Finalement que vaut Marshall?


nouveau message Répondre
Page 1 de 6
Recherche

#
Bonjour Bonjour,
étant ma batteur ma connaissance des amplis reste limitée, mais qu'elque chose m'intrigue : le sacret Marshall.
En effet pour moi cette marque c'était LA marque quoi !
Tous les grands avient ça sur scène quoi ! Hendrix, Maiden , Slayer, et caetera.
En plus dans mon école de musique il y a un combo Marshall ça sonne plutôt bien quand même, en revanche je n'ai pas la moindre idée du modèle.
Donc d'après ce que j'ai lu sur le forum les vieux marshall sont des merveilles mais les nouveaux sont honteux. C'est bien ça ?
ça reste quand même des bons amplis ?
merci de vos futurs réponses :)

P.S: 118 décibels c'est beaucoup quand on répète ?

lordi72

Artiste en devenir
635 messages
#
Salut

A 118 dB, tu te protèges les oreilles quand même, le volume est assez dangereux ^^ ... Sachant que la plupart du temps, le volume est limité à 105 dB (en discothèque par exemple), et qu'à 120 c'est le seuil de la douleur.

Sinon pour Marshall, je suis loin d'être un spécialiste, mais tout de même les nouveaux ne sont pas à vomir, en tout cas pour ce que j'ai pu en écouter. Pour les anciens et les accros au grain mythique des premiers JTM (ou devrait-on dire des Fender Bassman) ou JCM 800, forcément les composants ont évolué, même en reproduisant les schémas à l'identique, c'est impossible de ré-obtenir exactement le même son ... mais la différence reste, à mon gout en tout cas, bien subjective.

Après pour les petits Marshall transistor, et bien ç'aurait pu être relativement sympa mais les concurrants ont fait mieux. Mon prof a du jouer quelques minutes sur un MG10, c'est une catastrophe, sans se leurrer. Un pote guitariste joue sur un MG100, c'est loin d'être magnifique, surtout à haut volume et en saturation, mais pour le prix de l'occasion, respectable, utilisable même. Ceci dit ils se sont fait doubler dans l'utilisation des transistors, je pense

#
ok merci de ce premier avis =)

metallicam

Star du Forum
843 messages
#
c'est moi le pote qui joue sur le mg 100 et franchement c'est n'importe quoi, ils utilisent l'image de la marque pour vendre un ampli de mauvaise qualité a un prix disproportionné et ca marche, mais par exemple un ampli de marshall qui est mauvais nouveau et cher c'est le mode four

berzin

God of Partoch
5125 messages
#
118 db, c'est énorme, sans protections, tes oreilles ne vont pas suivre longtemps.

On ne peut plus parler de "Marshall, ça vaut quoi" parce que la gamme est trop large. Entre un MG10 et un JVM410, rien n'est commun sinon la marque. Le premier est nul, le dernier très bon.

Ensuite, le coup du "tout le monde joue sur Marshall", c'est oublier un peu vite que pendant longtemps, Marshall était une des très rares marques disponibles sur le marché. Page disait qu'il a opté pour Marshall parce que ça se trouvait facilement et que c'était fiable. Si à l'époque Bogner, Soldano ou VHT avait exister, par sûr que Page, Hendrix et consort auraient jouer sur Marshall...
De nos jours, trois raisons peuvent encore expliquer l'importance de Marshall chez les pros :
-le caractère historique (qui fait que le gars qui joue sur Bogner s'entend dire "tu aurais du prendre un Marshall, comme tout le monde.")
-l'importance des politiques d'endorsement (Marshall a des sous pour payer les grands pros)
-le fait que les boîtes qui fournissent les amplis en tournée possèdent souvent du Marshall, car c'est passe-partout.

Et oui...
sakatrapo

God of Partoch
7 photos
25409 messages
#
et à chaque époque le matériel est différent! un Marshall d'il y a 30 ans n'est pas un d'aujourd'hui,il y a des nouvelles technologies, un autre son différentes fabrications.
Pareil pour les guitares: combien de nouvelles stratos pour le prix d'une ancienne?
Ne parlons pas des rééditions! les Oranges des 70 et ceux d'aujourd'hui, pas de rapport à part le look.

