Notre Ami Pastorius...

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

nicola.dewit

Artiste participatif
108 messages
Bonjour à tous!

Le titre n'en dis pas vraiment mais C'est pas le plus important.

Je suis dans ma petite période Pastorius en ce moment et donc je me pose quelques petites questions...

1) Comment peut on faire pour avoir un son identique (ou presque ) au sien?
Je parle principalement des règlage vu que beaucoup se passe dans les doigts..

2) J'ai aussi remarqué que le shèmas de la ligne de basse de certaines de ses musiques sont identiques ou presque... Sur quelle(s) gammes joue-t-il?

3) A part Wikipédia qui n'est pas une source très sûre, comment trouver sa discographie (par écrit bien sûr) complète? ( je parle d'une liste d'album dans lesquels il aurais joué...)

Merci à tous de m'avoir lu et à bientôt. :)

nicola.dewit

Artiste participatif
108 messages
miliouz a écrit :
Je te repond ce soir, bassiste magazine a fait un sujet sur lui et sa discographie il y a quelques mois. Je sais qu'il a joué sur un album de Polnareff par exemple! (oui oui ca casse le mythe...)



Kaka... Maintenant je l'aime plus... icon_cheesygrin

Sinon personne pour me renseigner?

( à part mil' icon_redface )

bigbass

God of Partoch
8083 messages
Pasto, j'en ai déjà parlé tant et plus ici ou là.

Le son : c'est une Jazz Bass, une attaque près du micro chevalet (là où les cordes sont le moins souple), un tirant light, des cordes Rotosound, etc

Et puis surtout, ses réglages (un son chargés en mediums), quelques effets de temps en temps et SES DOIGTS.

Sa discographie prioritaire d'après moi :

Ses albums en leader : le premier éponyme de 1976 et Word of Mouth en big band

Avec Pat Metheny : Bright Size Life

Avec Weather Report : Black Market, Heavy Weather et tous les autres qu'il a enregistrés avec WR

Avec Joni Mitchell : les trois albums Hejira, Mingus et Don Juan's Reckless Daughter.

Il y a d'autres trucs mais si tu t'enquilles tout ça, tu en as déjà pour un moment.

Le morceau avec Polnareff ("Une simple mélodie", de mémoire), c'est anecdotique (faut bien bouffer aussi). Mais de toute façon, le Mil' n'aime pas Pasto.

A l'occasion, fais une recherche sur le net. Il y a des sites consacrés à Pasto. Souvent en anglais.

nicola.dewit

Artiste participatif
108 messages
bigbass
bigbass a écrit :
Pasto, j'en ai déjà parlé tant et plus ici ou là.

Le son : c'est une Jazz Bass, une attaque près du micro chevalet (là où les cordes sont le moins souple), un tirant light, des cordes Rotosound, etc

Et puis surtout, ses réglages (un son chargés en mediums), quelques effets de temps en temps et SES DOIGTS.

Sa discographie prioritaire d'après moi :

Ses albums en leader : le premier éponyme de 1976 et Word of Mouth en big band

Avec Pat Metheny : Bright Size Life

Avec Weather Report : Black Market, Heavy Weather et tous les autres qu'il a enregistrés avec WR

Avec Joni Mitchell : les trois albums Hejira, Mingus et Don Juan's Reckless Daughter.

Il y a d'autres trucs mais si tu t'enquilles tout ça, tu en as déjà pour un moment.

Le morceau avec Polnareff ("Une simple mélodie", de mémoire), c'est anecdotique (faut bien bouffer aussi). Mais de toute façon, le Mil' n'aime pas Pasto.

A l'occasion, fais une recherche sur le net. Il y a des sites consacrés à Pasto. Souvent en anglais.


Je te remercie beaucoup beaucoup et je savais que tu serais là pour ceci :)

Mais au niveau de son son? Il faisait quoi comme règlage ampli etc?

bigbass

God of Partoch
8083 messages
Ses réglages précis, j'en sais rien. De toute façon, t'as pas son matos, donc t'auras pas le même son.

Privilégie les mediums.

Et surtout, ne cherche pas à l'imiter. Ce serait de toute façon moins bien.

Fais-le à ta manière.

A un moment, je bossais sur certains de ses plans. A force, je trouvais que je me rapprochais un peu du même son. Quand j'écoutais les originaux, j'en étais à des km mais c'est pas grave. Le son que j'obtenais me plaisait. Et c'était le mien.

