Accord 7 de dominante ? Quel rapport entre le degré 1 et 5 ?


nouveau message Répondre
Recherche

#
Bonjour à tous,

J'ai acheté le livre "improvisation jazz" de Thierry Vaillot, mais je bloque sur un point :

Lorsque Thierry dit (dans un suite II - V - I), que l'accord II (G7) résout sur l'accord I (C7M) ? Je ne comprends pas trop le rapport entre ces deux accords (G7= sol si ré fa) et (C7M= ré fa la do)...

Pourquoi appel t-on le cinquième degré "accord 7 de dominante" ??

Merci d'avance de vos explications. wink



manuorchestra

2 photos
#
cebry
cebry a écrit :
que l'accord II (G7) résout sur l'accord I (C7M) ? Je ne comprends pas trop le rapport entre ces deux accords (G7= sol si ré fa) et (C7M= ré fa la do)...

Pourquoi appel t-on le cinquième degré "accord 7 de dominante" ??



Salut,

D'abord G7 est l'accord V et résout bien sur le I dans la cadence parfaite.
L'accord C7M contient les notes do mi sol si ; ré fa la do, c'est l'accord II en Do majeur wink
A noter que l'accord de Dominante est utilisé en mode majeur comme mineur :
En Do majeur : Dm7 G7 C
En Do mineur : Dm7/b5 G7 Cm

Pourquoi ce nom, je ne saurais trop le dire ; mais c'est l'accord le plus important après l'accord de Tonique (degré I) dans le système tonal.
C'est l'accord qui crée la tension avant le repos sur la tonique, on trouve ce type d'accords dans les principales cadences et pour annoncer les modulations.
C'est la présence du triton (intervalle de 3 tons) qui donne cette instabilité qui demande à être résolue.
Dans le G7, le triton se trouve entre la tierce et la 7ème (si fa), le mouvement naturel pour résoudre :
Le si va vers le do (sensible vers tonique) et le fa descend vers la tierce de l'accord I (mi en majeur, mib en mineur).

#
Merci manuorchestra wink

Mais j'ai vraiment du mal à comprendre ce principe et surtout pourquoi est-ce si important ?

Pourquoi dit-il (Thierry Vaillot) que, je site "de par sa nature même, G7 resout sur C7M" ? (G7= sol si ré fa) et (C7M= ré fa la do)

Que veux-tu dire par "on trouve ce type d'accords dans les principales cadences et pour annoncer les modulations. " ? Dsl si ma question te semble ridicule mais je débute wink

Pour le triton, tu veux dire qu'il n'existe que dans le degré V ?

J'ai beaucoup de difficulté à comprendre cette phrase aussi "...le mouvement naturel pour résoudre : Le si va vers le do (sensible vers tonique) et le fa descend vers la tierce de l'accord I (mi en majeur, mib en mineur). " ! icon_redface Pour "résoudre" ?! Je ne comprends pas il n'y a pas de "mi" dans l'accord I ? J'ai du mal avec la notion de "résoudre" aussi...

Merci infiniment de ton aide, je ne sais pas comment je ferais sinon wink

manuorchestra

2 photos
#
cebry
cebry a écrit :
j'ai vraiment du mal à comprendre ce principe et surtout pourquoi est-ce si important ?


Peut-être un exemple d'une ligne de basse comme phrase de conclusion (dans l'esprit musique classique)
(1ère mesure : que des noires ; 2ème mesure : 2 noires et une blanche ; 3ème et 4ème mesures : rondes)
G||------------------------|----------------------|----------------|----------------|
D||------------------------|----------------------|-5--------------|----------------|
A||-3---------3------------|-3---------3----------|----------------|-3--------------|
E||------3----------3------|------3---------------|----------------|----------------|


La 3ème mesure, on est sur un Sol un peu "en suspension" qui attend de conclure sur un Do .

