Etude théorique du feedback/ Larsen maitrisé


nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche

#
Bonjour !

Alors voilà, amateur de guitare, jouant depuis 3 ans de la guitare acoustique et électrique, je suis aujourdh'ui étudiant en 2e année en classe préparatoire scientifique.
D'ici le mois de juin, je dois présenter un projet d'étude, appelé TIPE (Travail d'Initiative Personnelle Encadré), c'est comme un TPE de 1ère, mais dont la démarche scientifique est fondamentale.
On doit présenter un sujet s'attachant au thème annuel, cette année c'est "Transfert, échange".
J'ai donc choisi comme thème l'Effet Larsen, contrairement dans les autres domaines où cet effet est indésirable, on peut, s'il est bien maîtrisé, augmenté artificiellement le sustain de la guitare électrique (appelé feedback si je me trompe pas).
Je me demande alors comment faire, et comment le prouver aussi bien expérimentalement mais surtout, théoriquement ce phénomène.

Mon TIPE doit en effet faire ressortir un aspect quantitatif, c'est-à-dire pouvoir faire une étude théorique, de cet effet. Or je ne sais pas trop comment m'y prendre, déjà qu'expérimentalement, je n'arrive pas à le mettre en évidence, en effet, avec mon ampli de 10W Marshall, je n'ai pas réussi à créer l'effet Larsen, même en plaçant le micro de la guitare devant l'ampli...

D'où mes multiples questions :
- comment créer, tout simplement, un larsen avec ma guitare ? Est-ce parce ce que mon ampli (voir ma pédale d'efffet) possède un "filtre" anti larsen qui empêche le phénomène de se produire ?

Piste d'étude de mon TIPE :
étudier le diagramme de rayonnement d'un haut-parleur/ampli, trouver expérimentalement " l'endroit " où on a un feedback (comme le font certains guitaristes, en marquant sur scène les endroits-à-feedback)
Comment faire alors intervenir le paramètre "temps" soulignant un sustain prolongé ?


Si vous avez des idées/conseils/suggestions, je vous en remercie d'avance !



#
Quand t'as placer ta gratte devant l'ampli tu jouait en même temps? car moi ça le fait quand je gratte un accord et que je laisse sonner. Puis augmente le gain voir met tout a fond

Sinon pour le reste j'ai tout compris ^^

#
Le larsen étant un son amplifié recapté par les micros et de nouveau amplifié et ainsi de suite ils sont facile à obtenir. Met ton gain à fond, voir rajoute une ou deux pédales de distos par dessus et avec le volume à fond et rapproche toi aux max de l'ampli, si tu n'obtiens pas de larsen là...
Je sais que certains micros sont moins sensibles par leur conception aux bruits parasites (sources de larsen éventuels) , et que certaines pédales peuvent aussi atténuer cela.

En tout cas je trouve ça intéressant et je suis curieux de voir ton travail alors n'hésite pas à revenir montrer l'avancement, bon courage smile

#
Salut'

"s'il est bien maîtrisé, augmenté artificiellement le sustain de la guitare électrique (appelé feedback si je me trompe pas)."

Si je me trompe pas tu parle du fameux sustain infini utiliser par gary moore dans parisienne walkways ?


Un larsen étant un son émis par un émetteur ( HP donc ta baffle de ton ampli )qui est capté par le récepteur ( micro de guitare ou voix ) qui le retransmet amplifié à l'émetteur. Ceci nous produit un signal auto ondulatoire qui augmente progressivement en intensité jusqu'à atteindre les limites du matériel utilisé, avec le risque de l'endommager ou même de le détruire.

A l'époque de notre bon vieux hendrix, des petit test ont étais effectué afin de maîtriser cette effet étant jusqu'à présent indésirables/inaudible pour rajouter plus d'effet à leur technique remarquable. Hendrix décida de rapprocher le récepteur qui étais tous simplement le micro de sa guitare et de le moduler.

