Psychophonie, échelle de réceptivité des sons sur le corps


nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche

bobbysteel

2 photos
#
Salut à tous, je décide de créer un topic sur la psychophonie, méthode réferentielle pour moi afin de synthétiser plusieurs post un peu éparpillés. Pas vraiment de questions à poser, juste partager et recueillir vos avis sur ce thème...


« La psychophonie est une démarche auto-experimentale d’harmonie physique et psychique utilisant, à la faveur de la voix parlée et chantée, les correspondances entre l’Homme, les sons, les rythmes et les verbe, créant patiemment une synthèse de connaissance et d’équilibre. » Marie Louise Aucher.
Dans les années 60, Marie Louise Aucher, cantatrice et professeur de chant découvre l’échelle des réceptivités sonores sur le corps humain et en constate la correspondance avec l’acupuncture. A travers le chant prénatal, pratique du chant chez la femme enceinte comme communication avec l’enfant à naître et expression des émotions, elle constate que les enfants issus de cette pratique acquièrent plus rapidement certaines modalités de développement et présentent des facilités considérables dans le domaine musicale. Il est important de préciser que le travail psychophonique se fait essentiellement par le chant même s’il permet une compréhension musicale plus variée.

* L’homme récepteur.

L’un des fondements originaux de la psychophonie, l’échelle de réceptivité des sons sur l’homme part d’un phénomène acoustique ordinaire, la résonance : un matériau entre spontanément en vibration lorsqu’il est environné par un son de la même fréquence que la sienne. Le corps humain présente trente quatre plages de résonance et chacune répond à sa propre fréquence, sauf les mains et les bras qui échappent à cette échelle et perçoivent les sons de manière globale. A noter que l’échelle des sons sur le corps s’étend des pieds à la tête, des fréquences les plus basses aux plus élevées. En d’autres termes, plus basse sera la note perçue plus elle entrera en résonance dans les parties inférieures du corps. Par exemple, le SOL4 est la note du cœur puisque elle vibre à la même fréquence.
Ce phénomène nous permet, d’une part, de prendre conscience du fait que les sons ne sont pas perçus de manière uniquement auditive mais bel et bien tactile. D’autre part, la prise de conscience de ce phénomène chez les participants pourra permettre l’ajustement des réceptivités sonores et la mise en vibration coordonnée du système nerveux et donc détente, intériorisation des émotions ressenties musicalement.

*L’homme émetteur.

A l’image de la réceptivité, la production de son chez l’Homme est assurée par le corps tout entier. « Le larynx met en vibration le souffle expulsé par les poumons. Cette vibration est récupérée instantanément par le corps entier qui la timbre. Ce son est modulé par l’activité volontaire du chanteur, portant sur sa posture, son souffle, ses résonances, son expression émotive, sa prononciation, ses rythmes et ses sensations. » Guy Bourgois, psychophoniste.

On retrouve donc la carte corporelle des sons en matière de production vocale. Le haut du crâne correspond alors au contrôle des résonances de tête, les harmoniques aiguës. L’appui au bout des pieds assure l’équilibre du souffle et des résonances ainsi que la prise de force à terre. Il existe 15 points corporels impliqués dans la production du son et qui président et stimulent une qualité phonatoire mais jamais individuellement. Tout doit se tenir et l’harmonie vocale procède de la cohésion des points. « L’harmonie par la voix nous révèle celle qui va du corps et de l’esprit".

La psychophonie met un point d’honneur à l’aspect émotionnel rencontré dans la pratique musicale, composante à laquelle j’accorde également beaucoup d’importance.

Ce texte est tiré d'un dossier que j'ai monté afin de postuler à une place d'intervenant musical au sein d'une amicale laïque.



#
t'assures bobbysteel !! bravo bravo
homme récepteur :
les 34 plages de résonnances sont-elles en rapport avec les organes vitaux ?
en fait tu dis que chaque partie du corps émets une note ?
pourquoi est-ce que les basses résonnent dans la poitrine alors, elles devraient résonner dans les jambes. est-ce que les jambes ne sont pas comme les bras ?
homme émeteur :
quels sont les 15 points ?
moi je dirai : les jambes (l'ancrage), le bassin, le diaphragme, la poitrine (le thorax), les épaules, le cou, le larynx, le voile du palais, la cavité buccale, les sinus, le haut du crane, les oreilles, les bras (ou les mains?), les lombaires, les yeux ...
mais c'est peut-être pas ça du tout ?

