improviser quand on connait ses gammes ?...


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche

#
je commence à apprendre mes gammes (la pentatonique mineure pour etre plus precise) et je voulais savoir si c'était suffisant pour improviser ou est ce qu'il faut aussi connaitre les modes?

Sinon j'ai essayer de faire qqs petits trucs à partir de la gamme pentatonique de do, et j'ai vraiment du mal ! Combien de temps il vous a fallu pour arriver à quelque chose de correct ?
Et est ce que ça arrive qu'on ait aucun talent pour improviser ? ou alors savoir improviser demande du temps ?

Et sinon une derniere question: lorsque vous connaissez une gamme, par exemple entre la frette 1 et 5 , est ce que vous la connaissez par coeur aussi entre la frette 5 et 8... ou alors est c que vous la deduisez à partir de l'autre ?


Merci à ceux qui auront eu le courage de lire jusqu'au bout ! wobble

#
La gamme pentatonique de Do, tu l'utilises bien que si la tonalité de ton morceau est en Do, ou en Lam ? Sinon, c'est sûr que ça marchera pas (ou mal). Actuellement, je me penche également sur l'impro, et ça passe forcément par un peu de solfège (ne serait-ce que pour reconnaître la tonalité d'une chanson, et ainsi, savoir ou démarrer ton solo).
A+

#
heu... tu me poses une colle là ! je ne sais même pas de quelle tonalité était le morceau en fait !!! j'y avais même pas pensé en fait ...
je crois que je plutot me concentrer sur les notions de base de solfege et apres seulement j'essaierai d'improviser parce que je crois que sinon j'aurais du mal !
Merci pour ta réponse et bonne continuation à toi pour l'impro !@+ !

#
Ne t'inquiète pas, c'est pas compliqué de trouver la tonalité, c'est comme des maths (même moi, j'ai compris). Il faut voir les # ou les b qui sont à la clef (En tout début de morceau, à droite de ta clef de sol). Le plus souvent, tu vas trouver des #.
Un coup d'oeil là dessus, et tu sais sur quelle gamme tu dois jouer. L'impro devient ainsi un peu plus contrôlée, beaucoup moins hasardeuse.
Je vais essayer de faire simple :
L'ordre des #, c'est : FA / DO / SOL / RE / LA / MI / SI. (le mieux, c'est d'apprendre ça par coeur).
Si tu as des # à la clef, il faut les compter ( ex : 4 ). Ensuite, tu prends la note (dans ta liste) correspondant au nombre que tu as compté (pour mon exemple, c'est RE), et tu lui rajoutes 1 ton (ça me donne MI).
La tonalité que tu vas trouver, sera toujours la tonalité majeure. Il y a toujours une tonalité mineure correspondante, il faut retirer 1 ton et demi à la majeure (ce qui donne pour mon exemple : MI Majeur - 1ton et demi = DO#mineur). Ne tiens compte que du mode majeur pour la pentatonique, ça ne change rien.
L'ordre des b, c'est la même liste à l'envers : SI / MI / LA / RE / SOL / DO FA.
Si c'est des b que tu as à la clef, il faut les compter, et soustraire 1. ( ex : 4 b à la clef, j'enlève 1 : ça me fait 3). Tu cherches dans ta liste ( des bémols biensûr), la note correspondante ( pour mon ex : LA). Et à cette note, tu enlèves 1/2 ton (ça me fait : LAb, ou SOL#).
Voilà, j'ai essayé de faire simple, je sais pas si j'ai été clair. N'hésite pas, réponds moi si y'a un truc qui te tracasse.
A+

#
Ah oui, j'oubliais le plus important, quand y'a rien à la clef, c'est une tonalité en DO Majeur.

#
si c'est clair... lol

un peu fouilli mais ca c'est de la mise en page icon_cheesygrin

sinon je cois qu'un autre probleme te tracasse, souvent on apprends les gammes, qu'elles soient penta ou heptaphoniques(gammes maj, min, dim etc) par position, c'est a dire qu'on se retrouve à connaitre des formes verticales, il faut à mon sens trouver les relations entre toutes ces positions,comment par exemple trouver la 3eme position de penta à partir de la premiere, etc... pour t'entrainer sur do enregistre une rythmique en D# maj un bon vieux I IV V et joues dessus

le deuxieme probleme est de sortir du coté scolaired e l'apprentissage pour éviter de sonner exercice, pour ca fait varier la durée de tes notes, puis mélange à volonté puisque c'est une penta tu n'as pas de tension, passed'une position à l'autre puis rajoute les effets de jeu et enfin les nuances d'attaque main droite

un exo que je fais regulierement pour m'entrainer et trouver des idées:

je joue l'accord, en suivant un groove simple ou non, puis je joues quelues note s d'une gamme donnée en essaynt de garder le groove initial quand je commence à ooublier l'accord, je le rejoue et je repars dans une tite intervention, ou bien je ne joues qu la tonique, touot ca avec un metronome

#
ok merci bcp à vous 2 ! je pense qu'avec vos conseils je vais reussir à faire qqchose !! chanteur
Je vais essayer ça tt de suite, et je vous demande si qqchose n'est pas clair ..
Encore merci ! @+ !

#
ben dites donc,
Ca c'est vraiment des conseils precieux.
Merci a vous deux, heureusement qu'il y a des gens comme vous pour nous eclairer un peu.

