Dictée de Notes, comment s'améliorer ?


nouveau message Répondre
Recherche

#
Bonjour,

Auriez-vous des conseils pour s'améliorer en dictée de notes (et d'accords) ?
J'ai des difficultés et il faut que je prépare un examen de solfège fin cycle II.



somalien

Jeune tabber
1 photo
#
Longtemps j'ai eu du mal avec l'évaluation à l'oreille des intervalles, et j'ai donc commencé à retenir les différences de tons entre plusieurs notes d'une mélodie célèbre. Ca aide à caler derrière la première note toutes les autres selon ces intervalles.
Désolé je sais pas si c'est assez clair, de toute façon il faudra aussi que tu pratiques pour progresser.

#
Merci ! C'est-à-dire que tu apprenais la différence de tons dans tous les intervalles ? C'est une bonne idée ! Et tu travaillais aussi les dièses et bémols ?

somalien

Jeune tabber
1 photo
#
En fait en solfège j'étais nul pour ça, mais je jouais de la percu, dont de la timbale en orchestre. Du coup pour les accorder il faut des gens qui me donnent la note, mais c'est long, donc j'ai pris quelques mélodies comme Smoke on the water et ça me permettait si je chantonnais les deux premières notes de trouver la tierce mineure d'une note.
Ca marche seulement si tuas quelques morceaux en référence dans ta tête.

#
Quand j'étais petit, on nous avait donné une chanson référence pour chaque intervalle mais je ne me souviens plus trop. Je sais que pour la tierce Majeure, c'était "confiture bonne maman" (la musique à la fin de http://www.youtube.com/watch?v=29uLQZLGJhQ ) (et seconde majeure, c'était frère Jaques) : super référence je sais :p Enfin, ce qui est bien avec cette mélodie (do, mi, sol, do, la, sol, fa, fa, etc.), c'est que le début, ça te fait un accord parfait Majeur donc si tu peux "chanter cette mélodie sur l'accord", c'est qu'il est Majeur en principe.

Après, faut surtout des chanson de référence qui te parle pour cette méthode. Un des inconvenants de cette méthode, c'est que tu tiltes moins bien si l'intervalle et descendant avec la chanson de référence qui a cette intervalle montant. Par exemple, on te fais écouter la-fa (la plus aigu) et tu as ma chanson de référence avec do-mi (do plus grave) : tu captes pas forcément. Pour aider (à cette instant, tu sais pas encore le nom des notes alors je vais mettre "la" et "na" mais utilise plutôt de "na" de hauteur différents), tu mémorise la hauteur des notes et tu les répètes en boucle : "la na la na la na" (à la hauteur à laquelle tu les as entendues) : comme ça, tu te forces à écouter l'intervalle montant et descendant.

Aussi, avec cette méthode, si tu as l’oreille absolue mais que tu débutes en musique, tu n'arrives à rien.

Sinon, ça peut aider aussi, c'est de lire (dans ta tête), une partition d'un instrument solo avec l'enregistrement de celui-ci : tu associes les intervalles avec ce que tu entends. Mais ça suppose de savoir quasi instantanément que do-mi ou sol-ré c'est tel ou tel intervalle sinon, tu associes ce que tu entends à… Rien (enfin, pas à des intervalles).

Tu peux aussi te faire des cession d'écoute zn commençant par octave (c'est très caractéristique). Une fois que tu l'as bien capté, tu écoutes des tierces Majeures et mineures (la première plus "joyeuse" que l'autre mais c'est plus une question de feeling). Ensuite, tu mélanges des écoutes d'octaves et de tierces et petit à petit tu ajoutes les autres quand tu commences à bien reconnaitre les premières.

Après, tu peux toujours demander conseil à ton prof de solfège/FM : peut-être il t'enverra bouler pqe, par exemple, "ce n'est pas à la fin de l'année qu'il faut s’inquiéter de l'examen" mais si c'est un prof sympa, il devrait t'aider.

