Gibson Flying v ou Dean Dave Mustaine ?


nouveau message Répondre
Recherche

#
Salut,
j'aimerai acquérir une de ces 2 grattes. Mais laquelle?
Donc je souhaiterai lire vos avis sur ces deux guitares.
Mon style est Blues/rock/hard rock/metal (un peu).
Ces 2 grattes sont dans mon budget.
Merki



#
Finalement les deux grattes se ressemblent beaucoup plus que ce qu'on peut imaginer... D'abord, la lutherie est proche, elles sont toutes les deux en acajou, équipement équivalent.

La Dean Dave Mustaine reste une pelle quand même axé métal bien lourd. Mais, honnêtement, monsieur Mustaine est quand même assez "soft" dans ces choix, notamment ses micros Signature de chez Seymour Duncan, qui ne sont finalement qu'un couple de SH2/SH4 boostés à mort, et restent donc un poil polyvalent. C'est quand même "taillé pour décoller le papier peint" (normal, les micros sont des actifs), mais ce n'est pas aussi élitiste qu'un EMG froid et chirurgical, par exemple.

La Gibson Flying V est a été historiquement créée pour le blues. Sa forme orginale l'a fait tendre vers des styles plus aggressifs et a changé son orientation (notamment quand Jackson, ESP et consor ont fait leur modèle).
N'empèche que Gibson a adapté cela avec un paire de micros céramique 496R et 500T aux sonorités assez modernes, même si on part vite dans le son un peu crade, avec le grain Gibson.

Moralité, la dean Mustaine signature est une gratte typée métal, mais qui tend à pouvoir jouer dans une registre plus "doux", la Flying V est une gratte de bluesman que l'on a changé en machine à envoyer du gros Riff.

Finalement, ça se joue peut-être à une seule chose :
La Dean Mustaine a un son de micro actif, avec la précison que ça engendre, mais aussi parfois le manque de caractère.
La Gibson Flying V a des micros plus caractériel, avec LE grain Gibson, mais moins faciles à maitriser et plus brouillon, par contre.

A toi de voir ce que tu cherches. J'ai vu qu'à coté de "métal", tu indiquais "un peu", donc j'aurais tendance à te conseiller la Flying V, pour son caractère en son claire et crunch.

#
Merci de ta réponse donc si je veux jouer du metallica la flying v c'est ok?
Niveau manche la flying est elle agreable pour les solos?
Merci

darth rizzen

Petit causeur
8 photos
Membre VIP
33 messages
Modérateur
#
Bonjour,

Voilà une question intéressante, d'autant plus que j'ai les deux! icon_cheesygrin

Une Flying V Faded Cherry et une Dean VMNT Silver pour être précis.

SON A VIDE:
Acajou dans les deux cas mais il y a pas mal de différences:
La Gibson a une touche en palissandre (ou ébène si tu arrives à dénicher une Classic White d'occase), la VMNT une touche en ébène. Ça change le son, plus précis sur la VMNT, plus ample sur la Flying V. Le routage est également différent: limité au minimum sur la VMNT, alors qu'il est généreux sur la Flying V: toute l'électronique est montée sur la plaque avant et il y a pas mal de vide en dessous. Ceci fait que la Flying V a un son plus aéré, plus acoustique.

MANCHE:
Profils très différents: type Jackson pour la VMNT, assez fin et aplati, tandis que la Gibson a un profil peut être plus fin mais surtout plus arrondi. Les deux sont très agréables à mon goût.

La jonction corps-manche est nettement plus agréable sur la VMNT car retaillée comme un manche traversant, façon Jackson RR5 ou KV5. Mais ce n'est utile que si tu t'aventures beaucoup au delà de la 17ème case. En parlant de cases, 24 sur la VMNT contre 22 "seulement" sur la Gibson.

MICROS:
Là je ne vais pas être d'accord avec kira.

Les micros signature LiveWire de la VMNT sont bel et bien des SH4/SH2 boostés et le résultat s'en ressent. On ne se retrouve jamais avec le son droit des EMG, mais plutôt avec la hargne des micros d'origine, en plus fort.

Concernant les micros de la Gibson Flying V: brouillon, le 496R l'est. Il faut apprendre à le maîtriser. Par contre le 500T est quand même précis, même en poussant le gain assez loin, avec un grain effectivement assez mordant. Le point faible des micros de la Flying V tient plutôt dans les sons clairs, agréables, mais on n'est pas sur un 57 Classic.

DETAILS:
La VMNT a été retaillée par endroit pour être plus confortable (biseau sur la tranche notamment). La Flying V ne taille pas l'avant bras pour autant, mais est assez brute de décoffrage. La VMNT, grâce à ses ailes plus longues et plus fines et au jack installé dans le "V", est plus facile à jouer assis.

UTILISATION:
La Flying V serait plus touche à tout, et je peux confirmer qu'un changement de micros peut en faire une gratte de bluesman/rocker comme un engin de mort pour métalleux.

La VMNT est plus résolument orientée metal mais peut aussi s'utiliser dans d'autres styles avec les bons réglages d'ampli, sans forcément ajouter des effets en série, pas comme chez EMG.

