Vers la fin des loupiotes ?

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

squive

Star du Forum
1 photo
842 messages
Bonjour à tous !

Alors ici pas de questions à poser, mais un avis à donner ! J'ai joué sur beaucoup d'ampli du moins bon au meilleur, du lampes (beaucoup) du transistor et du modelisation... Et j'ai toujours cru qu'un lampes (le Graal de tous les forums et de tout les "expert") sera toujours meilleur que n'importe laquelle des autres technologies !
Pour l'instant, j'avais toujours pu vérifier cet adage et pourtant patatra... La rencontre qui m'a faite changer d'avis !

Le ROLAND BLUES CUBE ARTIST !

Alors oui il est sorti il a environ 5-6 ans mais il n'a pas pris une ride ! La technologie derrière l'ampli est flou (même sur le site de Roland, par de mot "modélisation" mais un système"Tube Logic" qui emule la dynamique d'un ampli avec des loupiotes dedans ).
J'ai beau le regarder sous toutes ses coutures, je ne vois pas de lampes ET POURTANT le clean est magnifique et je pèse mes mots (vous allez me dire "normal les plus beau clean sont ceux du JC120 qui est à transistors"). Mais en poussant le volume du canal clean au delà de la moitié, ça crunch, c'est chaud, c'est magnifique !

Avec 4 circuits d'amplifications différents, on a un son excellent à tout volume, de 0.5W à 80W !

Alors oui, il coûte cher pour un transistor (neuf le gros artist est autour de 850€) moi je l'ai eu a 500€ d'occaz !

Voilà ! Si vous avez des questions sur cet ampli j'y répondrai avec plaisir (je vous ai pas fait un vrai descriptif, c'est pas le but !)

Je lance ce petit topic pour que vous vous soulagiez et que vous enleviez cette frustration d'aimer un ampli qui n'est pas à lampes !

¡Atención! Je ne dis pas que les amplis à lampes c'est nul, j'en suis un aficionados, mais je pense que certains ampli non lampes s'en sortent très bien et même mieux que certains ampli à tubes !

Voilà, j'ai hâte de vous lire !

zedwarf

God of Partoch
2 photos
10403 messages
j'ai aucun mal a croire que CERTAINS transistors s'en sortent mieux que CERTAINS lampes:
Si les transistors ont mauvaise réputations c'est que pendant des années, on a fait les combos affreux et ultra cheap pour débutant a transistors. et honnêtement ils étaient affreux.
Donc le guitariste moyen a detesté le transo.
Depuis environ 10-15 ans il y a eu un shift qui s'est fait, ou on a commencé par dire " eh c'est cool aujourd'hui on peut avoir un lampe pour 200 balles !! " Puis, finalement on a commencé a construire tout les amplis un peu cheap, a lampes. toute les lunchbox 1w avec une 12at7 en puissance, ce qui est ridicule.
en parallele de ça, si tu veux sortir un transistor qui se vend un peu t'a interet a te lever de bonne heure et le faire sérieusement.
Donc, pour 750e, c'est sur qu'il va sonner. Probablement meme très bien. Sans aucun doute mieux que n'importe quel 1w prétendument tout lampe.
Par contre, a 750e, on commence a avoir des beaux amplis: t'es dans les tranches de prix ou tu peu choper, au hasard, un AC30, un Twin, un JCM800... y'a quelques boutiques dans ces prix.

meme, si on veut attaquer du foudre de guerre, je ne pense pas que en "pas lampes" on puisse accuser les Kemper d'être des mauvais amplis. Mais si j'ai le choix entre un Kemper qui fais tout les amplis du monde, et un Toneking, qui copie fender dont je suis pas fan, je prend le Toneking. parce que a jouer, c'est tellement ultime.

squive

Star du Forum
1 photo
842 messages
Je suis bien d'accord avec toi Zedwarf, on stigmatise beaucoup les transistors à cause de leur passé !

Mais la où je ne suis pas d'accord c'est quand tu dis que "a 750€ on pourrait partir sur un bon matos à lampes" !
Avant mon achat j'ai testé un Vox AC30 C2, Blues Junior et HotRod Deville et j'ai vraiment préféré le son du Roland parceque (a un volume de : raisonnable à un peu fort) il s'en sort carrément mieux qu'un gros lampe ! Avec une chaleur et une dynamique que je n'ai pas retrouvé chez les autres.