#
Tu voulais faire de la psychophonie avec quoi ?

Il parait que le Didjeridoo a des propriétés relaxantes et planantes. (je ne parle pas de faire un gros Bang mais bien de Jouer!) icon_cheesygrin

Partoch c'est Fantastoche

icon_cheesygrin Parole de Bourrin icon_cheesygrin
faites pas attention..

HAMER power [couleur='green']
bobbysteel

2 photos
#
emji a écrit :

les 34 plages de résonnances sont-elles en rapport avec les organes vitaux ?


Il y a de fortes chances étant donné que l'échelle de réceptivité a un effet considérable sur les différents systèmes humains (systèmes nerveux central et périphérique, système immunitaire et système hormonal).
Ces 34 plages s'étendent tout le long du corps allant du Do2 pour la plante des pieds au Do 6 pour le haut du crane. Avec le sol 2 au niveau des genoux, le Do4 au niveau du nombril, le Do 5 au niveau de la nuque, mais je ne pourrais tout vous citer d'un coup


emji a écrit :

en fait tu dis que chaque partie du corps émets une note ?


Non, je dis que chaque partie du corps vibre constament à une fréquence particulière et que lorsqu'une note vibre à cette même fréquence, se produit le phénomène de résonnance qui te permet (avec de la pratique) de ressentir la sensation sur cette partie précise du corps.


emji a écrit :

pourquoi est-ce que les basses résonnent dans la poitrine alors, elles devraient résonner dans les jambes. est-ce que les jambes ne sont pas comme les bras ?


Oui emji, les jambes et les bras c'est pas la même chose bravo hum bon c'est un peu caustique j'avoue mais j'ai pas réussi à m'en empécher...
Tout dépend, Lee scratch Perry disait que les basses se ressentent dans la tête. Pour ton cas, je pense que ton corps à la mémoir des basses que tu produis et que tu ressens tout à fait normalement dans la poitrine (tu verras pourquoi avec les 15 points). Mais si tu fais un peu plus attention à tes jambes en présence de notes basses (ce qui n'est pas commun, de faire attention à ce que ressentent les jambes) tu te rendras compte qu'il se passe quelque chose.

bobbysteel

2 photos
#
emji a écrit :
quels sont les 15 points ?
moi je dirai : les jambes (l'ancrage), le bassin, le diaphragme, la poitrine (le thorax), les épaules, le cou, le larynx, le voile du palais, la cavité buccale, les sinus, le haut du crane, les oreilles, les bras (ou les mains?), les lombaires, les yeux ...
mais c'est peut-être pas ça du tout ?


Les 15 points corporels pour la production du son sont les suivants:

L'appui au bout des pieds pour l'équlibre du souffle et des résonances et pour la prise de force à terre.
La ligne de force verticale, le long de l'interieur de la jambepour la sensation de stabilité et de solidité.
Le genoux (non compté dans les 15 points car point de détente permanente) mais citons le tout de même.
La sangle abdominale anterieure (abdos inferieurs) pour la force du souffle.
La sangle abdominale posterieure (fessiers) assure avec le point précedent la bascule du bassin et la longueur du souffle.
L'appui au bout des doigts pour les aiguës.
La clé du diaphragme anterieur (abdos superieurs) pour la pression du souffle et l'expression des sentiments.
La dilatation du diaphragme anterieur (milieu du dos au niveau des côtes flottantes) pour l'amplification vocale et la respiration costale (respiration du coeur, les côtes s'élargissent).
Les coudes par élargissement servent d'appui au point précédent.
Un appui au point des épaules d'une ligne de force horizontale qui soutient également le diaphragme posterieur. (la psychophonie prone le chant en "largeur").
Le thorax pour le contrôle de ses résonnances et les harmoniques graves (d'où la sensation de basse dans la poitrine).
Le palais pour la distribution des phonèmes.
L'ouverture de la gorge et des machoires (ce qui se passe avant le "gue" de escargot) pour la bascule du larynx et la tension des cordes vocales.
Les sensations et gestes olfactifs pour la respiration cerebrale et les sensations gustatives (lèvres, joues, langues) pour la mise en forme des sons.
L'arrière du crane, au niveau du lobe occipital pourla sensation de sourire interieur et l'accompagnement des gestes phonétiques.
La partie frontale pour les résonnances de tête et les harmoniques aiguës.