Le secret de Pasto, je pense, c'est l'attaque puissante vers le chevalet. Regarde ses vidéos (Jam in E sur Youtube par exemple).

nicola.dewit

Artiste participatif
108 messages
C'est par curiosité que j'aimerais connaître ceci :)

Je suis loin d'avoir les basses pour avoir un son comme le sien...

Mais il a un son très particulier que j'apprécie énormément.

Merci en tout cas :)

chipie.foxtrot

God of Partoch
38486 messages
Modérateur
sacré pastorius , un bassiste qui m'a marquée icon_cheesygrin
http://fr.youtube.com/watch?v=RdY-KAmj5fU love

pour pasto , cest comme hendrix a la bass , a moin davoir ces doigts et son matos , tu va galérer lol

et puis il joue sur une fretless surtout... c'est lui l inventeur de la fretless...

bravo

denis-px

God of Partoch
Petit tabber
1 photo
15413 messages
Modérateur
heuuu l'invzenteur de la frettless faut pas exagerer non plus ^^....
sinon fuaut passer voir sur you tube c'est assez édifiant de le voitr passer presque autant de temps sur certains morceaux à faire mumuse avec l'ampli qu'avec sa basse ....
et souvnt en plus du son très médium une pédale de chorus pour donner du bright au son.

mais aussi le jeu près du chevalet file une attaque particulière

image du forum
la musique c'est comme l'amour seul c'est bien à plusieurs c'est mieux !
image du forum
ag
il me semble que c'est bien lui le premier a avoir defretter sa fender pour jouer dans un groupe de jazz

chipie.foxtrot

God of Partoch
38486 messages
Modérateur
Dixit wikipédia :

En 1951, Léo Fender sortait le premier modèle de basse électrique commerciale, la Precision Bass. Ce terme de "Precision" mettait l'accent sur la présence novatrice des frettes par rapport à la contrebasse. En effet, elles permettent d'obtenir facilement la justesse des notes et facilitent le jeu des bassistes par rapport aux contrebassistes.
Néanmoins, à la fin des années 60, certains bassistes (dont notamment Jaco Pastorius) eurent l'idée de « défretter » leur basse afin de revenir à un son plus proche de la contrebasse — tout en gardant un instrument léger, maniable et électrique. On vit ainsi apparaître les premières basses fretless. C'est donc une sorte de retour en arrière par rapport au concept de Precision défini par Léo Fender. Depuis, un grand nombre de luthiers proposent leurs modèles en version fretless, c'est-à-dire dépourvues de frette dès le cahier des charges, non après un retrait ultérieur...

en , fait , de par sa notorité , on a attribué cela à Pastorius,mais beaucoup d'autres ont eu je pense la mm idée ! idea

je joue de la guitare à six schtoumphs !
mais qui est le premier? sad


"wikipedia"
Il s'initie au piano, à la guitare et même au saxophone. À 15 ans, après une nouvelle opération au bras, il adopte définitivement la basse. Il utilise une basse fretless qu'il s'est bricolée à partir d'une Fender Jazz Bass 1962 dont il enlève les frettes, recouvre le manche de plusieurs couches d'un vernis epoxy et y adapte des cordes à "filets plats" (communément appelées flatwounds)

bigbass

God of Partoch
8083 messages
Impossible de le savoir. En tout cas, c'est pas avant 1951. icon_cheesygrin

Toujours Wiki : Dans son livre How The Fender Bass Changed The World, Jim Roberts indique que Bill Wyman, le bassiste des Rolling Stones, a créé une des premières basses fretless en 1961. La première basse fretless produite en masse était l'Ampeg AUB-1 en 1966. Fender a créé une Precision Bass sans frettes en 1970. Le bassiste Jaco Pastorius en était un virtuose dans le style de jazz-fusion lors des années 1980.
Enfin c'est le français Patrice Vigier qui met au point la basse fretless à touche DELTA METAL, une innovation qui date des années 80 mais reste à ce jour à la pointe de la recherche en matière de basse.

chipie.foxtrot

God of Partoch
38486 messages
Modérateur
wiki ...less ...vraiment à désirer côté vérification des sources , c'est just less ! smyleybleu

sur que par pure déduction , cela ne peut être avant 1951,si,toutefois , il n'y a pas maldonne sur la date de sortie de la Precision Bass hum

je joue de la guitare à six schtoumphs !



>> Plan du Forum Basse | suivi de la discussion | Tags : pastorius, parle, presque, avoir, comment, bient, beaucoup, glage, des



+