Quand on sait que la plupart des gens utilisent ce genre d'ampli avec le volume à 3 et le master à 2 en mettant une pédale d'OD (à transistors) devant pour faire saturer les lampes, je rigole toujours du son "tout lampes"... Car à moins d'avoir un atténuateur (j'ai testé sur le HotRod) qui je trouve bouffe la dynamique, je ne vois pas comment il est possible d'utiliser correctement quotidiennement un 40w à lampes ☺️

Après je me trompe sûrement, je ne suis pas ingénieur du son et encore moins un artiste 🙃

C'est pourquoi je voulais manger ce petit sujet pour discuter !

ihshan

Artiste en devenir
2 photos
672 messages
c'est pour ça que j'ai séparé preamp et poweramp moi.
A la maison je branche tout mon pedalboard avec un preamp fredamp deepzone dans un torpedo CAB pour jouer au casque ou dans la sono, et en répète/live je branche dans un poweramp 2x60w à lampes ENGL
J'ai essayé toutes les solutions avant ça, tête full lampes, inutilisable à la maison, POD HD en direct sono, bien pour la maison mais trop chiant d'adapter les réglages en live et son qui manque de chaleur à mon gout, ampli transistor, son qui peut être sympa à la maison, mais pour moi inutilisable en live sans repiquage car gros manque de présence.
Et ça c'est quand on est seul guitariste de son groupe. a partir du moment où l'un des deux a un ampli à lampes, c'est pas la peine d'essayer de rivaliser avec un transistor, c'est foutu d'avance, même à volume sonore identique ou repiqué, les lampes écrasent toujours le son transistor qui se noie dans le mix

Le soucis des avis matos sur le net, c'est qu'une bonne partie vient de gens qui jouent dans leur chambre ou leur salon et ne joue pas le dit matos en groupe. je dis pas que c'est ton cas hein Squive

berzin

God of Partoch
5188 messages
 Citation :
Quand on sait que la plupart des gens utilisent ce genre d'ampli avec le volume à 3 et le master à 2 en mettant une pédale d'OD (à transistors)

Je ne vois pas où est le souci. Tous les pros utilisent des od à transistors devant leurs amplis à lampes. Ce qui fait la différence avec un ampli à lampes, c'est en groupe et avec des lampes en puissance. Qu'on mette une pédale à transistors devant ou pas, ça ne change rien. La dynamique d'un (bon) ampli à lampes, sa chaleur vient principalement de son étage de puissance qui ne s'effondre pas quand on pousse. Et ça, je ne l'ai jamais retrouvé totalement sur un ampli à transistors (je ne les ai pas tous testé). Je suis en maison et une OD808 ou une Zvex Distortron devant un ampli à transistors ou à lampes, ça ne donne pas le même résultat.

Le problème est qu'en effet, les amplis à transistors sont souvent bas de gamme, mais ils peuvent donner de très bons résultats. Par contre, en groupe, j'ai toujours trouvé l'ampli à lampes (de qualité) plus facile à utiliser, à placer dans le mix. Après, ça se paie, j'ai un ampli en révision, c'est 350 euros de lampes et de réglage... icon_confused

Si je ne jouais qu'à la maison, à faible volume, je ne prendrais pas de la lampe. Quant à dire que c'est la fin, ça fait 40 ans qu'on annonce ça et 90% des pros tournent avec des amplis à lampes. Ca viendra peut être, mais on a encore le temps à mon avis. icon_cheesygrin

Hé oui...
syle

God of Partoch
23 photos
22711 messages
Modérateur
La fin des loupiotes, on en parlait déjà beaucoup quand j'ai commencé la gratte. Ca commence à faire 30 ans icon_cheesygrin
Les lampes ont été remplacées dans toutes leur applications en dehors de l'amplification guitare.
Ah, si, ça existe aussi encore chez quelques rarissimes audiophiles qui ne parviennent pas à se faire à l'idée que les lampes sont larguées en Hi-Fi. Mais bon, il faut bien que tout le monde mange, et ça permet de vendre des amplis Hi-Fi de salon à plus 10000 balles et... des câbles à 5000 balles le morceau. Pour conduire un signal numérique, en plus !!!
Si si... https://www.artisansduson.fr/materiel/accessoires/cables-numriques/4095-esprit-e...
Une fois qu'on a mis ça en préambule, on sait qu'on peut aller très très loin dans... je ne sais même pas dans quoi, en fait icon_cheesygrin

La question de savoir si on peut faire du très bon amplis à transistors a été tranchée depuis longtemps : bien sûr qu'on peut !
On peut, mais ça coûte au moins aussi cher.
Mais oui, du transo bien conçu et construit avec du bon matos, ça marche très bien depuis longtemps.