Les deux marchent pour du Metallica. Je rappelle que Hetfield et Hammett ont commencé sur des Flying V plus ou moins authentiques quand même. wink

"My life style determines my death style.
A rising tide that pushes to the other side."
#
Merci pour ta réponse donc tu pense que la Gibson sera mieux pour moi?
En son clean et en crunch la Dean se comporte comment? Parce que pour faire un petit blues de derriere les fagots est ce qu'elle sera convaincante?
Désoler pour mes questions elles sont un peu chiante...
a+

angedéchus

1 photo
#
Une petite vidéo de GuitareTV sur une Gibson Explorer Pro équipée des mêmes micros que la Flying V (500T et 496R). Tu pourra te rendre compte de ces micros, il sont d'ailleurs pas mal commentés par le testeur.

http://www.guitaretv.com/tests/test-de-la-guitare-gibson-explorer-pro-video-100....

edit: on l'entend d'ailleurs jouer le riff de Master Of Puppets de Metallica

darth rizzen

Petit causeur
8 photos
Membre VIP
33 messages
Modérateur
#
maxindus a écrit :
Merci pour ta réponse donc tu pense que la Gibson sera mieux pour moi?

Vu ce que tu souhaites jouer, je pense que oui.


maxindus a écrit :
En son clean et en crunch la Dean se comporte comment? Parce que pour faire un petit blues de derriere les fagots est ce qu'elle sera convaincante?

Le clean me paraît sympathique, plus organique (mais tout aussi silencieux) que celui de l'EMG 85 et moins sec que celui des Gibson 496R et 500T.

Le crunch est relativement difficile à attraper avec des micros puissants comme ceux ci. Il ne faut pas attaquer trop fort et penser à ajuster le volume, sinon on peut se retrouver en pleine disto.

A vrai dire que la VMNT me sert plutôt à jouer du metal que du blues! icon_cheesygrin

As tu la possibilité de tester les deux? Ce serait le mieux pour se rendre compte des nuances.

"My life style determines my death style.
A rising tide that pushes to the other side."
#
darth rizzen
darth rizzen a écrit :
Là je ne vais pas être d'accord avec kira.


C'est là que ça devient intéressant ! Sinon on se fait ch***, sérieux, non ? wink


N'empèche que je n'avais pas senti autant de différence à vide (Bon, en même temps... Testée à plusieurs mois d'intervalles... je m'apelle pas Mozart, hein ?)


darth rizzen
darth rizzen a écrit :
Le clean me paraît sympathique, plus organique (mais tout aussi silencieux) que celui de l'EMG 85 et moins sec que celui des Gibson 496R et 500T.


Tu trouves les Gibson "sec" comparé à un Mustaine Signature ? On est effectivement sur des micros céramiques, rien à voir avec un AlNiCo de chez Seymour, mais j'aurais eu tendance à dire que le clean, notamment du 496R, était quand même plus "chantant" ou "vivant" que celui d'un micro Mustaine Signature, qui, de part son amplification, nivelle un peu toutes les nuances que l'on peut avoir.
(Bon, ceci dit, si tu as les deux en ta possession, tu en sais sans aucun doute plus que moi).

#
bon je crois que je vais m'offrir la Flying V. Mais j'ai vue qu'il y a la Dean Michael Schenker custom qui me plait aussi est ce que vous la connaissez?
merci

#
C'est bon je l'ai commandé en classic white.
a+ smiley-guitar bump icon_cheesygrin wink

darth rizzen

Petit causeur
8 photos
Membre VIP
33 messages
Modérateur
#
kira69
kira69 a écrit :
C'est là que ça devient intéressant ! Sinon on se fait ch***, sérieux, non ? wink

Exactement! bravo


kira69
kira69 a écrit :
N'empèche que je n'avais pas senti autant de différence à vide (Bon, en même temps... Testée à plusieurs mois d'intervalles... je m'apelle pas Mozart, hein ?)

C'est sûr que c'est plus facile quand on les a sous la main et qu'on peut essayer au calme, sans se presser. Je n'ai aucun mérite et je ne suis sûrement pas Mozart! icon_cheesygrin


kira69
kira69 a écrit :
Tu trouves les Gibson "sec" comparé à un Mustaine Signature ?

Toujours le même problème: décrire un son avec des mots ce n'est pas évident.

En fait j'étais plus dans une optique de comparaison entre le 496R et un 57 Classic (Manche), un SH1 ou un SH2. Rien à faire, si je veux un clean velouté, chaud, ma chère Explorer ne convient plus. Il y a du grain dans ce 496R, mais ça manque de vie. Je parle en son clair bien sûr.

Dans le style "micro bourrin", le SH2 amplifié du kit Mustaine me laisse une meilleure impression générale que le 496R.

Maintenant, ce n'est que mon avis, en plus je n'ai jamais pu brancher les deux grattes sur un Traynor comme celui de maxindus et l'ampli est un maillon essentiel de la chaine... Du coup même si je prenais mon courage à deux mains et que je faisais des samples ça ne voudrait pas dire grand chose.



maxindus a écrit :
C'est bon je l'ai commandé en classic white.

Tu as trouvé une Classic White?!
Chapeau! C'est un beau joujou!!

"My life style determines my death style.
A rising tide that pushes to the other side."

nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Matos||Tags : ces, grattes, rock, laquelle, gibson, donc, acquerir, aimerai, flying