Le sustain infini reprend se système le but et de jouer ta note et de créé une boucle infini. Pour faire très très simple la note fais -> micro -> ampli -> HP puis retourne dans ton micro -> ampli -> HP le système et plus compliqué que cela mais pour reussir il suffit de comprendre sa. Il faut créé une fameuse boucle.
J'aime bien comparer sa avec un circuit de F1 dans que le circuit et fermer les F1 continue a faire leur tour mais si on coupe le circuit en m'étant un gros mur mise a part un certain nombre de mort la course s'arrêtera. Maintenant on imagine le circuit c'est notre circuit électrique/électronique qui relis notre guitare ampli hp et les F1 la note.

Certaine personnes disent que c'est "le summum qu'un gratteur peut connaître. Si le monde rit autour de vous, ne vous en faites surtout pas, car tous les guitaristes savent très bien qu'un sustain infini est très, très, très difficile à réaliser."

D'autre disent:
"Malgré ce que tu penses, la qualité de la guitare au niveau lutherie, et le touché de l'artiste n'y sont pas étrangers (surtout le touché du Maitre SRV ........ )."

Je ne sais pas les avis des autres guitariste mais moi étant un jeune débutant d'un an d'expérience ( et pas complètement encore 1 an )et n'ayant pas non plus une Gibson Les Paul comme gary moore.
j'ai réussi à réaliser cette effet avec une Les Paul C77 CS4 micro V77 et un ampli Peavy Vypyr 30 sans pedale de disto ( afin d'augmenter le sustain je crois et avoir plus de patate). Je ne pense pas que mon expérience en tant qu'électronicien mais aussi beaucoup aidé après avoir recueilli quelques infos avant de faire mes petits test.


Donc pour reussir un sustain infini il suffit de mettre un minimum la patate sur ton ampli tu up ton volume a fond dans la limite du raisonnable pour pas te rendre sourd et évite de le faire quand tes voisins son la ^^et le gain a fond aussi ensuite tu nous fais un jolie bend sur la case 12 de la corde de sol par exemple ou ailleurs même wink Et maintenant tu cherche la distance et l'inclinaison ( leger ) qu'il te faut pour que ta note ne s'arrête pas quel sois continu et ne s'estompe meme pas un tous petit peu.( de créé cette fameuse boucle infini) Le mieux étant de commence assez proche de lampli et grappiller centimètres par centimètre.

Voilà ma petite participation .

Bye Saul.

#
Pour essayer de démontrer tout ça d'un point de vue scientifique, il me semble important que tu explicites les paramètres qui rentrent en compte :


- Le volume de l'émetteur ( l'ampli donc )
- La distance entre l'émetteur et le récepteur ( ampli et micros donc )
- L'inclinaison aussi ( car les micros captent dans une zone définie, ils ne sont pas multi-directionnels )
- Le gain
- le niveau de sortie des micros


Dans ton expérience, tu dois t'intéresser à ces paramètres et montrer ce que la variation de l'un d'eux ( un seul à la fois car sinon c'est pas une expérience scientifique ) a comme effet sur le larsen.

Ainsi tu peux prouver qu'en contrôlant ces paramètres, tu peux contrôler le larsen, et donc te rapprocher du résultat que tu cherches.

Peut-être existe-t-il des équations pour tout ça, avec tous ces paramètres

Voilà voilà

Roland cube 15X à vendre sur Bordeaux... MP moi wink

" note-8 Got the grooohoove note-8 "
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
203 messages
Modérateur
#
un document pas ininteressant http://www.odpf.org/anterieures/xv/gr-20/pdf/memoire_20.pdf

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème
#
Pour ton étude tu auras besoin de savoir faire un sustain infini/larsen un gbf un oscilloscope et de isis/ares pour simuler des montages

#
le gbf n'etant pas recepteur ne servira pas à grand chose .....

#
Hahaha tu es drôle.Pour l'étudier tu peut te servir d'un gbf ... >< jai jamais jamais dit qu'il serais récepteur que je sache heinwink

Édit: tien je viens de lire le lien de denis et ils utilisent bien un gbf je vous laisse lire pourquoi et comment.

