LE TOPIC DE GESTION DU TRAC


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche

#
Bonjour à tous,

Sur le topic "Jeunes retraités..." j'ai récemment parlé du STRESS qui me bloque et m’empêche de donner le meilleur de moi-même. Mon prof m'aidait à le surmonter mais depuis que je continue seul j'ai tout un travail à refaire sur moi pour présenter des vidéos où je suis détendu, serein et heureux de jouer comme lorsque je n'enregistre pas.

Suite à mes confidences sur le trac d'autres guitaristes ont confié avoir le même problème, voire plus grave pour certains, perdant toute possibilité de jouer devant quelqu'un ou de faire un enregistrement.

Samedi dernier Volt89 à soulever le problème sur le forum des débutants "Jouer devant des personnes". Il a eu diverses réponses dont une assez complète de Denix.

En ouvrant ce topic je propose d'aller plus loin que de simples réponses en m'inspirant de ce que faisait mon prof. Il nous imposait des petits morceaux très courts et nous devions les jouer devant 5 à 6 élèves non guitaristes, des pianistes, des trompettistes, des percussionnistes, etc... C'était comme jouer devant des inconnus puisque nous ne nous croisions pas dans les classes.

Après la prestation les auditeurs donnaient leur "ressenti" en nous voyant jouer, je ne parle pas de l'interprétation, des éventuelles maladresses, des fausses notes mais de ce que le guitariste, l'homme ou la femme, dégageait.

En ce qui concerne le guitariste il analysait et précisait tout ce qui l'avait perturbé. Les idées négatives, les mains moites, la respiration accélérée, etc...

L'ensemble des données permettait de comprendre les mécanismes du trac et d'agir sur ce qui nous bloquait.
Il fallait bien sûr refaire le travail à chaque fois mais petit à petit c'était plus facile.

Saka sur le topic des "Jeunes retraités.." a parlé de l'image de soi. Il a raison elle joue un rôle très important et c'est pour cela que les jeunes enfants arrivent sur scène et jouent tranquillement et redescendent de scène satisfaits. Mon prof m'avait précisé que le trac s'installait lorsqu'ils étaient plus grands donc plus conscients de l'"image de soi".

Ce que je vous propose sur ce topic c'est que nous analysions nos difficultés face au trac, pour s'enregistrer, monter sur scène, faire une vidéo. Ne pas seulement en parler mais faire des exercices pratiques comme des petites vidéos sur Youtube qui resteraient "Privées" juste visibles sur Partoch, en comité restraint.

Pas question de critiquer mais d'analyser pour modifier les émotions. Comme le dit Pascal Le corre dans ma signature :"Le trac n'est pas une fatalité mais une réaction émotionnelle modifiable à chaque instant".

Le guitariste confierait son vécu et les autres guitaristes ayant vu la vidéo donneraient leur "ressenti".

Les guitaristes ayant trouvé des solutions les priseront aux autres pour qu'ils essaient et nous en parle.

Je pense que nous pouvons faire des choses intéressantes et bénéfiques sur ce topic et si vous avez des idées pour le faire tourner n'hésitez pas à les partager nous les mettrons en place.

Si l'idée vous séduit et bien participez.

2 membres aiment ça

manue22

God of Partoch
6119 messages
#
je risque de faire partit de cette trés bonne idée..... bravo AMAT

dernier exemple en date,j'ai fait une petite impro ce week end qui s'appelle "ERUPTION " (voir lien dans ma signature),je me suis éclaté sur ce BT pendant toutes mes vacances de noel,certains jour pendant 4 heures,j'arrivais a sortir des plans de fou (inventer par moi meme)et aucune note n'était a coté,c'était un vrai plaisir de jouer sur ce Backing Track.....

dimanche,je décide donc de sortir le camescope....et LET'S GO !!!!
a peine appuyer sur le bouton RECORD,le trou...je ne savais meme plus de l'intro que je voulais envoyer icon_confused

au bout de 5-6 essais,j'ai fini par ramasser le camescope (j'enchainais PAIN sur PAIN,pourtant je suis habitué a ce mode d'enregistrement)et je suis passé a un mode d'enregistrement "plus" conventionnel.....CUBASE love
et la meme topo,sur un BT qui normalement aurait du etre enregistré en une prise (j'étais un peu plus à l'aise quand meme devant mon écran que devant la caméra),c'est finalement términé avec 5 pistes de guitare,quelques reprisent de pistes douteuses et 2 heures (au bas mots,y a un moment ou j'arrete de regarder l'horloge) d'enregistrement au lieu des 3.20 min que durait le BT et je ne suis pas encore satisfait du résultat sad