#
hum 118 db!!
C'est ce que fait Kevin Shields , le type qui joue le plus fort au monde , sans protection , tu peut adieu a tes oreilles!

the duck

God of Partoch
1 photo
3281 messages
#
Le débat est profond. Marshall (tout comme Fender d'ailleurs) est capable du meilleurs comme du pire.

La série MG d'entrée de gamme est une m...e immonde vendue beaucoup trop chère pour ce qu'elle vaut.

Le JCM2000 n'est pas génial, génial.

Un JCM800 reissue est une excellente machine, tout comme le Bluesbreacker et le MR1974X.

Dans la production plus moderne de Marshall, le JVM410 m'a vraiment impressionné.

Donc, chez Marshall, il y a à boire et à manger, mais ça reste néanmoins une marque mythique sur laquelle il faut compter.

Pour ce qui est de l'utilisation de cette marque par tous les artistes, il faut minimiser. Si, dans les années 70, cette marque faisait, en effet, pratiquement l'unanimité, c'est moins le cas maintenant où quantité d'autres marques font la balance avec Marshal. Je suis tout-à-fait d'accord avec Berzin à ce sujet.

syle

God of Partoch
21 photos
Membre VIP
21792 messages
Modérateur
#
Bon, allez, je vais faire un petit cours d'histoire...
Ca va être long ! Et je ne ferai pas ça tous les jours !!! icon_cheesygrin

0 la fin des années 50 / début des années 60, les amplis guitare étaient relativement anémiques. Entre le Fender Twin 22 watts (40 watts par la suite), le Deluxe 57 de 12 watts ou le Vox AC15, ça plafonnait assez bas. Et en plus, les HP de l'époque avaient des rendements déplorables.
Ajoutons à cela qu'à cette époque, la saturation était plutôt perçue comme un défaut... et pour rester en son clair sur ces amplis, pas moyen de pousser le volume bien haut (écoutez les premiers albums des Stones ou des Beatles et leurs premiers lives : son clair en studio, et son plus crunchy en live parce-qu'il était impossible de faire autrement...)
Heureusement, les batteries n'étaient pas super pêchues non plus, et surtout, les batteurs de l'époque, souvent issus du jazz, ne tapaient pas comme des mules.

Sur ce, au début des 60' Hank Marvin, qui commençait à en avoir marre des Vox AC15 sous-puissants, a commencé à râler chez Vox... qui a sorti le AC30. Fender a aussi sorti de plus en plus puissants... Il n'y avait pas de rab, mais il y avait de quoi jouer du rock confortablement et rendre sourds les batteurs les plus teigneux. Comme le rock se jouait dans des clubs et des petites salles, tout allait bien !
Sauf qu'au milieu des années 60 certains groupes ont commencé à avoir un succès monstrueux (à commencer par les Stones et les Beatles) et il a fallu jouer dans de grandes salles avec des fans hystériques qui hurlaient. Rappelons que personne n'avait encore inventé la sono. Résultat : le son était noyé.

Sur ce, Jim Marshall (ben oui, c'est quand même un topic sur Marshall !), réparateur d'ampli, invente le stack ! Il charcute un Fender Bassman pour en faire une tête, et il colle un caisson avec 8 HP de 12" en dessous... seul problème, c'est intransportable ! Il modifie donc l'engin en faisant deux baffles 4x12". Le stack JTM45 est né !!!
Et oui, le premier Marshall (qui existe en Reissue et qui est excellent) est en fait un Fender, avec des 6L6 dedans !!! Cependant, la puissance reste encore modeste, et les ventes sont loin d'être spectaculaires. Suffisamment cependant pour permettre à l'entreprise Marshall de prospérer...

