interprétation expression dramatique

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

Bonjour à tous
avez-vous des trucs, des exercices, des idées... pour mieux interpréter les textes que nous chantons ? bump

regardes la star ac, raphael richie elle explique comment qui faut faire... icon_cheesygrin
aprés des cours particuliers je pense peuvent aider (tu n'en prends pas deja me semble t-il?) enfin bon la comme ca je sais pas trop ou tu pourrais trouver ca... icon_redface

stitchou a écrit :
regardes la star ac, raphael richie elle explique comment qui faut faire... icon_cheesygrin
aprés des cours particuliers je pense peuvent aider (tu n'en prends pas deja me semble t-il?) enfin bon la comme ca je sais pas trop ou tu pourrais trouver ca... icon_redface

mince! je n'ai pas la télé... smyleybleu icon_cheesygrin
je prends des cours, mais je n'y travaille pas tellement l'expression et l'interprétation, plutôt le positionnement vocal, le travail des résonnateurs...

pascal17

God of Partoch
Petit tabber
Petit Downloader
11 photos
13156 messages
Modérateur
il faut beaucoup observer ce qu font les autres,
aller au concerts, au spectacles, au theatre,
toujours quelque chose à prendre,
l'inspiration, une idee à avoir...

C'est compliqué comme question ça ! icon_redface
"mieux interpréter" ??

Déjà je pense que la première chose qui me parait triviale est qu'il faut la comprendre, saisir les paroles.
Ensuite je crois pas qu'il y ait unicité de l'interprétation. "mieux", c'est peut-être par rapport à soi ou à ce que l'on veut faire ressentir ou ce que la manière dont on veut se voir chanter cette chanson.
La meilleure interprétation est-elle celle qui plait le plus aux gens ? icon_redface

C'est juste une idée à moi. sad

a+
sangoben

faut que tu trouve un truc de personel que tu as vécu dans la chanson et tu repense a ce moment et tu balance des émissions moi un jour j'ai pleuré en chantant un chanson

cafardos

Sous Dieu du Forum
3 photos
3517 messages
Moi même les chansons pas tristes me font pleurer, c'est très gènant icon_cheesygrin .

image du forum

L'amour est une tragicomédie.
 Citation :
Moi même les chansons pas tristes me font pleurer, c'est très gènant .


Oui c zarb ça ! hum

fred03

Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
Salut,

Voilà un sujet très intéressant wink

Une interprétation est surtout lié à un moment... tu n'interpréteras peut-être pas une chanson le Lundi de la même façon que le Jeudi... notre état d'esprit et notre humeur ayant une incidence directe sur le sujet.

Avant tout, il faut chanter des textes auxquels on croit, je pense que tout comme là ! Ensuite, il faut y apporter sa conviction personnelle.

Une interprétation peut être améliorer par un jeu de scène réfléchit et travailler. Le jeu des mains, du regard, l'expression entière du corps. Des objets simples peuvent venir compléter une interprétation : une chaise, un chapeau, une canne, une valise. Les jeux de lumières vont servir l'interprétation en l'accentuant.

Pour les expressions du visage, le maquillage fait ressortir les traits.

Interpréter une chanson, c'est vivre la chanson. Il faut laisser de côté toute pudeur, et se donner à fond dans son interprétation, et ne pas hésiter quelques fois à exagérer certains traits, comme au théâtre. Sur scène tu as l'air plus ridicule en hésitant, qu'en exagérant !

Lorsque tu chantes, pense que tu parles au gens, en essayant de les convaincre de ce que tu racontes, comme lorsque tu expliques quelque chose à quelqu'un !

Fred

bobbysteel

Artiste très motivé
2 photos
336 messages
pascal17
pascal17 a écrit :
il faut beaucoup observer ce qu font les autres,
aller au concerts, au spectacles, au theatre,
toujours quelque chose à prendre,
l'inspiration, une idee à avoir...


Absolument pas d'accord!! Je pense que l'interprétation est quelque chose d'extremement intime et personnel. Si l'on commence à interpréter ses chansons en "utilisant" des comportements, mimiques et traits de caractères observés chez les autres, on se trahis un peu soi même en faisant preuve d'un certain manque de sincerité.
Absolument d'accord, par contre, avec Fred qui précise qu'une interprétation n'aura jamais la même couleur ou la même énergie car elle dépend de l'état d'esprit du moment. Par ailleurs, j'ai cru comprendre, depuis le temps que nous échangeons des idées, que ton travail de chanteur abrite une forte composante de mise en scène. Personnelement, les accessoires dans le chant et les comédies musicales ne me touchent pas autant qu'un interprète qui donne sans accessoires ni artifices.

enfin, pour tenter d'apporter ma petite réponse, je pense qu'il y a certaines situations qui permettent d'interpréter ses chansons avec plus de conviction. Un public, par exemple! Mais le principal est de se lacher sans se soucier de la manière dont sera accueillie ton interprétation, rester à l'écoute de ce que ressent ton corps tout entier et le laisser s'exprimer comme il en a envie. Je l'admet, ceci est beaucoup plus facile à dire qu'à mettre en pratique parce qu'on reste des êtres humains soucieux de ce que pensent les autres, ou bien pudiques, ou des tas d'autres raisons qui font qu'on peut avoir du mal à se laisser aller complètement dans une émotion.

