Comment fonctionne un ampli à lampe


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche

#
Bonjours à tous,
voila c'est juste histoire de satisfaire mon savoir perso' (vous pouvaez pas savoir toute les questions (même c... bêtes) qu'on se pose):
comment fonctionne un ampli à lampe?
les préamp's (j'ai cru entendre qu'il y en avait plusieurs), le role des lampes, pourquoi quatres ...?
enfin le descriptif en détail d'un ampli lampe quoi icon_redface

autre petite question, si on fait retuber un ampli à lampe avec un lead un peu fuzzy (peavey valveking) avec des lampe à crunch, on obtient un cruch? (tiré par les cheveux la question ^^)

Merci d'avance pour votre temps perdu sur ceux topic mais je suis sur que sa peut interresser beaucoup de gens et que sa va permettre de aire un petit partage de savoir!



razielspectral

Petit causeur
6 photos
10 messages
#
J'ai fait l'an passé mon TPE sur la guitare électrique... Faudrait que je le mette en ligne, 70 pages de gratte, d'explications, de schémas... Le tout compréhensible par n'importe qui ou presque (normal, on est censés l'écrire pour que ce soit à la porté de tous) à partir d'un niveau en physique-chimie-maths lycée environ.

Histoire de pas avoir fait tout ça juste pour les correcteurs...

Tout le principe de l'amplification à lampes y était expliqué, ainsi que celle à transistors, plus sommairement (carrément plus compliqués, les transos !), tout les histoires de sons, de fréquences aussi, d'harmonie, d'harmoniques, des décompositions de sinusoïdes grâce à ce cher fourier... Un vrai bonheur icon_cheesygrin

#
bravo mais ca repond pas a notre question

#
héhé bonne idée ce topic j'ai mon fender hot rod deluxe demain love je sais deja comment marche un ampli a lampes et je voudrais des precisions moi aussi icon_cheesygrin

razielspectral

Petit causeur
6 photos
10 messages
#
Bon heu... Je vais voir si je peux vous faire un gracieux copier/coller...
En fait c'est vraiment pas possible... La seule sous-partie sur les lampes fait 10 pages word, donc on va attendre quelqu'un d'assez calé pour résumer ça correctement, sans faire d'hérésie physico-chimique icon_cheesygrin

quentin-skate

3 messages
#
Oui c'est vrai qu'il y a tellement de questions mystérieuses comme celle-la!
A mon avis on va avoir une super réponse d'un membre mais faut attendre qu'il la mette en place car c'est pas une réponse a la noix!
En totu cas merci d'avance a celui qui pourra nous expliquer le sons lampes et ce qui en fait toute la beauté icon_cheesygrin

funkpunk

Tabber motivé
Bon Downloader
#
Je pense que Pefmo se fera un plaisir d'intervenir sur ce sujet icon_cheesygrin

razielspectral

Petit causeur
6 photos
10 messages
#
Ohhh j'vais essayer de résumer quand même... attention les yeux, et bon courage icon_cheesygrin


L’AMPLIFICATION

L’amplificateur électrique naît de deux inventions majeures : le téléphone de Bell en 1876, puis la triode, premier composant amplificateur électrique née en 1907 grâce à Lee de Forest. Il associe ainsi l’amplification d’un signal par une triode et sa restitution par un haut-parleur.