Ya pas vraiment de méthode sans défaut pour s'améliorer en dictée mais ça vient au bout d'un moment (rien qu'en jouant d'un instrument). Des fois c'est frustrant pqe on veut à tout prix s'améliorer et on a l'impression d'arriver à rien et qques années plus tard, quand ça n'a plus trop d'importance, on y arrive facilement.

Bon courage en tout cas !

1 membre aime ça

#
Merci beaucoup !!
Je vais travailler le coup des intervalles à reconnaître (octaves, puis tierces, puis les autres) et à lire des partions en écoutant l'enregistrement !
Le problème c'est que, une fois arrivée à la dictée, je n'essaie plus de reconnaître les intervalles mais directement les notes, indépendamment les unes des autres, et puisque je n'ai pas l'oreille absolue, ça ne donne rien !
Oui, ça prend du temps de travailler son oreille et c'est démotivant de voir qu'on abouti à rien... Enfin, je vais essayer d'améliorer tout ça ! Merci !

#
C'est certain que si la dictée fait "do mi sol" et que tu as déjà le do, tu n'as pas le temps de te dire "ça c'est une tierce majeure : do-ré-mi : pas de demi-ton, c'est bien majeure. Et ensuite, c'est une tierce mineure : mi-fa-sol : ha, ya un demi(ton entre mi et fa donc c'est bien mineure". Mais travailler ton oreille pour les intervalles t'aidera dans tout les cas pour les dictées.

Si tu veux vraiment travailler la dictée dans l'urgence, tu peux faire "abstraction" des intervalles pour le moment. Si par exemple tu as un piano (et que tu n'es pas pianiste, comme ça, tu n'as pas l'écartement des doigts en tête), tu peux jouer une note que tu regardes, ensuite tu ne regardes plus ta main et tu en joues une ou deux au pif : tu essaies de deviner lesquelles c'est (sans passer par chercher à savoir quels intervalles) et tu peux vérifier en regardant tes doigts.

En fin de cycle II, tu ne devrais plus avoir ces problèmes mais si des plus jeunes lisent ce forum : il faut avant tout savoir reconnaitre entre deux notes si ça monte ou si ça descend et lors de la première écoute d'une phrase en dictée capter le rythme (ya des méthode pour écrire très rapidement le rythme : une noire => un trait vertical, deux croches => un trait horizontal, 4 doubles => deux trais horizontaux parallèles, croche 2 doubles => deux traits dont celui du dessus plus long sur la gauche, etc. et on complète les queues plus tard). Mais bon normalement, tout ça c'est déjà dit en cours.

Sinon, ton message m'a fait penser à un logiciel : GNU Solfège ( http://www.solfege.org/ ). Je l'avais essayé il y a quelques années et il avait l'air très bien (un peu moins bien sous windows que sous GNU/Linux à l'époque mais ça a dû bien évoluer depuis le temps). Regarde de ce côté là pqe pour s'améliorer en dictée, le plus difficile, c'est peut-être de trouver un moyen de s'entrainer et ce logiciel pourrait bien te donner un gros coup de pouce.

#
Mon examen est en septembre, je vais travailler les notes et les intervalles au piano. J'essaie de télécharger ce logiciel, si j'arrive à l'installer alors oui ça pourrait être une super aide ! (mais j'ai bien l'impression qu'il n'est pas adapté à mon ordi...). Mais j'ai trouver des manuels de dictées avec cd à la médiathèque musicale, c'est rapide mais si on s'accroche ça peut être bien pratique. Merci beaucoup pour les conseils !

#
Bonjour,

Concernant les airs populaires à associer à chaque intervalle, voici un site parfait pour ça :

http://devenir-musicien.com/des-chansons-pour-comprendre-les-intervalles/

Concernant l'entraînement à la dictée musicale, quand on a un piano, pourquoi pas tout simplement écouter une bonne station de radio (style FIP) et essayer de reproduire séquence par séquence ce que l'on entend ?


nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : dictee, ameliorer, des, notes, bonjour, auriez-, comment, conseils, accords