Pragmatiquement, tout dépend de l'utilisation qu'on en fait.
Pour jouer uniquement chez soi avec des contraintes liées au voisinage, le tout-lampes n'a pas beaucoup de sens. D'ailleurs, je vous ai déjà dit que je p*sse qur les combos de schtroumphs et les têtes lunchbox de jouvenceaux ? Je devrais mettre ça en signature icon_cheesygrin Non, franchement, l'association lampes + faible puissance + entrée de gamme donne régulièrement de charmantes petites daubes qui sonnent comme du carton. Mais comme les lampes sont à la mode, on fait tout et n'importe quoi avec des lampes dedans.
Les alternatives sont légion (racks et simulations en tout genre, etc) mais ça ne coûte pas moins cher.
Les amplis à transistors analogiques ont quasiment disparu et sont désormais cantonnés à des modèles très bas de gamme destinés aux grands débutants, ce qui continue à forger leur mauvaise réputation. Alors que là encore, on pourrait faire du bon.

Pour jouer en groupe / sur scène, ça se corse.
Ca dépend du style de musique et des autres musicos, mais le numérique a tendance a avoir des difficultés à sortir du mix (même avec du haut de gamme, ça tourne plus facilement à la bouillie et le manque de dynamique est souvent difficile à gérer.
Autre problème : la puissance. Avec du transo, il faut beaucoup plus de puissance quand on joue en groupe sans repiquage. Mais vraiment beaucoup plus. Pour moi, 100 watts dans un HP à rendement honnête (autour des 100 dB) est un minimum. J'en parle en connaissance de cause : quand j'utilise mon H&K Attax 100 (hybride plutôt costaud par rapport à beaucoup de ses confrères), il me faut tout. Alors qu'avec du 50 watts à lampes, je suis trèèèès large.
Qui joue encore en plein air sans repiquage, me demanderez-vous ? Ben moi, donc ça me suffit à avoir un avis sur la question icon_cheesygrin
Du fait de la présence d'un transfo de sortie et d'une alim solide, le - bon - tout lampes a l'avantage de garder tout son relief, même à haut volume. Ca ne s'écrase pas, ça ne tourne pas à la bouillie, et ça sort donc beaucoup mieux du mix (tout en permettant de jouer sur un volume de base moins élevé !)

Le tout lampes a aussi pour lui d'avoir été là au début, quand la gratte électrique a marqué le monde.
Quand tu veux le son d'un Fender Twin, tu prends un Fender Twin.
Quand tu veux le son d'un Vox AC30, ben tu prends un JMI... bon, OK, mauvais exemple icon_cheesygrin
Il y a, de fait, des références que les autres tentent de copier, et ces références sont à lampes.
C'est ce que fait Roland avec le Cube Blues, qui tente de copier un Fender Tweed. Il vont plus loin avec leur système de "capsules" qui reprennent la forme d'une lampe.
Le Cube Blues illustre cependant une fois de plus le fait qu'en visant un registre précis (très loin de l'hyperpolyvalence de la quasi-totalité des autres amplis à modélisations) et en utilisant du très bon matos, on peut faire un ampli très convaincant.
Le numérique milieu / haut de gamme qui fait très bien le taf, on en voit pas mal depuis quelques temps, mais plus dans le domaine du métal.
Dans un registre plus blues, c'est plus compliqué. Roland a bien innové. Au format combo, comme ça, c'est intéressant !
Et c'est très cool d'avoir ton retour !

akira1555

God of Partoch
5171 messages
syle
syle a écrit :
Le numérique milieu / haut de gamme qui fait très bien le taf, on en voit pas mal depuis quelques temps, mais plus dans le domaine du métal.