1 Système d’amplification général

Avant d’expliquer le fonctionnement précis des deux composants, lampes et transistors, on peut commencer par se donner une idée d’ensemble du parcours du signal.
Le son entre donc dans l’amplificateur par le jack pénétrant alors dans la machine amplificatrice. Puis il arrive à une première étape : la pré-amplification. Le signal est en effet trop faible pour pouvoir être directement amplifié en puissance. Ce dernier ayant une amplitude de 1 ou 2 Volts et l’amplificateur de puissance ayant besoin d’une amplitude de 7 à 8 Volts pour fonctionner au mieux, la mission du préamplificateur est donc d’amplifier le signal en tension. Pour ce faire, on utilise un amplificateur de classe A. Ce dernier amplifie tout le signal d’entrée de sorte que le signal de sortie est une copie exacte mais amplifiée et inversée de l’entrée. Spécialisé dans les faibles signaux, ces amplificateurs n’ont pas un bon rendement mais ils sont particulièrement linéaires offrant ainsi une très bonne qualité sonore.
Le signal part ensuite vers l’amplificateur à proprement parler : l’amplificateur de puissance. Celui-ci se compose de deux pièces amplificatrices dites de classe AB, chacune d’entre elles amplifiant une moitié du signal. Le rendement est ainsi bien meilleur. Seulement ce système provoque plus de distorsion c’est pourquoi chacune de ces pièces amplifie un peu plus de la moitié du signal afin que lors de la réunion des deux moitiés du signal on parvienne à obtenir un signal d’une copie la plus proche de celle de départ sans légère discontinuité entre les deux moitiés. Il existe aussi des amplificateurs de puissance de classe A c’est ainsi le cas des amplificateurs à lampe de bonne qualité. Ils prennent ainsi bien plus de place et coûtent chers mais amplifient de la façon la plus fidèle.

Le signal sort ainsi de la machine amplificatrice et parvient au haut-parleur.
Il s’agit maintenant de comprendre le fonctionnement de ces pièces amplificatrices.


2 L’amplificateur à Lampes
Le principe de ces lampes repose sur l’effet thermoélectronique. Lorsque l’on chauffe un corps conducteur, l’agitation de ses atomes devient telle que des électrons libres sont expulsés à l’extérieur. Le conducteur est alors entouré d’un nuage d’électrons. Pour provoquer l’effet thermoélectronique à l’intérieur d’une « lampe », on chauffe le conducteur à l’aide d’une batterie d’accumulateurs.


Pour une diode, le filament, chauffé par la batterie de 4V, est placé dans une ampoule de verre dans laquelle on a réalisé un vide parfait. Les électrons émis par le filament (ou cathode) peuvent donc se déplacer dans l'ampoule sans se heurter aux molécules de l'air. Une électrode dite "plaque" (ou anode) est placée à proximité du filament.
Si on inverse les polarités du générateur, le courant d'électrons ne peut plus traverser la lampe. La plaque, déjà chargée d'électrons par le générateur, repousse vers le filament les électrons expulsés par ce dernier. Aucun électron ne traverse l'espace filament-plaque. Le courant dans le circuit est nul.
La diode ne laisse donc passer le courant que dans un sens.

La triode possède de la même façon que la diode un « filament » et une « plaque » ici de forme cylindrique. Mais la triode possède aussi une électrode supplémentaire en forme de spirale : la « grille » placée autour du filament.
La grille ainsi placée permet de régler le débit des électrons qui circulent entre le filament et la plaque.
Un courant d'électrons ep-, "poussés" par le générateur de tension U est établi dans le circuit électrique. La tension Ug, que l'on souhaite amplifier, est appliquée entre le filament et la grille. C'est aux bornes de la résistance R que l'on recueille la tension amplifiée.
Ainsi lorsque Ug est positif, le nuage d’électrons passant naturellement de la cathode à l’anode comme on l’a vu dans la diode, est accéléré. En effet le potentiel de la grille s’ajoutant pour un moment à celui de l’anode, les électrons sont plus attirés par l’anode : le courant augmente. A l’inverse, lorsque Ug est négatif, les électrons du nuage sont légèrement repoussés, rendant le courant plus faible. Ainsi selon la valeur de Ug , la grille repousse plus ou moins les électrons vers le filament et règle ainsi la valeur du courant ep-. Notre tension de départ commande ainsi un courant de plus forte intensité. Celui-ci récupéré au niveau d’une résistance voit sa tension augmentée d’après la loi d’Ohm U=RI : le signal a une plus grande amplitude : il est amplifié.
La triode permet ainsi d’amplifier une tension et donc un signal de façon linéaire c'est-à-dire que le signal de sortie est une copie exacte du signal d’entrée parfois inversé. On le classe donc dans les amplificateurs de classe A car il amplifie tout le signal possédant donc un faible rendement mais une très bonne linéarité.