#
un larsen, c'est un emetteur A qui boucle avec un recepteur B qui à son tour se comporte en emetteur et qui est repris par A se conduisant en recepteur. (and so on).

Un gbf, c'est un emetteur de signal . expliques moi toi qui detiens le savoir comment tu le fait boucler ? Tu generes un signal avec, un point c'est tout . Mais en aucun cas il n'est auto-entretenu, ce qui est la condition de base d'un larsen .

Edith: j'ai lu le lien de denis. le gbf est utilisé pour tracer le diagramme de Bode des elements transducteurs employés . A aucun moment il n'est utilisé dans la production du larsen.
(lien interessant, bien documenté au demeurant mais qui n'exclu pas de se servir un peu du truc qui se tient entre tes deux oreilles avant de balancer un Hahaha tonitruant)
sifflote

#
Hahaha tu es drôle.Pour l'étudier tu peut te servir d'un gbf ... >< jai jamais jamais dit qu'il serais récepteur que je sache heinwink

Édit: tien je viens de lire le lien de denis et ils utilisent bien un gbf je vous laisse lire pourquoi et comment.

Jai dit qu'il sert a créé le larsen ? Lis mon autre poste avant de blablater sur un fais que je n'ai absolument JAMAIS DIT.
Je suis forcé de constater ton incapacité a lire un post correctement ...

Edit:en plus javais deja dit ton sptich du début
Un larsen étant un son émis par un émetteur ( HP donc ta baffle de ton ampli )qui est capté par le récepteur ( micro de guitare ou voix ) qui le retransmet amplifié à l'émetteur.

Lis tous avant d'essayer de faire des remarques... je remet en aucun cas tes explications alors s'il te plait stop dire des choses jamais prononcé.

sakatrapo

Artiste très motivé
7 photos
281 messages
#
côté scientifique je n'y connais rien, mais côté pratique j'ai joué avec ça en maître pendant longtemps! C'est très facile à faire mais il faut respecter quelques points: tout d'abord jouer fort, ensuite il y a des guitares qui font ça plus que d'autres , pour ma part c'était avec des demi caisses: d'abord une Hoyer 28 A juste parfaite pour ça puis avec une 335. Il faut vibrer la note choisie très lentement ça donne déjà une très grande longueur de son, c'est même réalisable en acoustique, enfin il faut repérer les bons endroits sur la scène ou dans la salle car ça capte plus ou moins bien. Avec tout ça on arrive assez vite à contrôler l'effet, mais faut des lampes si possible et un ampli assez puissant, je crois.

#
citation d'Audiard :"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit"

et fin .

#
citation d'Audiard :"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit"

et fin .

Ta raison de le prendre comme sa et d'insulter! On vois bien l'éducation qu'on ta apporté...
Invente toi une vie ailleurs mais n essai pas de discrédité quelqu'un par le seul soucis de ta petite personne.
Bref ! Perte de temps !

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
203 messages
Modérateur
#
si vous voulez vous insulter faites le en messages privés siouplait ... et si les deux gratuits quotidiens ne vous suffisent pas aidez webby en cotisant comme vihaillepi hammer
votre gpmachin je sais même pas ce que c'est et franchement je m'en contrefiche et j'aimerais bien qu'on avance sur le phenomène sonore de retroaction (feedback en anglais) et effet larsen en language français.
là ça tourne a la bad vibration continue.
et si on veut éviter la rétroaction à coups de pompes dans le posterieur de la part du mechant modo vilain (moi) on se calme de tous les cotés et on reste sur le sujet.
je n'ai rien non plus contre un peu d'autocensure de part et d'autre et de retour à un discours humain.
merci de votre aimable comprehension.



nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche


plan Plan du Forum Réglages||Tags : effet, comment, guitare, larsen, ampli, etude, faire, feedback, tipe