Tu savais que j'aillais intervenir. Je sais que tu le savais. chanteur

C'est surtout que ce sont certains plus jeunes qui en font un usage un peu plus intéressant; notamment lorsqu'il s'agit trouver de nouveaux sons et des nouvelles textures. Il se trouve du coup que ça fait un paquet d'amateurs de Djent et de Prog moderne de manière générale, qui se rattache au Metal au sens large. Mais il y a à peu près autant en commun entre ça et Iron Maiden qu'entre le rock de Hendrix et The Camberries. "Techniquement" c'est dans le même rayon chez le disquaire. Techniquement . icon_cheesygrin

Mais en soi, la technologie me rappelle surtout le son de guitare dit "Instagram"; genre Ichika Nito et pas mal de Math Rock,qui rappellent Animals as Leaders/Tosin Abasi (bon lui il a 37 ans avec 20 ans de carrière, donc il n'est pas nouveau). Un type de son qui ironiquement utilise très peu de gain, souvent des sons ultra cleans, et mettant plus de focus sur certaines attaques et nuances: tapping à deux mains, hammer-ons "from nowhere" et jeu en légato de manière générale.

Des choses plus aisées lorsqu'on peut contrôler la chaîne d'effets plus précisément et qu'on a un ratio signal sur bruit qui permet de faire ressortir ce genre de nuances sans gain mais sans bruit de fond envahissant non plus; l'un des défauts de l'analogique. On travaille autant avec la note qu'avec le matériau sonore en lui-même. On peut s'aventurer à avoir plus de cordes sur son instrument sans avoir un son pourrave sans définition aussi.

En gros, ce genre de truc. C'est des vidéos très courtes.







Plus largement, que ce soit avec beaucoup de gain ou sans gain aucun, les impératifs sonores deviennent de moins en moins un obstacle à l'intention du musicien. Le son en lui-même est encore plus qu'avant un matériau à manipuler et a triturer dans tous les sens au même titre que le bon (relativement) "vieux" système tempéré.

En gros et à son époque, Gilmour rangeait ses vielles Strat au placard pour une plaque EMG parce-que l'éclairage créait du bruit. Maintenant que c'est moins un problème qu'avant, il peut non seulement les ressortir du placard, mais cela permet de voir de plus en plus des sons et méthodes de jeu très épicés. Et on peut faire chanter faux ou juste, ou créer des harmonies vocales à partir de chutes de studio manipulées dans tous les sens. Vive la pop! chanteur

Sinon sur Instagram (qu'ironiquement je consulte peu, je préfère les forums), vous trouverez aussi des gars qui font semblant de jouer en étant doublé par une piste MIDI. Ou qui s'enregistre avec leur téléphone "à l'impromptu" parce-que c'est plus simple pour mettre ça en ligne via une application. Bref, les qualités et les défauts du monde moderne...

syle

God of Partoch
23 photos
22711 messages
Modérateur
Là, au delà du matos, tu soulignes surtout le fossé entre deux générations.
Mais le fossé en question, c'est la fosse des danaïdes.

Personnellement, je tente de me rassurer en me disant que je balance entre deux âges, avec mes 43 balais, mais j'appartiens clairement au clan des vieux : les mecs qui se filment sur les réseaux sociaux, c'est pas ma came. Je ne m'intéresse pas aux youtubers (qui passent leurs vidéos en accéléré avec les mains qui se téléportent icon_cheesygrin ), et je n'ai pas instagram.
Je fais partie des démons de l'ancien monde, qui écoutent des disques et pour qui la musique se joue live avec des amplis qui gueulent fort.
Du coup, je ne peux pas avoir la même appréciation de ce que permet le nouveau matos. J'ai déjà largement dérogé à mes règles en recourant à des racks / pédaliers pour un aspect purement pratique. Bon, je ne sais pas si on peut considérer qu'utiliser un Digitech GSP21 Legend soit un bons vers la modernité, puisque c'est une antiquité qui tape typiquement le son 80'/90'.
En revanche, j'ai été surpris des possibilités du Zoom G5n (modeste mais radicalement plus moderne) que j'ai depuis 6 mois : des possibilités que je n'utiliserai clairement jamais. Mais quand tu parlais de jeu en legato avec un son quasi clean, je n'aurais peut-être pas compris avant d'avoir ce Zoom. Je n'avais pas idée qu'on puisse obtenir des taux de compression aussi démentiels associés à des noise gates aussi puissants et intelligents. A ce niveau là, c'est carrément de la triche. Et encore, c'est juste du pauvre Zoom, c'est pas du Fractal !
Mais tout ça pour dire que ces possibilités, je ne les utilise pas car je n'ai plus l'impression de jouer de la guitare. Ca rejoint un peu les systèmes synthés, à un certain stade.
Donc, j'en reste à, l'overdrive / delay / reverb, old school. Question de génération et de culture.