Au fait quelqu'un peut il me dire quels gammes jouer pour le blues par apport à chaque tonalité:
ex tonalité de DO ou de LAm : gamme de Do
etc...

merci

#
Euh au risque de passer pour un bennet j'ai rien compris l'historie de tonalité....

ESt-ce qu'un gars simpa pourrait me faire un exemple sur cette partition merci wink



corey-le-bourrin

God of Partoch
1 photo
12128 messages
#
J'ai appris les gammes APRES avoir commencé a improviser, juste pour savoir ce que j'utilisais...

pour moi l'improvisation, c'est avant tout se lacher et jouer a l'oreille, peu importe les gammes, les tonalités...
quand j'improvise j'en ai rien a carrer de la tonalité que j'utilise ou du mode..ce qui compte c'est que ca sonne bien;
et ca ya pas de mystère, il faut écouter de la musique, et essayer, encore et encore...

Ensuite, découvrir des modes permet d'élargir ses qualités d'impro,
on peut utiliser ces modes POUR improviser, et non pas improviser Pour utiliser des modes!

en tout cas c'est mon avis...on commence a prendre son pied quand
on arrive a mettre son doigt sur la bonne case au bon moment, et que ca sonne bien.
Si on ne sait pas de quelle gamme il s'agit, de quelle tonalité, franchement...rien a fiche!

G.F.S Unbeatable quality, price and performance
Les Sagittaires sont calmes, doués, inspirés, et en plus ils sont sympas
[couleur='red']--->www.lukaleblond.skyblog.
#
Moi j'ai opté pour l'apprentissage des formes, enfin pour l'instant et j'arrive a pas mal improviser une grille en do, avec la penta de DoM.

Je connais mes 5 schemas mais quelqu'un peut il m'expliquer comment changer de gamme pour par exemple improviser sur un gamme de MiM penta ou de LaM penta?
Je crois qu'il faut simplement décaler la forme1 mais je ne suis pas sur de moi.

Autre question: La gamme mineure penta (ou relative) comment faire pour l'apprendre je crois que c'est les memes formes que pour la majeure mais je ne comprend pas bien le principe.

Merci je suis un peu bloqué, mais n'oubliez pas je suis debutant donc ne faites pas trop compliqué
icon_redface .

#
corey-le-bourrin
corey-le-bourrin a écrit :
J'ai appris les gammes APRES avoir commencé a improviser, juste pour savoir ce que j'utilisais...

pour moi l'improvisation, c'est avant tout se lacher et jouer a l'oreille, peu importe les gammes, les tonalités...
quand j'improvise j'en ai rien a carrer de la tonalité que j'utilise ou du mode..ce qui compte c'est que ca sonne bien;
et ca ya pas de mystère, il faut écouter de la musique, et essayer, encore et encore...

Ensuite, découvrir des modes permet d'élargir ses qualités d'impro,
on peut utiliser ces modes POUR improviser, et non pas improviser Pour utiliser des modes!

en tout cas c'est mon avis...on commence a prendre son pied quand
on arrive a mettre son doigt sur la bonne case au bon moment, et que ca sonne bien.
Si on ne sait pas de quelle gamme il s'agit, de quelle tonalité, franchement...rien a fiche!


Rien ne t'empêche de jouer à l'arache les différentes notes d'une gamme qui correspond à la tonnalité de ton morceau et c'est quand même plus mélodique. Justement pour bien improviser il faut utiliser son oreille mais avec un peu de solfège c'est mieux.

corey-le-bourrin

God of Partoch
1 photo
12128 messages
#
l'exemple de columdrum est frappant, il ou elle a appris des gammes et des pentas pour une tonalité, mais résultat, impossible d'improviser lorsqu'on chnage de tonalité! c'est ce que je reproche a l'enseignement qui t'assomme avec des gammes, modes etc..c'est dommage

ensuite, le solfège c'est bien, ca permet de développer son oreille (j'en ai fait une sizaine d'années), mais le solfège est un moyen et pas une fin en soi, il faut quelquefois oublier le solfège et revenir a quelquechose de plus instinctif.

G.F.S Unbeatable quality, price and performance
Les Sagittaires sont calmes, doués, inspirés, et en plus ils sont sympas
[couleur='red']--->www.lukaleblond.skyblog.
#
ben c ce que je fait mais je voudrai aller un peu plus loin et je sais qu'il ne faut pas enormement d'effort pour changer de tonalité ou passer en gamme mineure mais encore faut il connaitre la regle exacte.

#
corey-le-bourrin
corey-le-bourrin a écrit :
l'exemple de columdrum est frappant, il ou elle a appris des gammes et des pentas pour une tonalité, mais résultat, impossible d'improviser lorsqu'on chnage de tonalité! c'est ce que je reproche a l'enseignement qui t'assomme avec des gammes, modes etc..c'est dommage

ensuite, le solfège c'est bien, ca permet de développer son oreille (j'en ai fait une sizaine d'années), mais le solfège est un moyen et pas une fin en soi, il faut quelquefois oublier le solfège et revenir a quelquechose de plus instinctif.


Je crois qu'en fait tu as totalement raison je me prend tellement la tete avec les regles que j'apprend seul en plus, que je ne prend plus autant de plaisir qu'avec une simple tablature.
Mai lorsque je sort un plan simpa dans une impro alors la lc'est l'extase.
C'est pourquoi je persiste a essayer d'apprendre des gammes et des techniques (slide, hammer, pull off etc...)


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche


Répondre à cette discussion >>

plan Plan du Forum Solfège||Tags : improviser, par, sinon, entre, connaissez, aussi, alors, gamme, savoir