On arrive à l'orée des 70, et le succès du rock ne se dément pas. On joue dans des salles de plus en plus grandes, et même en plein air. En 1969, à Hyde Parc, les Stones jouent devant 700 000 personnes ! Les sonos n'existent toujours pas, et tout (y compris la batterie) passe par des amplis. Et niveau amplis, le choix est restreint ! A part le Vox AC100 "super beatle" qui crame au bout d'une demi-heure d'utilisation intensive et les stacks Hiwat 100 watts (justement utilisés, entre autres, par les Stones), il n'y a pas grand chose.
Et c'est là que Marshall fait un retour fracassant avec ses fameux "plexi" ! Les têtes 1987 (50 watts), 1959 (100 watts) à base d'EL34, et la Marshall Major (200 watts) à base de KT88.
Là, on rigole plus ! Et comme en plus ça sonne bien, de plus en plus de groupes se tournent vers ces amplis. Des artistes comme Hendrix, Clapton, les Who (qui utilisaient précédemment des Hiwat), Led Zep et compagnie contribuent à leur immense succès. A ce moment là, Marshall est clairement numéro 1.

Arrivent les 80', et la mode est aux sons de plus en plus saturés. Marshall, sur sa lancée, lance les JCM800 qui sont capables de saturer plus méchamment et font le bonheur des rockers et hard-rockers (ACDC, Aerosmith...) A noter que l'on n'est pas encore dans le gros saturax, les JCM800 ne pouvant produire plus qu'un gros crunch. Mais les bonnes vieilles méthodes (Treeble booster ou clean boost) et les plus récentes (overdrives) permettent d'avoir du son déjà bien velu ! Et Marshall est toujours au meilleur de sa forme. Mais à présent, si Marshall reste au premier plan, ce n'est plus pour une raison pragmatique de puissance : désormais, il y a des sonos. Non, c'est bien pour leur grain qu'ils sont appréciés... ce grain qui a forgé le rock des années 70... D'ailleurs, on voit là que nos références tiennent à peu de choses : ce fameux grain que l'on adule n'a été choisi au départ par les guitaristes que par la force des choses.

Sur ce débute l'ère du Rock FM et du Heavy Metal, et des petits nouveaux veulent supplanter Marshall... Un petit polisson nommé Mike Soldano fabrique des amplis de grande qualité qui sont en fait des Marshall sous stéroïdes capables de produire du gros saturax... et Mesa Boogie enfonce le clou avec les Mark IV et les Rectifier...
Marshall, qui s'endormait confortablement sur ses lauriers, perd du terrain et sort un peu précipitamment une série d'amplis "high gain" pour répondre aux offensives de Mesa et Soldano : les JCM900 (et on arrive doucement aux années 90).
Seul problème, les JCM900 ont en effet plus de gain, mais pas assez au goût des hardos... et surtout, ils sont globalement moins bons que les JCM800 et ils s'éloignent du grain que les Marshall Addicts aimaient tant... Bref, une série d'amplis qui rencontre en fait plus de succès chez les zicos amateurs (un stack Marshall, c'est la frime) que chez les pros. Les Marshallistes restent fidèles à leurs JCM800 ou à leurs vieux Plexi. Cela dit, rendons à César ce qui lui appartient, certaines séries de JCM900 ont été excellentes (les Jubilee, chères à Slash, par exemple !!!). D'autres ont été infâmes (les Dual Reverb, par exemple).
Marshall perd du terrain dans le haut de gamme, et tente de rattraper le coup commercialement en visant une autre clientèle : celle des gratteux peu fortunés qui rêvent d'un Marshall. Ils sortent alors une série d'amplis hybrides à prix moyen, qui sonnent... honorablement mais pas plus, dirons-nous : les Valvestate. Là, Marshall a parfaitement su exploiter son image.