petite analyse (perso et vite faite),dés que je passe en mode "enregistrement" (qu'importe le moyen),je me fou une pression supplémentaire sur les épaules.....la peur de l'erreur,puisque la vidéo ou l'enregistrement a pour but d'etre partagé

autre chose que j'ai remarqué sur d'autres vidéos que j'ai fait,surtout sur les 1eres (en farfouillant un peu,elle sont pas trop dur a trouver),ce sont les mimiques du visage,par moment il se creuse au niveau des joues pour ensuite reprendre une forme normal
exemple
http://www.youtube.com/watch?v=TjDtEAaooyk

#
merci tout d'abord Amat pour ce topic qui promet d'être intéressant... maitre

comme toi Manue, je connais ce bouton ROUGE du caméscope, dès qu'on appuie dessus , on dirait qu'on devient idiot !!! icon_eek

pourquoi, le caméscope me stresse t-il plus qu'un vrai public ??
pourquoi suis-je plus stressée au clavier, qu'à la guitare plus chant, sachant que les notes chantées sont plus difficiles à produire que les notes du clavier ??

voilà certaines questions que je me pose et qui trouveront peut être un début de réponse ici ...en attendant bonne nuit à tous ..

#
Bon ! je vois que l'on ne perd pas de temps icon_cheesygrin

Manue,

J'avais vu ta vidéo "Eruption" lorsque tu m'as contacté par courriel perso à la maison et j'avais trouvé ton montage photos très beau et en fait il était là à cause du trac ?

Pour les grimaces c'est très répandu, je fais parti du club. Si tu regardes bien les pros certains en sont victimes mais c'est plus discret. Il y a tout un travail à faire en se filmant puis en rejouant en fixant son attention sur le ressenti du visage pour le laisser détendu. Une épreuve de plus smile

Dans ta deuxième vidéo personnellement je sens une crispation, contrôlée mais bien présente. Ta position ne doit pas faciliter les choses pour être plus détendu, essaye en d'autres.

Rachel,

Pour tes difficultés avec le chant plus clavier je pense que c'est parce qu'il est plus difficile de s'accompagner avec un piano qu'une guitare sur laquelle tu fais une rythmique continue en brossage en main droite. Avec ta guitare essaie, en chantant, de faire des arpèges avec changements d'accords fréquent et quelques petits passages à la Mark Knopfler tout en chantant et là tu vas trouver ça beaucoup moins facile icon_cheesygrin

Nous sommes trois, pour l'instant, à connaitre la "terreur" du bouton rouge pour moi "L'oeil" du camescope.

j'ai appris dans le livre de Pascal Le Corre qu'il s'agit d'un REFLEXE CONDITIONNE.

Comme nous avons conscience que ce que nous allons faire est important et DOIT ETRE BIEN FAIT nous nous mettons la PRESSION et comme cet état apparaît au moment d'actionner le bouton rouge ou de démarrer le camescope le message TU NE DOIS PAS TE LOUPER vient à l'esprit. Il suffit d'une fois et la PRESSION s'installera à tous les coups.

Dans ce livre consacré au trac il donne des méthodes pour travailler sur soi je vais donc partager avec vous ses conseils et exercices.

PASCAL LE CORRE :

http://www.hexagone.net/music/cvprofs/pascal_le_corre.htm

http://www.anaclase.com/content/pascal-le-corre

LA PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE :

http://www.generation-formation.com/pnl.php

sakatrapo

God of Partoch
7 photos
25409 messages
#
bravo Amat!
Je vais donc exprimer un cas qui revient souvent chez moi car je pense qu'il y a une clé quelque part! Quand je joue du violon, ou du violoncelle tout seul j'arrive à certains résultats qui ne sont pas trop mal, mais quand je dois enregistrer ou filmer ces instruments je joue vraiment moins bien, je coince, je n'arrive plus à avoir assez de souplesse, etc. Peut-être parce que ce sont des instruments difficiles et aussi ceux que je maitrise le moins de ma collection, disons que je ne me sens pas sur de moi! Morgan me fait refaire les pistes et il y a toujours une période où ça empire! C'est donc la crispation qui est gênante! et surtout, le manque de confiance en soi! Quand je joue pour jouer, et même en concert, ça va mieux! J'en déduis que ce manque de confiance est plus qu'en partie responsable et c'est là dessus qu'il faut travailler.