Pour autant, je suis pleinement conscient que le rock à guitare est mort, et que mes légendes deviennent de plus en plus de parfaits inconnus pour le grand public.
Je suis pleinement conscient que la guitare évolue vers autre chose, et que les réseaux sociaux constituent le dernier bastion des nouveaux guitar-heroes évincés des scènes par la mode de la grosse m.... pardon, par la mode d'une nouvelle musique composée et jouée par des ordis et chantée à grands coups d'autotune et de vocalizer.
Sauf pour les quelques gratteux qui choisissent de collaborer et font des feats improbables...
L'âge d'or de la gratte telle que je l'aime était déjà passé quand j'ai commencé à jouer.
Bon, je vais me consoler en me disant que si l'on assiste aujourd'hui à un retour en grâce des synthés dégueus des années 80, qui sait, le rock à guitare reviendra peut-être en force un jour... icon_cheesygrin

Après cette digression, je précise quand même ce que je voulais dire pas la phrase que tu as mise en citation :
Ca fait un bon moment déjà que le numérique arrive à faire la blague dans des sonorités modernes au sens large. Ca va de sons cleans très propres à de la grosse saturation.
On trouve des intermédiaires, mais des intermédiaires assez particuliers, tels que tu les décrivais : des sons peu saturés mais très compressés et artificiellement nettoyés.
Les choses progressant, ce côté artificiel devient moins perceptible pour l'auditeur, mais il est évident pour celui qui joue.
Ce que le numérique a toujours du mal à faire (et j'inclus l'artillerie lourde méchamment haut de gamme), c'est du son rock bien organique, et surtout du clean crade, du crunch, voire de l'overdrive avec une forte réactivité au jeu main droite. Ce son très expressif qui va passer du clean à l'OD selon l'attaque. Ce son qui confine à l'onanisme puisqu'au final, on parlera plus des sensations de jeu que du son réellement perçu par un auditeur.
Et précisément, ce type de son, c'est ce que vise le Roland Cube Blues, qui est donc franchement innovant et intéressant à ce titre. Ils ont voulu adapter la technologie moderne aux dinosaures de mon espèce (et de la tienne, Squive, à priori, malgré ton jeune âge... désolé icon_cheesygrin )
Ca constitue donc pour moi une avancée vraiment intéressante.

akira1555

God of Partoch
5171 messages
En parlant de cleans et de vieux gratteux, j'en profite pour (re)poster ce que Steve Vai a publié pour son 60ème anniversaire. Aux doigts, sans Floyd, micros simples. Conceptuellement, ce genre d'utilisation des bends n'est pas complètement nouveau: il s'agit de réaliser plusieurs bends de manière différé sans relâcher le ou surtout les bends précédents; avec un son probablement plus facile à obtenir aujourd’hui qu'il y a 30 ans, sans que pour autant il n'aurait été possible de le réaliser antérieurement. J'ai mémoire d'avoir lu qu'il avait par le passé essayé de se brancher plus directement dans la sono pour obtenir des cleans différents, mais je n'ai pas d'exemple en tête.



'Fin, jouer d'un instrument aujourd'hui, c'est essentiellement être réac'. Des méthodes de vieux pour produire la musique d'aujourd'hui... chanteur Heureusement qu'il reste deux-trois pistes à creuser.

EDIT:

syle
syle a écrit :
Pour autant, je suis pleinement conscient que le rock à guitare est mort, et que mes légendes deviennent de plus en plus de parfaits inconnus pour le grand public.

