Le rythme dans sa pratique


nouveau message Répondre
Recherche

francois074

1 photo
#
Bonjour a tous

J'ai decider de crée ce toic dans le but d'expliquer ce qu'est le rythme, non pas dans son explication theorique mais plus orienté vers son utilisation pratique.... Pourquoi? uniquement parce au fil des topic que je lis je me rend compte que beaucoup de debutant on du mal a s'y retrouver, certain s'en rendent compte et d'autre non

je considere donc au cours de mes explication que vous savez deja ce qu est le ryhme dans sa theorie, ( valeur des durée de notes, les different signes rythmique, la signature, la syncope, ect..), ce sont des notions tres simple a apprendre qui ne vous prendra que tres peu de temps et qui auront la faculté d'ameliorer considerablement votre jeu et votre discours musical, car une fois ces notion acquisent et que sa mise en application sur votre instruments devient instinctif la moindre petite notes produite peux prendre un nombre infini d'aspect different et c est sur ce second point que nous allons etudier la question

Il faut savoir que le "solfege ryhtmique" a quelque chose de tres paradoxal car il semble beaucoup plus simple que le "solfege harmonique" et souvent considéré acquis ou innée a tord, ainsi l'auditeur neophite pensant juger la perfomance d'un musicien sur le nombres de fausse notes qu'il produit, juge en realité, sans meme s en rendre compte, la precision ryhmique de ce dernier, en partant de ce simple constat on peux donc sous entendre qu'une note dont la justesse harmonique est rigoureusement juste peux sembler completement fausse si elle n est pas placer au bon endroit sur la ligne du temps et cela selon une precision qui se calcul en 1000 eme de seconde, on considere qu'un son produit decalé de 10ms (milliseconde) par rapport a son origine est "out", plus le tempo est elevé plus cette "marge d'erreur" est reduite, en partant du meme constat on peux donc considéré qu'une note "out" harmoniquement parlant peux sembler juste si elle est placer a un moment proprice dans la ligne du temps, .. toujour en partant de ce constat on peux donc dire qu une fausse notes (harmoniquement parlant) n existe pas

Voyons a present quel sont les ingredient principaux qui composent un rythme:

1° tempo > ou le BPM "battement par minute" ce qui en soit veux bien dire ce qu'il veux dire, on parle de nombre de battement regulier produit en une minute, un tempo a 60 produit un battement toutes les secondes, un tempo a 120 produit un battement toutes les 0.5 secondes soit 2 en une seconde, un battement a 180 produiit un battement toutes les 0.333xx secondes soit trois battement en seconde.. ect.. ect... on peux donc consideré que le BPM est le coeur de la musique puisqu'il est aussi regulier qu un battement cardiaque et par consequent c est lui qui donnera la vie sur laquelle vous allez raconter votre histoire afin de lui donner vie, c est une chose ephemere comme un papillon, son coeur bat (c'est le BPM) et il bat des ailes pour voler et se diriger (c'est le ryhme), si son coeur bat de facon irreguliere c est la crise cardiaque et il meurt avant l heure... jolie image n est ce pas