#
bobbysteel
bobbysteel a écrit :
Ces 34 plages s'étendent tout le long du corps allant du Do2 pour la plante des pieds au Do 6 pour le haut du crane. Avec le sol 2 au niveau des genoux, le Do4 au niveau du nombril, le Do 5 au niveau de la nuque, mais je ne pourrais tout vous citer d'un coup

emji a écrit :

en fait tu dis que chaque partie du corps émets une note ?

Non, je dis que chaque partie du corps vibre constament à une fréquence particulière et que lorsqu'une note vibre à cette même fréquence, se produit le phénomène de résonnance qui te permet (avec de la pratique) de ressentir la sensation sur cette partie précise du corps.

ça doit être hallucinant d'écouter de la musique en étant capable de ressentir ça !! bump
sinon, je vais peut être dire une c**ie vue que je suis une tache en physique mais "émettre un note" et "vibrer à une fréquence" ce n'est pas la même chose ?

fred03

3 photos
2 messages
#
Salut bobbysteel,

Je suis Ok, sur la théorie vibratoire, mais tu ne peux pas affirmer par exemple que le coeur est à la même fréquence que SOL4 !! Je veux bien que tu lui donne une plage, mais pas une fréquence aussi précise, et de même pour les autres organes ??

La fréquence de résonnance d'un objet ou d'un corps dépend de ses caractéristiques dimensionnelles. Je ne pense pas pas que tous les corps humain est le même coeur. Et puis le volume du coeur change à chaque pulsation, puisqu'il se vide d'un côté et se remplit de l'autre ??? Explication ?

Sinon, tous les objets et les corps ont effectivement une fréquence de résonnance propre.

Autre question : qu'entends-tu par respiration cérébrale ?

Merci

Fred

#
fred03
fred03 a écrit :
Sinon, tous les objets et les corps ont effectivement une fréquence de résonnance propre.

et c'est pas une note, ça ?

moi non plus j'ai pas compris ce que c'est que la respiration cérébrale

fred03

3 photos
2 messages
#
Emji a écrit :
et c'est pas une note, ça ?


Si, tout a fait, mais propre à chaque corps ou objet. Ce que je veut dire, c'est que mon coeur vibre peut-être à FA#4 et le tien à SOLb4 !! (c'est un exemple vicieux icon_redface )

J'ai conscience que des organes tel que le coeur ne doivent pas avoir beaucoup de dispersion volumique, mais suffisamment pour ne pas tous vibrer à la même note ??

Fred

bobbysteel

2 photos
#
Hum, effectivement, je n'ai peut être pas été assez clair. Disons que ces plages de résonnances se trouvent "au niveau de". Il est vrai que les caractéristiques dimensionnelles d'un corps déterminent majoritairement son mode de vibration.
D'autant plus, cette théorie ne vioent absolument pas de moi, mais me plait énormément. Il se peut donc que ses partisants se trompent mais pour ce qui est de la note du coeur, disons que les plages de résonnance sont installées tout du long de la hauteur du corps et que le sol 4 se situe au niveau du coeur et sera donc reçu par les côtes et parties de poumons se trouvant au même niveau.
Autant pour moi, le Sol 4 n'est pas LA note du coeur mais le stimule de par sa "proximité vibratoire".

Pour la respiration cérébrale, tout n'est que question de sensibilité. Avant de maitriser la respiration abdominale ou costale, il nous faut avant tout "imaginer" l'air qui remplit le ventre ou les côtes en largeur. Il en est de même pour la respiration cérébrale.
De maniere plus théorique et complète, je préfere citer un psychophoniste:
"Prise d'air olfactive, geste de humer une bonne odeur lentement, lèvres jointes. Cette respiration permet:
* d'éveiller les sensations du masque (triangle dont la base se situe le long de sourcils et dont la pointe se trouve au milieu de la lèvre superieure) et d'en activer les résonnances. C'est une sensation ascendante le long du nez avec un point de présence entre les deux yeux.
* de stimuler les facultés du rhinencéphale: l'activité olfactive penetre au pied du rinencéphale qui n'est autre que le bulbe olfactif, un des centres de la mémoire affective.
*d'améliorer l'oxygénation par filtrage nasal.
*de réchauffer l'air inspiré dans la cinquantaine de cellules chauffantes creusées dans les os du crâne anterieur et débouchant dans le nez.
*activer l'irriguation nerveuse et sanguine interne de la face.

