corelation graves - aigus

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

mourgil

Petit causeur
14 messages
Bonjour, j'ai une question qui me perturbe, je m'adresse a vous

Est ce que bosser les graves anule le travail sur les aigus? et inversement

puis ptite mini question, quand t'arete de fumer est ce que ton diapason dans les graves baisse?

Voila, jvous serais vraiment reconaissant si vous me repondez merci

Aurevoir

mourgil

Petit causeur
14 messages
ok merci bien

vocalix

Petit causeur
1 photo
77 messages
Est-ce qu'apprendre à courir t'empêche de marcher ou de ramper ? Non :) Donc pour la voix, non, bosser les graves n'annule pas les aigus, ni inversement. C'est pareil. Tu bosses juste différemment, tu ne fais pas intervenir les mêmes muscles, ni la même manière de les gérer.
Par contre, tu entends quoi par "diapason dans les graves" ?

mourgil

Petit causeur
14 messages
Chai pas jcroyais que c'est comme ca qu'on appelait l'interval de frequences qu'on peut atteindre, jme trompe? fin jpeux aller voir sur google mais comme ca ca fait un peu de discussion^^ jcrois que jme trompe en effet...

Merci en tout cas d'avoir repondu et debider ma question, psk enfait jme tape des delires a chanter grave mais au final jvais pas m'en servir beaucoup alors j'avais peur que ce ptit delire m'empeche de progresser la ou il faut que je progresse cad les aigus n'ayant deja pas beaucoup de facilités la dedans...

Alé mec a la prochaine

vocalix

Petit causeur
1 photo
77 messages
Ah ok je vois, tu parles de l'ambitus, ou de la tessiture (l'étendue chantable de la voix)
Aucun soucis :)
Quand tu arrêteras de fumer, tu ne perdras pas nécessairement de notes, par contre tu risques de souffrir pendant plusieurs semaines/mois. C'est parfaitement normal, ne t'en inquiète pas. Mais ne force pas trop sur les cordes vocales le temps qu'elles se réadaptent à leur nouveau mode de vie :)

je trouve l'explication de cette prof pertinente et claire https://www.youtube.com/watch?v=JhGhr4tGveY

je compte bien m'en inspirer pour travailler mes graves
en plus cela aurait l'avantage de renforcer ses aigus

zapatouh

Membre Banni
Artiste motivé
229 messages
déjà bien meilleure comme explication que celle à faire croire que ton aiguë tombera du ciel en priant les yeux levés vers le ciel toute une journée....j'ai vu que le forum chanteurmoderne a fermé et fidèle à ses promesses...soit ! je ne cache pas mon indifférence....je ne cache pas mon plaisir à t'aider par mail...deux MP est bien trop court pour un échange privée

denis-px

God of Partoch
Petit tabber
1 photo
15427 messages
Modérateur
on n'a rien contre les aides sur le forum non plus ça peut aider d'autres gens aussi.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
cela fait suite à une idée dans laquelle en vocalisant et en poussant sa voix tous les jours, on ne peut que gagner des aigus à tel point d'attraper des aigus pour un basse/baryton en voix de poitrine comme un ténor.
sans techniques particulières et qui plus est de façon rationnelle, cela n'a aucun sens.
Et c'est pas la bonne volonté qui fait défaut

zapatouh

Membre Banni
Artiste motivé
229 messages
denis-px
denis-px a écrit :
on n'a rien contre les aides sur le forum non plus ça peut aider d'autres gens aussi.


Je n'y manquerai pas....encore désolé si mon message prête à confusion

je m'y retrouve quand même plus avec les explications de cette prof
puis j'ai eu toutes les infos qui étaient susceptibles de m'aider dans l'autre forum de toutes façons
et cela ne m'a pas aidé plus que cela

j'aime bien son explication sur la zone de passage et comment "muscler" sa voix
https://www.youtube.com/watch?v=0jDZjboB31g

mais bon je ne dis que la méthode d'Allan Wright ne tient pas la route
je dirais en ce qui me concerne complémentaire de cette prof où ses explications me parlent plus
mettre du pleur ? non désolé cela ne me parle pas plus que cela

le changement de registre va conduire à une position de larynx différente
le tout en gardant un bon accolement des cordes vocales pour avoir cette transition sans cassure
j'ai pigé que cet accolement se travaille avec certaines consonnes "m" "v" "j" , une paille, de façon a obtenir un son optimal sans susciter un gros effort du larynx

pour le grave il y a la méthode "vocal fry"
c'est encore chose http://www.youtube.com/watch?v=WVEDc466XvI


mais les aryténoïdes ont un rôle à jouer visiblement aussi
d'où le travail du grave que je ne lisais nulle part ailleurs que chez cette prof

zapatouh

Membre Banni
Artiste motivé
229 messages
Tant mieux si tu t'y retrouves dans ces explications

oui, t'inquiètes
soit je donne à ma voix un coté plaintif dès le médium
pour qu'il n'y est pas un changement brusque dans la couleur de la voix
dans les aiguës;
soit je garde mon coté voix parlé et lourd du médium
(mode Stromae, Brel, Lama, Aznavour)
mais en travaillant la transition en mode parlé en travaillant l'accolement des cordes vocales
pour garder cette épaisseur dans la voix (garder ce timbre dans la voix, la même puissance)
et pas passer en voix de tête
il y a un vrai travail musculation
je sais ce qui me reste à faire dès à présent

J'attaquais pas aux consonnes les notes ce qui jouaient sur la justesse
je repère mieux syllabes par syllabes où c'est faux

j'ai beaucoup remarqué le rôle des lèvres sur les consonnes comme "b" et "p"
les aiguës sortent mieux quand elles sont mis plus en avant

denis-px

God of Partoch
Petit tabber
1 photo
15427 messages
Modérateur
en chant il ne faut pas hésiter à surarticuler, on s'en fiche si ça fait grimacer faut y aller franco quand même.
par contre je trouve que beaucoup de chanteurs amateurs ont la facheuse tendance de vouloir aller à la prouesse technique et de prendre trop haut pour leur plage de confort de voix. des aigus qu'on sent forcés c'est pas mieux que de chanter un ton ou deux plus bas et être sur d'assurer.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes



>> Plan du Forum Chant | suivi de la discussion | Tags : les, graves, aigus, question, aurevoir, bonjour, perturbe, adresse, bosser



+