Malheureusement certains (beaucoup) d'entre-eux, et surtout leurs labels, sont aussi les premiers à s'enterrer eux-mêmes. À force de venir chopper les revenus ou à réduire au silence les vidéos de ceux et celles qui réalisent des vidéos qui devraient tomber sous le "fair use", cela décourage plus qu'autre chose la promotion de leur catalogue passé... même si effectivement, un paiement en publicité et influence ne remplit pas le frigo.

Pour rappel, le "fair use" en droit États-unien (qu'on peut traduire par "usage propre/juste") vise à protéger les personnes qui écrivent ou réalisent un contenu critique et/ou parodique sur un extrait d'une œuvre. Cela ne couvre évidemment pas les reprises ("covers" en Anglais) ou la musique de fond. Vu que YouTube ne peux pas gérer des plaintes sur l'immensité des vidéos en ligne, leur compromis est le "Content ID": si un contenu (souvent audio) tombe sur le coup du copyright est identifié par un robot, les revenus sont reversés à leur auteur. Il est aussi possible de manuellement venir saisir les revenus, en sachant qu'un vidéaste lambda ne peux rien y faire.

Ceci dit, quand on voit que Dweezil Zappa a eu du mal à jouer le catalogue de son père Frank à cause de conflits avec sa propre famille, le copyright ne protège peut-être pas réellement ceux qu'il devrait protéger. Peut-être un jour un verra une refonte du copyright; cependant, la loi trop souvent ne sert qu'à entériner dans le marbre juridique des usages qui sont déjà la norme dans une société.

Autrement dit, ce n'est pas demain la veille. 'Fin c'est un autre sujet, je digresse un peu trop.

zedwarf

God of Partoch
2 photos
10403 messages
syle
syle a écrit :

le dernier bastion des nouveaux guitar-heroes évincés des scènes par la mode de la grosse m.... pardon, par la mode d'une nouvelle musique composée et jouée par des ordis et chantée à grands coups d'autotune et de vocalizer.


en vrai je me suis rendu compte que
-generalement la musique composée par ordi, sur scene, elle est jouée par des GROS musiciens (je ne compte plus les artistes vraiment varietoche qui s'entourent de musiciens de sessions, qui viennent la pour manger, et qui se pointent sur scene avec du matos ultra-vener. genre plusieurs suhr, des amplis boutiques, des rack de kemper.. le mec de kool & the gang qui joue sur schecter/fishman fluent... )
-un mec qui fait de la soupe, et qui vend beaucoup, ça finance les side projects interessant de tout les artistes qui lui tournent autours.

akira1555

God of Partoch
5171 messages
Ça me rappelle Brendan Buckley, le batteur de Shakira, qui a dû lui faire un chèque en blanc vu le matos qu'il se traîne. icon_cheesygrin


Ou Nuno Bettencourt avec Rihanna. Le gars qui lui a proposé ce contrat mentionnait que l'intention est de rendre les versions live des morceaux plus pêchus. Ceci dit, ça l'a sorti de son eau et lui a posé d'autres difficultés: changer radicalement de genre pendant un concert (passer de la Pop au Reggae au Punk), se mettre au diapason des autres membres du groupe qui sont tous des zicos monstrueux, se montrer flexible si il est décidé qu'il faut raccourcir ou allonger une section, être créatif immédiatement s'il faut ajouter une section et être sur scène dans 10 minutes... C'est intéressant de l'écouter en parler et d'insister sur le fait que c'est très différent sur scène par rapport à la version "CD" (pour ce qu'il reste des skuds) et que rien ou (ou peu) est joué en playback.



Il me semble que l'album et la tournée effectuée avec Whitesnake est ce qui a payé le home-studio de Steve Vai... chanteur Ou Jeff Loomis avec Arch Enemy, groupe au sein duquel il n'aura aucun impact sur la composition des morceaux et sur la créativité du groupe en général. Il paye ses factures et ses projets persos comme Conquering Dystopia.

fred-51

Pilier de Forum
1242 messages
trés subjectif tout ça !
j'ai lu avec grand intérêt les commentaires de chacun ( un régal wink ) ………………… mais bon ,
moi qui est joué pendant X années que sur des transistors , le jour ou j'me suis branché sur un bugerra tout lampes d'un poto ,
j'avais l'impression d'avoir progressé !
en s'qui me concerne , même si certains transistors sont trés bon ( et qui coute aussi un bras ! ) ,
la dynamique et le claquan n'atteint celui d'un tout lampe !! ( avis purement perso ) .

sympas la combine ……. j'vais tenter l'truc ….. thank
squive

Star du Forum
1 photo
842 messages
Oulala que de commentaires !!