2° le groove > ou le swing, il peux prendre plusieur forme et il est fortement influencer par une autre notion que l on verra apres qui est la velocités,( juste a titre d'information la velocité n as absolument rien a voir avec la vitesse ), l'une des forme de groove le plus connu et le plus souvent utilisé par les joueur de blues est "le shuffle", l'application du groove donne un mouvement rythmique dans le ryhtme, il est rarement indiqué sur les partition est seul une oreille entrainer peut le decelé, le groove est cet ingredient qui donne envie de danser, de se tremousser, de bouger la tete, de balancer les bras, bref.. c est grace a lui que la musique degage un sentiments de gaité ou a l enverse triste, a l'inverse du tempo il n est pas regulier en soi mais possede une regularité qui lui est propre mais cependant tres precise et continuel, c est a dire que sa formule ne changera jamais du debut a la fin d une musique, mise a part dans quelques cas tres rare
Puis bien comprendre ce qu'est le groove il faudrait divisé la periode ecoulé entre deux battement du BPM et plusieur section egale, un peu a l image de la pogrammation des boites rythme ou de sequenceur comme sur les logiciel MAO (musique assité par ordinateur), qui generalement divise 1 temps par 4 ou 8 division qu'il nomme "pas", ce qui revient a dire que l on a 4 pas dans un temps, le vrai souci et que 4 pas ou meme 8 ne suffisent pas pour crée un groove, plus on a de pas plus notre groove pourra etre precis puisque l on aura plus de division possible, je vais donc divisé le temps par 100 pas, pourquoi 100? parce qu'il permttra de faire des calculs tres simple et donnera ainsi une meilleur image de son application
Prenons un BPM a 60 et divison un temps en 100 pas et le 101 eme pas correspondant au battement du temps suivant, chaque "pas" durera donc 0.01 seconde, si on fait des croches chacune d'entre elles dureront 49 pas et se placeront sur le 1er pas ou sur le 51eme pas, si on fait des double croches elle dureront 25 pas et debuterons sur le 1 er, le 26 eme, le 51eme et le 76 eme pas, en faisant cela chaque notes de meme valeur ryhmique a une durée rigouresement identique et constitue le groove parfait, toutefois si l on produit toujour la meme notes en double croches rien ne pourra les differencier les unes des autres nous allons donc donnez nos 4 notes des valeur de durer differente et cela d une facon micrometrique, un peu comme si on jouer plutot 4 groupe de 25eme de croches lié, le tout bien sur en s'assurant que notre 101 eme pas retombe toujour sur le battement du temps suivant, voyons cela de facon schematique:
la 1er double croche durera 26 pas
la seconde double croche commencera donc au 27 eme pas et durera le temps qu on veux.. disont 22 pas ce qui nous ammene au 48 eme pas (non non ya pas d erreur puisqu'il faut compter dedans le premier pas sur laquelle la note est produite)
la troisieme double croche debutera donc au 49 eme pas et durera 28 pas ce qui nous emmene au 76 eme pas
la quatrieme durera le temps qu'il reste pour finir sur le 100 eme pas, donc les 25 pas restant, elle n as pas le choix
et voila comment on crée un groove, mais attention car il ne peux en aucun cas etre decidé par un seule musicien dans un jeu de groupe, tout les instruments se devront de respecter ce groove sinon c est la catastrophe
Voyons a present ce qu est le shuffle, c est donc un groove mais il est tres fortement exageré, en general on le met en place sur une formule rythmique en croche:
La premiere croche fait 66 pas et la seconde fait 33 pas, ce groove est typique du blues, on dit aussi qu'il swing a 66%.. je vous laisse deviner pourquoi, le formule de groove du shuffle pourrait ce confondre avec une formule ryhmique en triolet dont les deux premiere notes serait liées, mais il ne faut surtout pas voir le chose de cette maniere
mais ce n est pas tout car notre groove quelque soit sa formule n'as aucun sens si l'attaque des notes est toujour effectué de la meme facon, ce qui nous ammene a l ingredient suivant:

3° la velocité >(un conseil lisez bien ce paragraphe j'usqu'a la fin meme si vous pensez savoir, car vous ne savez pas ou je veux en venir) pour comprendre le principe de la velocité nous allons reprendre notre papillon, celui ci ne bat pas des ailes toujours avec la meme force et cela aura pour consequence de lui donner une altitude differente, la force avec laquelle il battera des ailes conrrespondra a des variables tel que la la resistance au vents ou les obstacles eventuelles qu'il peux rencontrer lors de son periple, de la meme facon pour aller plus vite il ne battera pas forcement des ailes plus vites mais plutot dans une synchronisation parfaite entre les divers element qui l'entoure susceptible de le propulser et la moindre erreur le fera immediatement tombé, en musique c est pareil.
reprenons notre histoire de "pas" de la 2eme explication:
Un modifiant la force d'attaque et en donnant des nuances differentes, voir meme des micro-silence (dans l'ordre 1/100 eme de temps par exemple), a chacune des doubles croches on crée un mouvement, ce mouvement pourrait se comparé a la facon de parler, si on prend une phrase ecrite toute simple: "il fait beau aujourd'hui" personne n est en mesure de dire si lorsque je l'ecrit je suis content ou pas car vous n'avez pas entendu l'intonnation de ma voix, je peux le dire gaiement mais je peux le dire aussi avec deception, la nuance de la voix fera ressortir le sentiments que j'epprouve au fait qu'il fasse beau aujourd hui et d'un coup cette phrase prend une autre dimension, en musique c est pareil, suivant la nuances avec laquelle vous allez produire vos notes vous ferez ressortir plus ou moins le sentiments ou le message que vous voulez faire passer, cela semble extrement logique n est ce pas? d'ailleur vous le savez et je ne vous apprend pas grand choses je pense, mais malheuresement on oublie trop souvent de le faire ou plutot on pense que c est un truc qu'il n est pas forcement utiles de travailler puisque c est naturel... et pourtant...
La velocités peut etre propre a chaque instruments dans un jeu de groupe mais par contre ne peux pas se permettre d'etre aleatoire, les autres instruments doivent savoir que a cette instant precis le guitariste (par exemple) a decidé de mettre plus de nuances sur cette notes ce qui implique forcement une communication parfaite entre chacun des membres surtout lors des improvisations. Comme je l'ai deja precisez la velocités influence considerablement le groove mais il faut faire tres attention a ce que l inverse ne se produise pas, le groove ne doit en aucun cas influencer la velocités car ca aurait pour consequence de faire une ligne melodique plate du fait de la regularités du groove.

Malgré ces 3 nouveaux ingredients la demarche n est pas encore fini, car le groove et la velocités ne peux pas etre fixé si un 4° ingredients n est pas mis en place:

4° La nuances rythmique > cette une notion qui est malheuresement trop souvant confondu avec la velocités, alors que c est deux chose totalement differente mais toutefois complementaire, elle influence egalement considerablement le groove et constitue souvent un piege pour l'application de ce dernier, meme si parfois le nuauces rythmique constitue le groove ce n est pas toujour le cas, il est a l'origine du style ou de la nature de la composition (rock, jazz, reggae, hip hop, techno, ect...) il repond donc a des regles strict, il est capables de donner a l auditeur une forte impression d'instablité ryhmique ce qui en realité est faux car le BPM est lui toujour constant et ne peux subir aucune variation, c est notion extremement importante a pour principe de donner plus d'importance a un temps, parfois meme a un contretemps, c est que l on appelle "les temps fort".. mais en realité cette notion se divise en 4 principe fondamentaux:
1° les temps fort
2° les temps faible
3° les temps long
4° les temps court
Un temps peu donc etre fort ou faible et long ou court, mais parfois il ne peux etre que long.. ou que court. ou meme rien du tout, mais ca ne s'arrete pas la car on peux tres bien considere que un temps est fort tout en etant plus faible qu un autre, prenons l'exemple d'un rock en 4 temps:
Le premier temps est un temps fort, le second temps est faible, le troisieme temps est fort et le quatrieme est long, laissons le temps 2 et 4 de coter pour l instant et interessons nous au temps 1 et au temps 3
Malgre que ce soit tous le deux des temps fort il n'en demeurre pas moi que le temps 3 est plus faible que le temps 1, mais attention ce n est pas parce que il est plus faible qu'il a pour autant moins d'importance bien au contraire puisqu'il est le point central de la mesure dans la ligne du temps, mais ceci ne veux pas dire nous plus que le temps 1 et mois important puisqu il est le point de depart de la mesure, ainsi que le temps 2 et 4 qui sont eux aussi important puisque sans eux la composition ferait en realité 2 temps, comme vous l'aurez comprit il est alors faux de dire que tel ou tel temps est plus important que l'autre
Voyons a present ce qu est un temps fort: il a pour nature de "relancer" le systeme tonale, ce qui laisse supposer que en cas de modulation il est plus propice de la placer a cet endroit.. mais ce n est pas toujour vrai. Dans son application il convient donc de jouer plus fort a l'apparition d'un fort, comme si on voulais "l'ejecter" de son instruments, mais encore une fois attention car il ne doit un aucun cas influencer le groove, il faut donc trouver le bon compromis toute en gardant une bonne velocités, le temps faible c est l inverse..
Passons maintenant au temps long.. plus diffcile assimilé car il rentre en contradiction avec la notion de BPM.. ou plutot donne cet impression car en realité il n en est rien, en fait il correspondrait a dire qu'il possede un groove different que sur les autres temps et qui n hesiterai pas a debordé sur le temps suivant.. ce qui en soit n'est pas possible, reprenons notre histoire de "pas" pour mieux schematisé le phenomene:
Nous avons donc 100 pas pour un temps, et rajoutont leur une decimal ( c est a dire une virgule) puis prenons le denier pas du temps, c est le 100 eme pas eh ben disont que c est le 100,9 eme pas.. on a rajouter 9/1000 de durer a notre temps, sans pour autant perturber ou varier le BPM, le temps court c est l inverse, ce qui veux dire que l'ensemble de notre temps sera divise en 99 pas.. vous ne voyez surement pas la diffrence mais elle est pourtant enorme, 100 pas par temps a un BPM de 60 veux dire que chaque pas dure 0.01 seconde, par contre 99 pas/temps a un bpm de 60 veux dire que chaque pas durera 0.0165 par conseqent la durer entre les dernier pas du temps et le premier pas du temps suivant sera espacer d'une plus longue periode ce qui par definition revient a dire que le temps en question est plus court
Ouf.. j ai presque fini.. bien entendu cette 4 eme notion doit etre fixé et commune a tout les instruments en cas de jeu en groupe

Voila, .. a la question que je voit arriver d'ici du genre "bon c est bien mais ca me sert a quoi de savoir ca" je repondrai que ca aidera a comprendre le fonctionnement d un rythme et que avec un peu de chance lorsque vous ecoutez une chanson vous allez pouvoir deceler tous ces ingredient et ainsi mieux comprendre pourquoi il est important de bien placer chaque notes au bon endroit


N'hesitez pas a me posez des question pour plus d'eclaircissement car comme je la i dit c est une chose diffcile a expliquer par ecrit



sandinista

Mega Tabber
Mangeur de Tabs
6 photos
7 messages
#
francois074
francois074 a écrit :
Bonjour a tous

J'ai decider de crée ce toPic dans le but d'expliquer ce qu'est le rythme, non pas dans son explication theorique mais plus orienté vers son utilisation pratique ....



Si tu le dis ??? icon_cheesygrin

Ton exposé est énorme...trés gros travail...théoriquement, tout est vrai bravo ...mais, est'il vraiment pédagogique ???...relie le et pose toi la question icon_redface

Par exemple : On peut écrire 25000 lignes pour expliquer ce qu'est le rythme blues ( shuffle )...rien ne remplacera le fait d'avoir réussi à la jouer ( cette rythmique ) au moins une fois...méme quelques secondes...ça, entre autres, c'est vraiment le genre de truc qui ne s'explique pas par écrit, malgrés toute la bonne volonté du monde...et tu en as de la volonté...quel pavé !!!

smiley-guitar

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
76 messages
Modérateur
#
mais le discours est tres interressant je trouve,

de facon à dissequer un peu ce qui se passe,
et pouvoir disposer des mots pour en parler...
ce qui est dejà enorme.

superbe travail,
merci.