La triode fut vite remplacée par la tétrode ajoutant une grille écran entre l’anode et la première grille dite grille de contrôle. Cela a pour effet d’augmenter considérablement le rendement mais de créer une émission secondaire d’électrons de l’anode. Cet effet dit « dynatron » sera annihilé par l’ajout d’une cinquième électrode (la grille d’arrêt) donnant naissance au tube pentode. Ce dernier sera rapidement adopté dans la plupart des amplificateurs à tubes, pour son meilleur rendement et est encore utilisé aujourd’hui.


Tadaaa... Je vous en ai zappé le superflu, et les schémas (galère à héberger, tout ça).
Si c'est incompréhensible, dites-le quand même, je pourrai peutêtre même remettre les schémas, si je suis sympa icon_cheesygrin

#
Tiens Raziel, tu peux envoyer ton fichier Word ici : http://dl.free.fr/

#
vraiment très intéréssent ce sujet je suis aussi d'avis que tu mette en ligne ton TPE Raziel merci d'avance

razielspectral

Petit causeur
6 photos
10 messages
#
Wahoo, super le truc pour uploader des fichiers, je connaissais pas, merci icon_cheesygrin
Je vais faire un nouveau sujet peut être ?
Remarquez, pas forcément utile, plutôt que de surcharger le forum, autant le mettre ici ^^

Je vous demande simplement d'être sympas, et honnêtes : ne piquez pas le contenu du dossier. Ca représente des dizaines et des dizaines d'heures de boulot, de mes deux camarades et moi. On a fait plein de recherches, d'expériences, tout ça, donc demandez-moi l'autorisation, avant de prélever quelque chose, si vous en avez besoin.

J'vous fait confiance :)

http://dl.free.fr/ek5qtteDA/ZeT.P.E.2(DEFINITIVE).doc
(sélectionnez l'adresse en entier, et copiez-la dans la barre en haut du navigateur, sinon ça ne marche pas)

#
Satané Free qui bride sa bande passante (~15kbps) aux non-abonnés en dehors de 2:00 à 9:00 icon_cheesygrin

Merci du partage en tout cas, je vais surement le lire en entier wink

lucky banana

2 photos
#
razielspectral
razielspectral a écrit :
Wahoo, super le truc pour uploader des fichiers, je connaissais pas, merci icon_cheesygrin
Je vais faire un nouveau sujet peut être ?
Remarquez, pas forcément utile, plutôt que de surcharger le forum, autant le mettre ici ^^

Je vous demande simplement d'être sympas, et honnêtes : ne piquez pas le contenu du dossier. Ca représente des dizaines et des dizaines d'heures de boulot, de mes deux camarades et moi. On a fait plein de recherches, d'expériences, tout ça, donc demandez-moi l'autorisation, avant de prélever quelque chose, si vous en avez besoin.

J'vous fait confiance :)

http://dl.free.fr/ek5qtteDA/ZeT.P.E.2(DEFINITIVE).doc
(sélectionnez l'adresse en entier, et copiez-la dans la barre en haut du navigateur, sinon ça ne marche pas)


Ah le TPE quelle belle invention, le mien etait sur les sables mouvants icon_cheesygrin
En tout cas, je vais lire le tien il m'interesse ! smile_cool

razielspectral

Petit causeur
6 photos
10 messages
#
Je vous en prie, faut bien qu'il serve à quelque chose...
Ce serait triste qu'autant de boulot moisisse dans mon armoire.

Bon courage en tout cas, parce que... ouhla icon_cheesygrin



nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche


plan Plan du Forum Matos||Tags : lampe, ampli, les, savoir, fonctionne, comment, des, question, quatres