Pour les personnes qui aiment regarder de belles interprétation, on trouve, évidemment, le grand Jacques BREL, Bob MARLEY (gars impressionant sur scène) et le jeune SAEZ.

bobbysteel
bobbysteel a écrit :


pascal17
pascal17 a écrit :
il faut beaucoup observer ce qu font les autres, aller au concerts, au spectacles, au theatre, toujours quelque chose à prendre, l'inspiration, une idee à avoir...

Absolument pas d'accord!! Je pense que l'interprétation est quelque chose d'extremement intime et personnel. Si l'on commence à interpréter ses chansons en "utilisant" des comportements, mimiques et traits de caractères observés chez les autres, on se trahis un peu soi même en faisant preuve d'un certain manque de sincerité.

Je crois que la démarche que pascal décrit, c’est celle qui consiste à s’ouvrir l’esprit… et à mon avis un bon interprète, et un bon musicien, sont des gens qui ont l’esprit ouvert. Il me semble que pascal ne parlait pas de « mimer », de « copier » les interprétations des autres, mais de s’en inspirer. Cela étant, je trouve aussi que calquer son interprétation sur celle des autres est une erreur (même si parfois on ne fait pas exprès) parce que dans ce cas effectivement on perd complètement en authenticité, et le travail personnel n’a plus d’intérêt… car il n’est plus personnel ! Je ne pense pas qu’on puisse trouver sa voix, son interprétation, si on copie celle des autres. C’est pour ça qu’à la question « votre voix ressemble à qui de connu ? » j’avais répondu « j’essaye qu’elle me ressemble à moi et c’est déjà assez compliqué » wink


sangoben a écrit :
Déjà je pense que la première chose qui me parait triviale est qu'il faut la comprendre, saisir les paroles.

pas si trival que ça, surtout dans une autre langue… ! par exemple j’avais vu quelqu’un dans un reportage (sur Arte !!) qui avait traduit la chanson de Bob Marley « No woman no cry » par « Sans femme, pas de pleurs » icon_cheesygrin il faut le faire, quand même ! hum
Et quand les textes sont très poétiques, ce n’est pas toujours facile de comprendre ce que l’auteur a voulu dire. Mais bon, ce n’est à mon avis pas très grave si on s’en éloigne : c’est ce qui rend une composition vivante.
Et c’est justement ce qui fait les très beaux textes, à mon sens love : ceux qui laissent l’auditeur libre de les comprendre selon son propre vécu. Je n’aime pas les textes et les interprétations trop directifs, qui ne laissent donc pas assez de liberté à l’auditeur...


sangoben a écrit :
Ensuite je crois pas qu'il y ait unicité de l'interprétation. "mieux", c'est peut-être par rapport à soi ou à ce que l'on veut faire ressentir ou ce que la manière dont on veut se voir chanter cette chanson.


bobbysteel
bobbysteel a écrit :
je pense qu'il y a certaines situations qui permettent d'interpréter ses chansons avec plus de conviction. Un public, par exemple!


fred03
fred03 a écrit :
Lorsque tu chantes, pense que tu parles au gens, en essayant de les convaincre de ce que tu racontes, comme lorsque tu expliques quelque chose à quelqu'un !

en fait, je me rends compte en vous lisant que la bonne question c’était peut-être plus : « comment mieux bâtir une interprétation personnelle, et comment mieux la communiquer aux autres ? ». Vous avez raison, pour mieux interpréter, il faut :
1- construire une interprétation personnelle
2- vouloir la transmettre, la communiquer
Pour ma part, j’utilise la visualisation. Je rentre dans le texte, dans la chanson, et j’en fabrique un tableau visuel (qui vit au fur et à mesure de la chanson, pas statique) que je garde à l’esprit pendant que je chante. Le problème, c’est que je n’arrive à le faire que quand j’ai les yeux fermés, et du coup d’une certaine manière ça coupe la communication avec les autres (les autres, les autres note-8 ) puisque je ne les vois plus… smile_cool mais les yeux ouverts je n’arrive pas à m’immerger suffisamment dans la chanson pour l’interpréter… argh ! hammer


fred03
fred03 a écrit :
Interpréter une chanson, c'est vivre la chanson. Il faut laisser de côté toute pudeur, et se donner à fond dans son interprétation, et ne pas hésiter quelques fois à exagérer certains traits, comme au théâtre. Sur scène tu as l'air plus ridicule en hésitant, qu'en exagérant !