francois074

1 photo
#
 Citation :
mais, est'il vraiment pédagogique

ben.... bump pedagogique dans le sens que le veux la definition peut etre pas au fond.. mais je pense qu'il est susceptible de faire comprendre a quel point il est important de le travailler car je pense avoir reussi a mettre clairement en evidence son importance et qu'il doit etre effectué avec une precision si micromillimetré qu'il ferait palir les horloges suisse

merci a tous les deux pour vos commentaires.. ca me fait plaisir de ne pas avoir fait d'erreur et surtout qu'il ai un interet, car j'avoue y avoir passer pas mal de temps icon_redface j'en ferai bientot un autres sur le degagement emotionnel dans les notes produites.. comme c est un travail que j'effectue en ce moment sur moi meme, ca sera tout frais lorsque j'en parlerais et je pourrait ainsi faire part de mon experience personnel, mais cette fois je mettrais surement un lien en video car plus j'avance dans cette demarche plus je me rend compte que faut pas seulement l'ecouter mais faut le voir pour le croireicon_cheesygrin

#
Wouha ! Super en plus ce sont des notions très rarement abordées dans les méthodes, pour ne pas dire jamais, moi j'ai jamais vu. Super boulot. Merci.

Le trac n'est pas une fatalité mais une réaction émotionnelle modifiable à chaque instant.
Pascal Le Corre - Pianiste
#
Sacré boulot françois, bravo et merci,
par contre un exemple musical serait le bienvenu
pour mieux comprendre ton raisonnement.

Aqui siam ben!.
francois074

1 photo
#
un exemple musical? bump houlala... comment veux tu que je donne un exemple musical de cette explication?.. et quel soit facilement percu...ou alors en prenant une chason connu et en la ralentissant considerablement de facon a voir ce qu'il se produit au cours d'un temps ... je vais me pencher sur la question et voir comment un exemplle audio pourrait mettre l'explication en valeur icon_cheesygrin

Reedite: apres reflexion j'ai trouver sur quel morceau de reprise je vais pouvoir mettre les explication en evidence, laissez moi un peu temps, il y'aura plusieur fichier audio rassembler dans un fichier rar que j'accompagnerai d'un fichier texte, je vous laisse la suprise de la facon dont je vais organiser ca et surout la surprise du titre en question car je vais le faier evolue petit peu part petit peu en y rajoutant a chaque fois un ingredient supplementaire wink

francois074

1 photo
#
bon.. tres difficile de mettre un exemple sur la thoerie du ryhme que j'ai mentionnés, la raison est que les differences ne sont pas nettement mise en valeur.. ou du moins je n'arrive pas a les mettre reellement en valeur de facon concrete et explicite endesaccord3 .. et cela meme en exagerant allegrement les phenomene..) par exemple j'ai voulu reprendre le fameux morceau de ZZtop "le grange" ce morceau et jouer en contretemps avec un shuffle tres prononcé, en reduisant le tempo initiale qui est de 140 de 3/4.. c est a dire le mettre a 35 l'explication que j'ai donné semble evidente mais des que ce tempo est remis a vitesse normal on pourrait avoir des doutes que ce soit toujour la meme chose.. ca semble assez logique comme phenomene, ou alors il faudrait que je l'augmente au fur et a mesure avec une explication orale pendant que je joue.. mais je ne peux pas le faire car vous ne comprendriez rien.. que je parle dans un micro personne comprend ce que je dit sad ..

De plus parallelement je bosse sur une autre notion.. celle de l'emotion.. et ca prend forme.. une fois de plus ca me semble ete tres liée a la notion de rythme... je croit que je vais carement faire une video d'ici peu de temps, les commentaires seront assuré par un potes a qui je vais tenter d'expliquer le phenomene...
Suite au prochaine episode (comme on dit)


nouveau message Répondre Recherche


Répondre à cette discussion >>

plan Plan du Forum Solfège||Tags : temps, les, plus, des, groove, peux, donc, par, dire