Sinon Fred moi aussi je suis passé du transistor nul à la lampes (bas de gamme de chez bugera)

En passant d'un Mustang 1 tout pourri au V22 qui même s'il ne crunche pas, possède un clean a tomber ! C'était vraiment hyper satisfaisant de passer sur du lampes !

Et bien évidemment que le Blues Cube que je trouve en tout point meilleur (il lui manque juste un peu de gain sur le canal crunch) coûte "neuf" deux ou trois fois le prix du V22 et cinq fois le prix d'un Mustang !
Personnellement j'ai payé min "artist" 500€ d'occasion !
Et le Stage qui est un peu moins puissant et qui ne possède pas de boucle send/return ni le tremolo vaut environ 600€ neuf

Bien sûr qu'il y a des très bon lampes, des très bons transistors... Comme des mauvais lampes et des TRÈS mauvais transistors !!

Tout ce que j'essayais de dire c'est que pour un prix plus que correct, je trouve que le BC rivalise sans soucis avec des amplis à lampes de même prix voir plus élevé et qu'il permet de s'affranchir de certains "défauts" du lampes, la fiabilité (surtout pour la notion des consommables qui coutent vite cher) et le poids du bouzin !

Finalement ce qui est appréciable (pour moi) c'est qu'ils n'ont pas essayé de mettre des effets partout comme un Katana ou un fractal (d'un tout autre prix, que je n'ai jamais essayé et qui semble excellent selon les dire)! C'est un ampli simple sur lequel on trouve son son en un rien de temps et qui accepte sans broncher les pédales comme un roi ☺️

fred-51

Pilier de Forum
1242 messages
squive …………… tu tombe pil-poil wink ,
ça fait des s'maines que je lorgne du coté V22 ……. lisant commentaires , vidéos etc ………………….
et c'est décidé , j'vais me le prendre chez woodbrass qui eux accepte paiment en 3 fois !

apparament comme tu l'dit , un clean à tombé !
pour le crunch , une bonne overdrive et l'tour est joué !
un tout lampe 22W avec autant d'option ( 2 canaux , entré boucle d'effets , entré HP extérieure etc ……… ) pour 300 balles ,
à par le V22 , ça n'existe pas !

il y à bien celui-ci chez harley benton , mais 1 canal ! https://www.thomann.de/fr/harley_benton_tube15_celestion.htm

sympas la combine ……. j'vais tenter l'truc ….. thank
zedwarf

God of Partoch
2 photos
10403 messages
-la fiabilité: j'ai autant de problèmes de pannes sur les amplis a lampes que a transistor, la différence, c'est qu'un lampe en panne, on prend la peine de le réparer icon_cheesygrin
(mais sérieusement, les JC120, ils vont autant souvent au dépanneur que leur potes)
-le poids: bah pareil. un JC120, c'est lourd. et c'est fort. ça a le meme encombrement qu'un twin. et en plus c'est moche icon_cheesygrin
-les consommable: quoi ? ça fait 10 ans que j'ai des amplis a lampes perso, et je ne suis jamais arrivé en fin de vie d'une lampe. (je les ai changés, mais parce que c'est fun). en pro, j'ai peut-être changé 20 lampes (jeux, dans le cas d'un poweramp), et surtout sur des SVT, ou c'est plus un défaut de ampeg que de la technologie lampe, par rapport aux centaines d'ampli que j'ai inspectés.
en vrai, si tu veux tailler sur la fiabilité et les consommables, les reverb a ressort sont biiiiieeeeeeen plus fragile que les tubes.

fred, 300e c'est ce que j'avais payé mon JCM800 icon_cheesygrin
en cherchant bien, y'a moyen de trouver beaucoup mien qu'un V22




>> Plan du Forum Matos | suivi de la discussion | Tags : ampli, lampes, des, les, clean, toujours, alors, meilleur, transistor



+