Où et comment Clapton a développer son talent de guitariste?


nouveau message Répondre
Recherche

#
Je veux parler de sa jeunesse, ses débuts : a t-il eu un professeur particulier, est-il allé dans une quelconque école de musique ou bien était-il autodidacte avec pour guides Muddy Waters ou Robert Johnson? Ou autre.

Oui c'est une question me trotte, car j'ai l'impression que seuls les conservatoires peuvent produire des virtuoses maintenant (au niveau théorique et technique).



#
Ca me ferait mal qu'il n'y ait que le conservatoire comme voix d'accès...

Du boulot, du boulot, et encore du boulot, que ce soit en conservatoire, en groupe, tout seul, y'a pas de méthode unique, ni magique wink

#
Merci pour cette réponse.
Sinon, ayant commencé sa bio, j'ai vu que ce foufou a appris seul la guitare (en reproduisant des chansons à l'oreille).

#
C'est souvent la meilleur méthode pour "ressentir" le truc.
C'est dangereux car on peut ensuite partir avec des mauvaises habitudes, mais avec de la rigueur et du perfectionnisme tout est possible.
D'autant que "apprendre seul" est un bien grand mot, il n'y a pas d'autodidactes véritables, Clapton comme tant d'autres à joué avec d'autres musiciens, a observé, échangé, c'est parfois tout aussi instructif que des cours.

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
48 messages
Modérateur
#
j'ai un lvre magnifique,
qui s'appelle Clapton par Eric Clapton.



C'est un objet que j'adore,
et un livre magnifique,
qui retrace toute son histoire
depuis sa naissance... (mouvementée déjà)
jusqu'à ces temps derniers.

ses histoires de famille,
d'alcool, de drogue, de coeur,
ses soirees avec jagger, richards, hendrix et tant d'autres...
les night clubs,
les multiples groupes (et les nombreuses groupies)

franchement, offrez vous cet ouvrage

syle

Artiste très motivé
21 photos
Membre VIP
360 messages
Modérateur
#
Pour Clapton, il s'est dégrossi tout seul (et avec l'aide et l'émulation des potes, bien sûr !) jusqu'à atteindre un niveau intéressant, mais loin du génie et de la virtuosité.
Le reste, c'est John Mayall, au sein des Blues Breakers, qui le lui a apporté.
Comme à d'autres parmi lesquels l'illustre Mick Taylor.
Le passage par les Bluebreakers marque clairement un tournant.

Après, conservatoire ou pas conservatoire ?
Ca dépend surtout de la musique que tu joues.
Le conservatoire te permet d'acquérir un niveau technique et théorique intéressant. Le plus difficile ensuite, c'est de savoir s'en détacher pour faire de la musique (et pas se borner à descendre des gammes ou reprendre du Bach à 240 à la noire pour épater la galerie).
Pour d'autres styles, dont le blues, c'est plus une affaire de tradition et de partage entre guitaristes. Un ou plusieurs guitaristes de ton entourage t'apprennent les bases. Pour le reste, tu écoutes, tu t'imprègnes de la musique, puis tu joues. Tu vas piquer un plan chez untel ou untel, machin ou bidule va te montrer une petiote technique en buvant un coup dans une soirée, ou à l'occasion d'un boeuf... Ca fonctionne comme ça.
La plupart des musiciens de blues / rock sont issus de cette "école", dont Clapton, Hendrix, Richards et consorts.
Et pour eux, la technique reste un outil, travaillé en fonction du besoin pour leur permettre de jouer ce qu'ils ont envie. Et la musique qu'ils jouent demande un sacré toucher, une bonne gestion de la dynamique, mais rarement une grande technique au sens premier du terme.
Techniquement, Clapton n'est pas un virtuose. Niveau théorie, ce n'est pas non plus un puits de science, et ses chorus se bornent en général à une exploitation - certes parfaite - de la pentatonique. Mais il a son feeling, son toucher à lui, il fait passer des émotions, et ça fonctionne parfaitement bien.

The Duck, mon ami, je ne t'oublierai pas.
#
syle
syle a écrit :
Pour Clapton, il s'est dégrossi tout seul (et avec l'aide et l'émulation des potes, bien sûr !) jusqu'à atteindre un niveau intéressant, mais loin du génie et de la virtuosité.
Le reste, c'est John Mayall, au sein des Blues Breakers, qui le lui a apporté.
Comme à d'autres parmi lesquels l'illustre Mick Taylor.
Le passage par les Bluebreakers marque clairement un tournant.

Après, conservatoire ou pas conservatoire ?
Ca dépend surtout de la musique que tu joues.
Le conservatoire te permet d'acquérir un niveau technique et théorique intéressant. Le plus difficile ensuite, c'est de savoir s'en détacher pour faire de la musique (et pas se borner à descendre des gammes ou reprendre du Bach à 240 à la noire pour épater la galerie).
Pour d'autres styles, dont le blues, c'est plus une affaire de tradition et de partage entre guitaristes. Un ou plusieurs guitaristes de ton entourage t'apprennent les bases. Pour le reste, tu écoutes, tu t'imprègnes de la musique, puis tu joues. Tu vas piquer un plan chez untel ou untel, machin ou bidule va te montrer une petiote technique en buvant un coup dans une soirée, ou à l'occasion d'un boeuf... Ca fonctionne comme ça.
La plupart des musiciens de blues / rock sont issus de cette "école", dont Clapton, Hendrix, Richards et consorts.
Et pour eux, la technique reste un outil, travaillé en fonction du besoin pour leur permettre de jouer ce qu'ils ont envie. Et la musique qu'ils jouent demande un sacré toucher, une bonne gestion de la dynamique, mais rarement une grande technique au sens premier du terme.
Techniquement, Clapton n'est pas un virtuose. Niveau théorie, ce n'est pas non plus un puits de science, et ses chorus se bornent en général à une exploitation - certes parfaite - de la pentatonique. Mais il a son feeling, son toucher à lui, il fait passer des émotions, et ça fonctionne parfaitement bien.


Voilà tout est dit.
Clapton a plus ou moins appris sur le tas, il a fait pas mal de groupes dans les 60's, ce qui lui a permis d'enrichir son jeu, je trouve d'ailleurs qu'il est devenu meilleur avec les années, que ce soit l'unplugged ou le live avec son pote de Blind Faith Steve Winwood, il ya clairement du progrès depuis ses premiers lives et même ceux des 70's.

Ah Mick Taylor, toujours aussi efficace son solo de Sympathy for the Devil du Get Yer Ya Ya's Out...

#
Syle, tu parles d'or !
Clapton a aussi beneficié de sa proximité avec les Beatles (particulierement la femme de Georges ) comme tremplin c'est pas mal ! et depuis, c'est incroyable de participations en tant que guest star qu'il aura pu faire ! Clapton est le big brother de la musique! il est partout !
n'empeche, qu'il a un p..... de toucher et que je m'en contenterai largement! (bisou Eric! tu passes faire le boeuf quand tu veux !).


nouveau message Répondre Recherche



Autre liens sur le site pour Eric Clapton : Discographie Eric Clapton - Tee Shirt Eric Clapton - Poster Eric Clapton
plan Plan du Forum Fans||Tags : -il, clapton, CLAPTON, particulier, alle, professeur, quelconque, ecole, etait-il