#
fred03
fred03 a écrit :
Ce que je veut dire, c'est que mon coeur vibre peut-être à FA#4 et le tien à SOLb4 !! (c'est un exemple vicieux icon_redface )

je viens d'écouter mon coeur, et il joue une valse en sol mineur sad
bobysteel => tu te fais des bons trips, toi ! c'est très agréable la "respiration cérébrale", j'aime bien razz

fred03

3 photos
2 messages
#
Je ne connaissais pas la respiration "cérébrale", en tous cas pas dans ces termes icon_redface

Toutefois, une technique vocale qui m'a été enseignée et que je pratique consiste à simuler un bâillement. Je m'explique : avant d'attaquer une phrase chantée, j'inspire et déclenche un début de bâillement pour "ouvrir" les espaces. C'est assez difficile car au début on a tendance à aller jusqu'au bout du bâillement icon_redface , enfin lorsqu'on y arrive, si on ne le dose pas comme il faut, cela peut déclencher des nausées.

Tout cela pour dire, que l'on éveil toutes les sensations que tu as cité pour la respiration "cérébrale". Donc je pense, que sous termes différents, on arrive au même résultat...


Emji a écrit :
il joue une valse en sol mineur


Une valse en mineur, c'est très beau, mais cela peut être très triste et mélancolique icon_redface

Fred

#
intéressée, j'ai emprunté un bouquin sur la psychophonie écrit par des disciples de Marie-Louise Aucher (l'inventeur, pour ceux qui ne savent pas) et c'est pas mal du tout !!
pour ce qui est de l'échelle des notes, honnêtement je veux bien dire que je resssens effectivement quelque chose de similaire, mais je me demande si j'aurai été capable de localiser les notes sans savoir à l'avance où elles sont censées résonner... il faudra que je refasse le test quand j'aurai oublié.
plusieurs trucs chanmé :
- la respiration olfactive / cérébrale : merci ! j'ai essayé parce qu'ils disaient que la connection avec les trompes d'eustache se fait mieux comme ça et j'ai régulièrement les oreilles qui se bouchent, et bien ça marche ! la connection se fait beaucoup mieux! bon, du coup je soulève un peu les sourcils et ça me donne un air ahuri hum on va dire "jovial" icon_cheesygrin et effectivement ça déclenche le sourire intérieur, donc bien pour le moral, soulève le voile du palais, donc bien pour la phonation...
seul problème : la faible quantité d'air qu'on inspire comme ça par les sinus en peu de temps (j'ai des sinus étroits) qui est déroutante par rapport au fait qu'on s'oxygène mieux (voire qu'on se retrouve en suroxygènation, ouh lou lou! bump )
à part ça, je me retrouve à devoir écarter les coudes pour permettre une meilleure dilatation costale parce qu'elle se fait plus en latéral avec une respiration olfactive que vers l'avant avec une respiration par la bouche... je suis la seule à qui ça fait ça ? vos dilatations sont latérales, ventrales, ou les deux (voire le dos aussi) ?
c'est pas plus mal parce que du coup mes bras sont forcément plus libres pour l'expression que quand ils pendouillent lamentablement (à tester avec le trac icon_redface )
- les images mentales : excellente idée, on gagne en interprétation ! ça permet aussi de garder les yeux ouverts tout en étant quand même dans la musique
- la posture : vive "l'éventail ouvert dans le dos", une belle image qui permet d'abaisser les épaules et de dégager / redresser le cou
etc...
bref, la psychophonie, une mine d'or pour ceux qui apprennent à chanter! love

fred03

3 photos
2 messages
#
Merci Emji !

Peux-tu nous donner les références de ton livre ?

Merci

Fred

#
celui que j'ai emprunté c'est celui là :
http://www.amazon.fr/Bien-dans-Voix-Vie-psychophonie/dp/2702904858/sr=8-2/qid=11...

mais de ce que j'ai compris, les références c'est ceux là :
http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-url/403-5761323-3729208?%5Fencodi...

que je n'ai pas trouvé pour le moment...
celui qui me brancherait carrément c'est "le chant de l'énergie"
voilou



nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche


plan Plan du Forum Chant||Tags : des, les, corps, par, sons, plus, psychophonie, homme, echelle