denis-px

God of Partoch
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
14981 messages
Modérateur
#
une question qui a été presque abordée c'est pourquoi est il plus difficile de jouer en enregistrant qu'en live ?
c'est un probleme que beaucoup rencontrent et qui a, selon moi une explication simple, je me baserait sur mes experiences musicale et sur le fait que j'ai bossé quelques années dans une radio.
quand on est en live on le sait ça passe ou ça casse mais un pain s'oublie dans la continuité alors qu'en enregistrement on sait que l'erreur est moins peemise puisque ça sera écouté plusieurs fois.
perso à la radio j'en etait arrivé a faire mes mix et mes montages en direct integral parce que je me sentait plus à l'aise , une impression d'avoir le cerveau qui fonctionne a 150% au minimum alors que le passage en studio j'avais pas Le truc, il me manquait d'une part cette pression de savoir qu'on m'entendait en direct et que quoi qu'il arrive le spectacle doit continuer. en bref pas moyen d'avoir la concentration necessaire quand je ne sentait pas l'auditeur directement en prise.
la montée d'adrenaline liberatrice des neurones qui n'est pas là. bref pas assez de pression et pas assez de decontraction non plus pour être aussi à l'aise que tranquille sans rien ni personne autour.
j'ai aussi été un temps artificier professionel et là j'avais aussi cette pression intense du public que je sentait fremir, d'autant plus que quand on tire un feu on arrete la vie de la commune ou parfois du canton le temps de balancer la sauce. en fait c'est très jouissif et très proche de ce que j'ai ressenti sur scène.
il y a aussi que je me suis rendu compte que les gens du spectacle en general ont chacun leur petit rituel pour faire le vide et faire monter le stress salvateur (parce que le stress n'est pas mauvais en soit il permet de se depasser) et quand on s'enregistre on omet souvent cette phase essentielle, sauter son rituel de concentration ne met pas en condition, on ne canalise pas la pression, l'envie du partage n'est pas là, on se met trop sur les taquets techniques au detriment du ressenti et de l'emotion.
en plus le sentiment de pouvoir refaire à volonté n'aide pas du tout.

j'en deduit donc que c'est une pression mal gérée et non canalisée qui produit la terreur du bouton rouge.
c'est juste une théorie personelle que je developpe au fur et a mesure de l'ecriture du post.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème
lemortfall

Pilier de Forum
1361 messages
#
Comme vous, j'ai aussi des problèmes de trac.
Je peux jouer sans problèmes devant une dizaine de personne que je connais ou pas tant que je sais qu'ils ne sont pas musiciens, mais dès que je sais que d'autre musicien sont là tout s'écroule car je me dis "mince ils vont entendre qu'à cet endroit je triche ou alors que j'ai fais des pains". L'enregistrement si c'est sans la vidéo ça passe...

Je dois avoir une vidéo de moi en cinquième à un concert je venais de commencer la basse depuis peu, j'avais beau connaître les morceaux sur l bout des doigts j'ai demander deux pupitres et j'ai tout mit dessus pour me rassurer... icon_cheesygrin pas moyen le fait de savoir que la moitié des personnes devant moi était musicien m'a paralysé: je gardais pas le tempo (accélérer et ralentir pour un bassiste ça fait pas du bien aux autres personnes du groupe...) et j'ai carrément sauté le pont à un moment, le massacre!

Et quand on me prend en vidéo, parfois je cafouille mais c'est surtout que d'un seul coup je deviens figé et donne l'impression de pas aimer ce que je fais hum si on me film sans que je m'en aperçoive là par contre ça va mieux.

Et dire que j me disais que je devais être un des seuls à stresser comme un taré parfois, la vache ça fait du bien de ce vider merci bravo

#
Super ça demarre fort wink

Saka,

Je pense que l'origine de ton trac en ce qui concerne le violon et le violoncelle vient du fait que ces instruments sont très difficiles. Si en plus tu les maîtrises tout juste la logique veut que tu n'ai pas confiance en toi. La clé que tu cherches je pense qu'elle se trouve dans plus d'heures à passer sur ces instruments pour que tu les maitrises et prenne confiance. Attendons de voir ce qu'en pense les autres.

Denis,

Ton expérience vécue est très riche d'enseignement.

Mon prof avait monté un groupe de musique des Andes et sur scène j'étais bien, je partais tête baissée
dans ce que j'avais à faire parce je ne pouvais pas y échapper et au diables les fausses notes. Ca rejoint ce que tu viens d'écrire.