Figure-toi que mon ancienne prof disait qu’il ne fallait pas vivre les chansons, mais les interpréter… comme un acteur. Elle disait que si on vivait les émotions qu’on chantait, on était débordés par elles, et que le but ce n’était pas de les vivre soi, mais de les passer aux autres… d’où aussi l’interdiction d’avoir les yeux fermés ! Vous en pensez quoi ? Moi j'ai du mal avec ça hum mais ce n'est peut être pas complètement faux... icon_redface
Pour ce qui est de l’absence de pudeur… pas facile ! Comment faut-il faire ? Un stage d’adaptation dans un camp naturiste ? icon_cheesygrin Les exhibitionnistes sont certainement avantagés dans la chanson par rapport aux pudiques !!


bobbysteel
bobbysteel a écrit :
Mais le principal est de se lacher sans se soucier de la manière dont sera accueillie ton interprétation.

Compliqué ça… ça veut dire qu’il faut vouloir communiquer un message, sans se soucier de la façon dont il sera accueilli ?
hum

désolée pour la tartine... icon_redface

fred03

Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
Emji a écrit :
Je crois que la démarche que pascal décrit, c’est celle qui consiste à s’ouvrir l’esprit… et à mon avis un bon interprète, et un bon musicien, sont des gens qui ont l’esprit ouvert. Il me semble que pascal ne parlait pas de « mimer », de « copier » les interprétations des autres, mais de s’en inspirer.


Je suis d'accord avec çà, surtout, que Pascal est d'accord sur le fait qu'il ne faut pas imiter, mais s'approprier une chanson... wink


Emji a écrit :
Figure-toi que mon ancienne prof disait qu’il ne fallait pas vivre les chansons, mais les interpréter… comme un acteur. Elle disait que si on vivait les émotions qu’on chantait, on était débordés par elles, et que le but ce n’était pas de les vivre soi, mais de les passer aux autres… d’où aussi l’interdiction d’avoir les yeux fermés ! Vous en pensez quoi ? Moi j'ai du mal avec ça mais ce n'est peut être pas complètement faux...


En fait, je suis entièrement d'accord avec ta prof, qui est elle-même en accord avec la mienne.... wink Mais c'est peut-être juste une question de vocabulaire, et d'étape !
Ma prof, nous fait d'abord vivre la chanson en laissant les émotions nous débordées, puis tu apprends ensuite à les canaliser pour les transmettre directement à ton public, sans te laisser déborder à ton tour. Je pense que ce n'est qu'une question d'expérience, avec le temps tu passe directement à la phase 2 : transmettre icon_redface Il faut aussi souligner, que ceux qui ont le plus de mal à interpréter sont ceux qui se sont forger une carapace et qui ont de la pudeur à se laisser submerger. Il faut d'abord casser cette carapace...
Un exemple de chanteuse qui se laisse déborder par ces émotions : Miss Dominique de la Nouvelle Star... En même temps, dans son cas, çà jouait en sa faveur, le public aimait çà... alors, pas sûr qu'il est une règle absolue... mais plutôt une question de personnalité icon_redface


Bobbysteel
Bobbysteel a écrit :
Par ailleurs, j'ai cru comprendre, depuis le temps que nous échangeons des idées, que ton travail de chanteur abrite une forte composante de mise en scène. Personnelement, les accessoires dans le chant et les comédies musicales ne me touchent pas autant qu'un interprète qui donne sans accessoires ni artifices.


Effectivement, je travail moins la technique vocale, et plus la mise en scène et la comédie, donc de manière générale "l'interprétation". Ma prof vient du conservatoire d'art dramatique de Zurich...
En fait, l'interprétation dans une comédie musicale est liée à une histoire et un contexte établit... c'est pourquoi accessoires et artifices sont indispensables ! D'ailleurs bien souvent, les paroles des comédies musicales, ont un sens assez large qui pourrait s'adapter à n'importe quel contexte, donc le texte ne suffisant pas, il lui faut un environnement. Tu parles de Brel, lorsqu'il interprète "Ne me quitte pas", pas besoin de mise en scène, le texte est fort, suffisant, la caméra ne film que son visage et rien d'autre, on peut lire toutes les émotions...

A ta liste d'interprète, j'ajouterai Abd El Malik, et sa chanson "les autres" : c'est une leçon d'interprétation.

Fred

fred03
fred03 a écrit :
Mais c'est peut-être juste une question de vocabulaire, et d'étape !
Ma prof, nous fait d'abord vivre la chanson en laissant les émotions nous débordées, puis tu apprends ensuite à les canaliser pour les transmettre directement à ton public, sans te laisser déborder à ton tour. Je pense que ce n'est qu'une question d'expérience, avec le temps tu passe directement à la phase 2 : transmettre icon_redface

merci ! bravo maitre love bump
deux étapes, ok !
effectivement, ce qui est intéressant quand on est auditeur, ce n'est pas de voir un musicien se faire un trip sur son instrument ou en chantant, mais d'être soi-même transporté par la musique => ce qui veut bien dire pour le musicien "transmettre" et pas "vivre"... mais encore faut-il avoir vécu avant de pouvoir transmettre...

C'est intéressant ce que vous dites ! bravo
J'apprends des choses et je réfléchis sur vos points de vue ! icon_redface


a+
Benjamin




>> Plan du Forum Chant | suivi de la discussion | Tags : des, interpr, chantons, textes, les, ter, mieux, exercices, trucs



+