Le G7 est l'accord "en tension", (d'accord c'est relatif, aujourd'hui on considère cet accord comme stable en Blues notamment), on attend de "résoudre" ou conclure le morceau sur l'accord De Do...
Désolé mais par écrit, je ne sais pas dire mieux.
Il te faut travailler de l'impro (et écouter beaucoup de musique) sur des ii V I pour comprendre ce principe de tension/résolution.


 Citation :
Pourquoi dit-il (Thierry Vaillot) que, je site "de par sa nature même, G7 résout sur C7M" ? (G7= sol si ré fa) et (C7M= ré fa la do)

Pour la seconde fois : ré fa la do c'est un Dm7
C7M, c'est do mi sol si


 Citation :
Que veux-tu dire par "on trouve ce type d'accords dans les principales cadences et pour annoncer les modulations. " ? Dsl si ma question te semble ridicule mais je débute

Il n'y a pas de questions ridicules.
Justement, parce que l'accord X7 appelle un autre accord conclusif situé une quinte en dessous (ou une quarte au dessus, on le retrouve dans les cadences (enchaînements d'accords "typiques") ou les modulations (pour annoncer la nouvelle tonalité).


 Citation :
Pour le triton, tu veux dire qu'il n'existe que dans le degré V ?

En mode majeur oui, ou dans l'accord du VIIème degré (mais qui est une substitution du V, donc ça revient au même wink )


 Citation :
J'ai beaucoup de difficulté à comprendre cette phrase aussi "...le mouvement naturel pour résoudre : Le si va vers le do (sensible vers tonique) et le fa descend vers la tierce de l'accord I (mi en majeur, mib en mineur). " ! Pour "résoudre" ?! Je ne comprends pas il n'y a pas de "mi" dans l'accord I ? J'ai du mal avec la notion de "résoudre" aussi...

Les "mouvements", c'est plus en rapport avec l'écriture classique...
Pour le mi qui n'est pas dans l'accord I...il y est c'est la tierce majeure de Do : voir plus haut icon_redface

"Résoudre"...ben, que ce soit dans les enchaînements d'accords ou même en solo, il y a un moment où il faut finir ta phrase, reprendre ta respiration, reposer l'oreille de l'auditeur, etc...
Résoudre, c'est arriver sur un accord stable (souvent accord de tonique) qui établit simplement la tonalité wink

berzin

Petit causeur
18 messages
#
 Citation :
Mais j'ai vraiment du mal à comprendre ce principe et surtout pourquoi est-ce si important ?


Parce que culturellement, c'est un enchaînement très présent dans la musique tonale. Autrement dit, c'est une structure maintes et maintes fois entendues que l'oreille reconnaît immédiatement et qui devient donc un élément important de la construction des morceaux et du langage musical tonal en lui-même.

Hé oui...
#
Si tu veux écouter des cadences parfaites (V-I) à gogo, gave-toi de musique baroque ! Mais je te préviens, c'est chiant ! icon_cheesygrin

Plus sérieusement, c'est normal que par écrit tu aies du mal à donner du sens à tout ça, mais en écoutant des trucs tu vas très vite comprendre.

Regarde cette vidéo que je viens de te trouver http://www.youtube.com/watch?v=Yrhr2ZBTUR8~~feature=channel_video_title , à partir de 2:05. Le mec te montre 2 façons de réaliser la cadence parfaite. Une première sans la 7ème de l'accord V et une deuxième avec cette 7ème (à partir de 3:00 dans la vidéo). Quand le mec dit "le Fa donne envie de retourner vers le Mi", c'est ça qu'on appelle "résoudre" ! En musique classique on parle d'accord à mouvement obligé : ce mouvement obligé, c'est la résolution.

#
Tsss tssss endesaccord1 Pas bien ça ! Tssss smyleybleu

La musique baroque c'est super beau !
Pour aider à piger cette musique (s'il faut en passer par là) il faut l'écouter comme une vision de l'univers dans son ensemble...

C'est sur que ce n'est pas du "ta ta" binaire que nous déverse les majors....

Un bump de Baroque....

Jean-Christophe


nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : accord, thierry, entre, degre, rapport, dominante, vaillot, bloque, point