Tu as raison également en précisant que l'enregistrement reste définitivement dispo à l'audition et peut être analysé par des gens pointus et c'est bien ça qui me met la pression. Il est toujours possible de supprimer la vidéo sur "Youtube", ça peut rassurer.

Ce qui est très intéressant dans ton intervention c'est cette phrase : "Il me manquait la pression pour avoir la montée d'adrénaline que j'ai sur scène". Cette phrase permet de parler du mauvais et du bon trac.
Le mauvais c'est celui qui bloque toutes les énergies et nous empêche d'agir. Le bon c'est celui qui te faisait cette poussée d'adrénaline et qui te rendait impatient de monter en scène malgré une petite appréhension.

Dans son livre Pascal Le Corre précise qu'adolescent son trac se manifestait sous la forme d'une anxiété très pénible et la peur des trous de mémoire avant de passer devant un jury de concours. Par contre dès qu'il entrait en scène tout disparaissait, tellement il était heureux de jouer et il donnait le meilleur de lui-même. Il poursuit en précisant qu'il aurait fait n'importe quoi pour ne plus ressentir cette anxiété avant puisqu'elle disparaissait une fois sur scène.

Un jour avant le concert il entre dans une grande discussion avec les organisateurs, capté par la discussion il ne ressent pas son anxiété. Il monte sur scène et le concert est lamentable. Il n'avait pas eu sa dose d'adrénaline, sa fameuse anxiété qui lui permet d'être au top de la concentration et d'un jeu subtil. Il a compris, ce jour là ce qu'était le trac positif.

Tu as également raison pour le rituel qui aide à s'installer dans l'action à venir on l'oubli souvent. On en reparlera.

Lemortfall,

Tu dis dès que d'autres musiciens m'écoutent je perds mes moyens pensant être jugé.
Quand tu dis des musiciens tu parles de très bons musiciens ? Parce que ceux là ne te jugeront jamais sachant que tu es un amateur qui se fait plaisir. Loin de te juger ils te donneront des conseils pour t'aider. Les autres effectivement vont attendre avec impatience la fausse note. Une fois que tu sais cela tu fais avec smile.

Ce que tu as fait avec la partition pour te rassurer alors que tu connaissais le morceau par coeur je l'ai fait. Ce jour là mon prof m'a laissé faire, il en avait assez de me répéter toujours la même chose alors il est passé au vécu. Bien entendu comme pour toi ce fut la catastrophe. Pourquoi ?

Il m'a expliqué que lorsqu'un morceau est maitrisé il n'est plus nécessaire de garder la partition et il faut passer à l'affinement des phrases musicales, au bon équilibre de l'interprétation. Bref t'approcher le plus possible de ce que demande le compositeur.

Si tu reprends la partition "pour te rassurer" automatiquement ton "inconscient" te renvoie sur la période d'apprentissage du morceau et malgré que ton conscient sait que tu connais le morceau ton "inconscient" réveille un doute. Le trac s'installe et violemment.

Ce que tu avais à faire ce jour là c'est de jouer ta partie de bassiste en donnant un tempo bien calé sur le batteur pour que les autres musiciens te suivent. Ca ne s'est pas passé comme ça et c'est pour cela que l'on en parle aujourd'hui sur ce topic.

Je termine sur une pointe d'humour. Si lorsque tu es filmé à ton insu tout se passe bien, lorsque tu te filmes CACHE TON CAMESCOPE icon_cheesygrin .Elle est bonne celle là hein!

#
Lemortfall,

Les fausses notes ça arrive aux plus célèbres même à Marvin à 2'45. Ca lui fait mal dans l'oreille mais il se marre.

http://www.youtube.com/watch?v=RB91ayDlQLE

J'ai un concert de Chet Atkins en plein milieu du morceau il se plante de case mais il garde le contrôle.

bertrand66

Artiste très motivé
386 messages
#
Pas besoin d'avoir le trac pour faire des fausses notes. :)
En ce qui me concerne, ça fait plus de 15 ans que je fais des concerts et des enregistrements et aujourd'hui je ne ressens plus cette sensation. Et bien je dois dire que ça me manque.
Le trac ce n'est pas forcément agréable quand on l'a mais c'est une source d'énergie qui permet de se dépasser. Quand tu ne l'as plus, tu perds quelque chose.
Pour ce qui est de la gestion du trac moi je respirais profondément et je faisais des étirements pour m'assouplir.

