », sans doute une modification non intentionnel de l’écoute du groupe). Le nom du groupe passa rapidement de Herman & the Hermits à l’abréviation Herman’s Hermits, en raison de leur popularité déjà présente. Le groupe signa peu après avec Mickie Most, qui leur obtint un accord avec IME label Columbia. Le titre « I’m into something good » propulsé à la première place des classements en septembre 1964, conserva sa place pendant deux semaines. Le public britannique fut rapidement épris de Peter Noone, ainsi le groupe devint une référence en très peu de temps. Enthousiasmés par le succès de leurs premiers titres, Goffin et King permettent au groupe de poursuivre. Le groupe sauta sur l’occasion, malheureusement pour eux le titre « Show me Girl » manquait de tacte. En janvier 1965 le groupe sort son premier disque, « Hermania », avec en couverture le titre « I Understand » qui fut un succès pour The Four Tunes en 1954 et plus récemment pour Freddie The Dreamers. Le disque se vend bien et certains parle même d'une provocation pour ce qu'il appel à l'époque la Beatlemania. En effet le groupe n'est pas sans nous rappeler la sonnorité des plus célèbres morceau des beatles.( C'est notamment le cas pour le titre "No Milk today" apparut bien plus tard en 1966)
Leur première visite aux E.U, allait bientôt se révéler un marché important. Ils firent une apparition furtive dans la série adolescente « When the boys meet the girls ». Au Royaume Unis, leur troisième single « Silhouettes » envahis les bacs en 1957. Le hit monte au rang de troisième et fut l’un de leurs meilleurs singles. Aux E.U ils prirent une meilleur place avec un titre de Carter/Lewis, « Can’t you heard my Heartbeat », dépassant ainsi la version proposée par Goldie & The Gingerbreads.

Leur prochain 45 tours ravive le titre de Sam Cooke’s « Wonderful World », titre qui s’élève au septième rang en Angleterre en avril 1965 et quatrième au E.U un mois plus tard. « Mrs. Brown you’ve got a lovely daughter » se trouve être un succès aux E.U, ainsi ils persuadèrent leur maison de disque américaine MGM de le sortir en 45 tours. Cela sonnait comme un vieux titre (bien que ce n’en était pas un) avec le style de chant de George Formby Noone, accompagné d’air de guitare acoustique et de banjo. De cette manière le groupe freina sa sortie en Angleterre, alors qu’au E.U la chanson est restée trois semaines en haut du palmarès. Gagnant ainsi un autre disque d’or. Elle a également trôné les charts Australiennes et s’est écoulée en 14 millions d’exemplaires dans le monde entier. Ce succès coïncide avec leur première tournée états-unienne. Au cours des deux années suivantes, lorsque le groupe fut confronté à de fortes concurrences en Grande Bretagne, une course phénoménale fut entreprise. Leur popularité semble avoir été dû en partie au fait que beaucoup de la première vague des groupes britanniques avait déjà atteins un niveau record en terme de ventes. ( rien qu’avec The Beatles et Dave Clark Five qui ont vendu une quantité impressionnante de vinyle.Le groupe connait un autre succès, le titre « Just a little bit bitter » avec Kenny Young’s, classé dans le top 20. Plus tard elle parviendra à la 7ème place du classement aux E.U. De l’autre côté de l’atlantique, un autre single « I’m Henry The Eighth » une renaissance d’un titre issu du music hall de 1911. Ce titre se trouve sur leur album « Herman’s Hermits On tour » , une fois de plus numéro 1 et master- seller.

Leur premier album UK,« Herman’s Hermits » n’a pas été publié avant septembre 1965. Comportant des morceaux provenants de leurs deux premier album états-uniens
« Mrs brown you’ve got a lovely daughter » est devenue la meilleur vente au U.K.
Puis leur succès à commencer à stagner, avec pourtant la grande popularité du titre « No milk today », certainement l’un des titres les plus connus maintenant. Puis au Royaume Unis le titre « Dandy » devient la chanson titre de leur sixième album.

En novembre 1966, Noone apparaît à la télévision aux E.U dans « The Canterville Ghost » . Par la suite sortira plusieurs compilations du groupe. Puis la popularité du groupe continuera de décliner, notamment lorsque the Monkees émerge aux E.U en même temps que l’air psychédélique.

Dans leurs dernières années, le groupe s'est concentré sur le marché mainstream pop et jouissent en outre des gros hits UK tel que "I Can Take or Leave Your Loving", "Sleepy Joe", "Sunshine Girl" et "Something's Happening", tous en 1968.
En novembre 1968, Noone épouse une jeune femme française, Mireille Strasser.En 1969 sortira l’un des meilleurs albums du groupe, « My sentimental friend », une ballade qui n’a pas eu de succès flagrant aux E.U, mais plutôt au niveau européen. Puis le groupe enchainera dans une tournée australienne, avec un succès, même si présent, plutôt modeste.

En 1971 le groupe se sépare. Cependant Noone continue, en solo, à enregistrer sous le label Mickie RAK, que le groupe avait lancé quelque temps plutôt, grâce à leur collaboration. Suite à cette scission les compilations sortent dans les bacs. Le groupe subit une brève reformation, le temps du concert « British invasion » au New York Madison Square Gardens.

Les Clips et Videos de herman s hermits

Les derniers Albums de herman s hermits

Both Sides of Herman's Hermits

Both Sides of Herman's Hermits



Sortie en : 2001
21 titres
No Milk Today

No Milk Today



16 titres

Les derniers Fans de herman s hermits

ckempf