On arrive à la fin des 90'
D'autres marques profitent de la faille ouverte par Soldano et Mesa, et Marshall continue à perdre du terrain. Les JCM900, qui ont le c** entre deux chaises, n'ont décidément pas été un grand succès.
La mode du moment, c'est le métal !
Alors, Marshall décide carrément d'attaquer Mesa sur son terrain : le vrai high gain !
La série JCM2000 apparaît alors, et Marshall se coupe totalement de sa clientèle originelle.
Les JCM2000 sont de grosses usines à gaz souvent bardées de canaux. Certains font le boulot pour lequel ils sont conçus (les DSL100 et TSL100, par exemple) et d'autres sont pouraves (DSL401...)
Ce qui est certain, c'est qu'il n'y a plus moyen de se prendre pour Angus ou Hendrix avec un JCM2000...
Et ce qui est certain aussi, c'est que pour le gros son, on trouve mieux ailleurs.
C'est pourquoi pour de nombreux guitaristes, le déclin de Marshall commence avec les JCM900, pour toucher le fond avec les JCM2000...
Niveau amplis à transistors, la série Valvestate est remodelée et vendue plus cher (beaucoup trop cher). Et la série tout transo "MG" apparaît. Des bouses infâmes qui n'ont de Marshall que le nom... et le logo ! Et ce logo fait vendre !

Récemment, Marshall a voulu renouer avec sa clientèle d'origine tout en séduisant sa "nouvelle clientèle" en sortant les JVM et Vintage Modern qui sont censés offrir le meilleur des deux mondes. Ce sont clairement de meilleurs amplis que les JCM2000, mais le fait est que l'on ne retrouve pas non plus LE grain Marshall d'antan.

En revanche, Marshall sort de très bonnes répliques de ses modèles mythiques (JTM45, 1959, 1987, Bluesbreaker).

Bilan : chez Marshall, on trouve encore du très bon... et aussi du très mauvais.
Ce qui est certain, c'est que la concurrence n'est pas restée les bras croisés, et qu'aujourd'hui, l'hégémonie Marshall des années 70 est bien terminée. Quelle que soit la musique que l'on joue, d'excellentes alternatives à Marshall existent.

A vendre : rack chorus/flanger analogique Roland SBF-325 --> 320 €
Baston ? http://the-syle.labrute.com
Joueurs de Croquemonster : création de syndicat partochard --> MP
#
He bien plus complet que c'est je crois pas pouvoir trouver un grand merci a toi mon cerveau est en trans^^

the duck

God of Partoch
1 photo
3281 messages
#
Ladies and Gentlemen, the one and only Syle !

Merci pour la leçon d'histoire, Maître maitre

syle

God of Partoch
21 photos
Membre VIP
21792 messages
Modérateur
#
Merci Mr Duke ! wink
Mais bon, la leçon d'histoire en question, tu la connaissais déjà ! icon_cheesygrin

A vendre : rack chorus/flanger analogique Roland SBF-325 --> 320 €
Baston ? http://the-syle.labrute.com
Joueurs de Croquemonster : création de syndicat partochard --> MP
#
Syle mes respects maitre
j'y vois plus clair maintenant, un grand merci.

Et pour les 118décibels oui je mets des bouchons sinon ça fait un peu mal quoi.
faut que j'oblige le guitariste à en mettre maintenant ça me soucit !

the duck

God of Partoch
1 photo
3281 messages
#
syle
syle a écrit :
Merci Mr Duke ! wink
Mais bon, la leçon d'histoire en question, tu la connaissais déjà ! icon_cheesygrin


Et oui icon_redface mais bon, ta manière de rendre cette leçon love


jon_86 a écrit :
Syle mes respects
j'y vois plus clair maintenant, un grand merci.

Et pour les 118décibels oui je mets des bouchons sinon ça fait un peu mal quoi.
faut que j'oblige le guitariste à en mettre maintenant ça me soucit !


Et oui, bouchons indispensables ou volume plus bas. 118 décib, vous êtes complètement fous ou bien vous essayez de cacher les fausses notes derrière un mur de bruit ? wink

#
euh pas fous à prioris icon_cheesygrin
bah y a un Laney lampe qui envoit sévère et un gros (gros!) ibanez c'est pareil.
Puis même derrière ma batterie j'en profite parce que j'aime qu'on m'entende =)
puis comme c'est une config avec des gros fûts (GC de 22" oblige) j'en profite pour envoyer le son.


nouveau message Répondre
Page 1 de 6
Recherche


Répondre à cette discussion >>


Accès directs : Guitare électrique Marshall, Guitare classique Marshall, Basse Marshall, Ampli Guitare Marshall
plan Plan du Forum Matos||Tags : marshall, Marshall, des, les, quand, bien, marque, reste, amplis