Bamana
#
Oui le contrôle du souffle est capital, chez moi son blocage est une des manifestation du trac les plus importante. La sophrologie donne trois manifestations majeures vécues consciemment apparaissant dans le stress mais on les retrouve pour le trac, qui en fait est un stress :

Des tensions corporelles

Une accélération du souffle et des pulsations cardiaques (logique)

Une perte de contrôle de la pensée (Anxiété, peur..)

On en reparlera, pour l'instant nous sommes dans la phase "confidences" des guitaristes pour cerner les besoins.

denis-px

God of Partoch
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
14981 messages
Modérateur
#
c'est marrant mais moi le trac il m'a jamais passé.
j'ai su l'apprivoiser et apprendre à ne pas le laisser me depasser mais il ne m'a jamais passé.
enfin si à chaque fois que le boulot est commencé il disparait mais sinon avant j'en ai toujours ressenti les effets... à tel point que j'avais pris l'habitude d'avoir un rouleau de pq dans ma boite a gant parce que les derangements intestinaux de la dernière heure n'auraient pas admis que je soit en panne de cet article icon_redface .
une chose qui a toujours etonné mon entourage c'est qu'avant de jouer une fois la balance faite je me suis toujours trouvé un coin pour faire une sieste, je me pose je ferme les yeux et je m'endort au moins dix minutes. par contre j'en suis arrivé a reclamer d'avance dans mes conditions de travail un grand bol de café noir sans sucre pour le reveil de siestounette. .. et après ça il est imperatif de laisser le chemin des gogues libre. ensuite je peu envisager de monter sur scène.
et une fois la première note partie tout deroule tranquille plus rien ne m'inquiette.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème
sakatrapo

God of Partoch
7 photos
25409 messages
#
je ne l'ai eu que deux fois sur scène! la toute première fois, juste quelque secondes et une fois il y a pas trop longtemps devant un tout petit comité! sinon c'est là pour les enregistrements, un peu moins sur les vidéos, mais on y voit bien que je ne suis pas trop à l'aise! par contre j'ai fait de très nombreux concerts et festivals et là, pas de souci j'étais comme un poisson dans le bourre-couillon!

#
Tiens! C'est curieux j'ai toujours pensé que c'était COURT-BOUILLON ?

Une fois de plus Denis c'est très intéressant toutes tes précisions que tu donnes concernant la période qui suit la balance. Les troubles intestinaux sont un des symptôme du trac. Au moins tu n'as pas à te purger
pour faire un peu de ménage intestinal, c'est tout bénéfice chanteur

manue22

God of Partoch
6119 messages
#
pour répondre à la question d'AMAT concernant ma derniere vidéo....j'ai laché le camescope car j'enchainais PAIN sur PAIN et je sentais que la journée allait etre longue et que ça allait etre prise sur prise,et plus je recommence et plus la tension monte sad

un autre truc assez rigolo (loin du camescope et de l'enregistrement,mais dans l'idée quand meme),c'est avec mon PROF,ça fait maintenant un moment qu'on se connait et avec qui je m'entend trés bien (c'est devenu plus un pote qu'un prof d'ailleur)....et chez lui, c'est pire que pour un enregistrement,impossible d'enquiller 2 notes à la suite sans en mettre 3 a coté,une rythmique ou alors chercher un RE sur la guitare (pourtant je sais ou il est !!!),c'est connerie sur connerie,en général quand je sors de chez lui,je suis en sueur (digne d'une bonne séance de muscu).....heureusement qu'il y a mes petites vidéos et le "concours d'impro" pour qu'il puisse suivre mon évolution et lui montré que ce qu'il essai de m'apprendre ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd ou dans les doigts d'un manchot (devrais je dire),ça va quand meme un peu mieux depuis quelques temps,mais ça reste laborieux par moment.....

un jour,je lui ai fait une remarque:
"t'en a pas marre d'entendre des pains toute la journée ????"
"ben non....c'est pour ça que tu me paye,MDRRR,regarde tous les progrés que tu as fait depuis que tu viens me voir,tu sais faire si,tu sait faire ça.....faut juste que tu arrive a te lacher !!! "


par contre,je n'ai pas d'experience "LIVE" donc je ne peux pas parler sur ce sujet icon_redface


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche


Répondre à cette discussion >>

plan Plan du Forum Débutants||Tags : des, les, jouer, topic, trac, faire, plus, parle, devant