CADENCES

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

loup17000

Petit causeur
40 messages
Bonjour,
j' aimerai des explications sur la cadence V-I particulièrement sur la définition d 'accord de dominante et accord de tonique pareil non dominante et tonique?

J' ai un exemple en DoM classique

V: Sol à la basse et RE SOL SI

I: DO à la basse et MI SOL DO

Pourquoi pas dans V SOL SI RÉ afin de respecter l' accord parfait et pourquoi répéter le sol qui est déjà présent, je patauge ! merci !
icon_redface

pascal17

God of Partoch
Petit tabber
Petit Downloader
11 photos
13154 messages
Modérateur
je n'ai pas de grosses connaissances en solfege,
mais les cadences que je pense avoir compris seul,
me paraissent simples:


 Citation :
V: Sol à la basse et RE SOL SI

I: DO à la basse et MI SOL DO


ton exemple:
cadence V I en Do:
l'accord de Do est l'accord de dominante,
le I
celui qui donne l'armure de base

I = do
II = Ré
III = Mi
IV = FA
V = Sol

donc V I te donne sol puis Do...
c'est tout.

bcp plus de details ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadence_(jazz)

et aussi: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadence_(musique)

et moi, je ne connais que la cadence blues rock... wink
I IV V

vashounet

Artiste participatif
131 messages
Je crois bien que tu t'es planté parce que quand je joue mon sol en position ouverte, soit le sol de base, tu joue bien les notes dans l'ordre SOL -> SI -> RE, ce qui correspond à ton accord parfait que tu voulais.

Et répéter une même note n'a pas d'intérêt en soi, tu as le droit de le répéter comme de ne pas le jouer. Au piano par exemple, ils peuvent répéter un même accord au moins 7 fois à condition d'avoir 7 mains =P

Si je me suis trompé ou que t'as d'autres questions, je suis là wink

francois074

Pilier de Forum
1 photo
1305 messages
je vais essayer d'eclairer votre lanterne

J espre que vous avez de bonne notion de solfege car sinon vous ne comprendrez rien

Le compositeur a voulu crée certaineemnt un mouvenement harmonique sur l'accord V, le fait qu'il soit renversé (RE - SOL - SI) le demontre clairement, en faisant de cette facon l'accord de DO qui arrive "semblera" soit instalble soit "dissonant" suivant le mouvement harmonique que vous allez créé (en gros c est la facon dont vous allez vous y prendre pour passer d'un accord a un autre), bien entendu leffet est voulu

Dans le cas present on peux tres bien imaginer ceci: (sur une guitare)

--------------------------------
--------------------------------
----4---------0---------------
----5---7-----2----------------
----5---6----3----------------
-------------------------------

En rajoutant deux note (le RE# et le LA) cela donne un mouvement de la tierce de la tonalité qui devient mineur puis majeur creant ainsi une sorte d'ambiguité, notre tonique de l'accord de SOL qui devra donc etre entendu comme un accord de RE11/13no5 (un accord a ralonge..) on peux donc voir que notre tonique (RE) devient la tierce de l'accord suivant et que la quinte (SI) devient la tonique de l'accord suivant (DO) SOL quand a lui ne bouge pas et passe tantot une tierce tantot une quinte

Bien entendu comme le compositeur a voulu que notre premier accord soit un SOL et non pas un RE il le confirme par la basse qui fait un SOL et c est pour cela que notre accord s'appelle SOL et du meme coup la tonique se retrouve doublé

On peux bien sur cree d'autre mouvement c est a vous de trouver celui qui convient le mieux , on peux faire un DO# un mouvent sur la tonique du premier accord (RE) qui nous fera atterir sur la tonique du second accord (DO) de cette facon la tonique reste tonique (si on considere le premier accord comme etant un RE11/13)

Si on considere notre premier accord comme entant un SIm5+ (SI RE SOL) bien entendu ca change encore tout en on arrive encore a dautre sorte de mouvement puisque cela change la gamme.. dans l'exemple que je donne la gamme serait SOL LA SI DO RE MIb FAb alors que dans le second elle serait plutot SI DO REb MIbb FAb SOL LAb (ou LA normal c est a vous de voir)

Voila j espere que l explication est assez clair et vous fera avancé dans la comprehension des mouvement harmonique

loup17000

Petit causeur
40 messages
Merci pour les explications mais je vais réfléchir sur le dernier message plus complexe wobble

Sinon si j' ai bien compris l' ordre de l' accord parfait n a pas d importance du moment qu'il soit présent car suivant les renversements possibles, cela veut donc dire qu'il y plusieurs permutation possibles, soit :

Exemple:

Départ de l'accord parfait du 5ème degré pour arriver au 1er degré.

L'accord parfait dispose de 3 états différents (fondamental, 1er renversement puis 2ème), soit :

pour le V de départ :

- sol-si-ré
- si-ré-sol
- ré-sol-si

pour le I d'arrivée :

- do-mi-sol
- mi-sol-do
- sol-do-mi

9 possibilités de faire ce V-I.

J' en appelle à votre expérience et merci !

L'accord V, dans une cadence on le joue très souvent sous forme de septième de dominante (V7). Ça donne à l'accord une forte instabilité, du fait du conflit entre le sol et le fa, et entre le si et le fa. Cette instabilité pousse à résoudre cet accord sur l'accord I, très stable.

Le fa de l'accord V descend vers le mi de l'accord I, le si de l'accord V monte vers le do de l'accord I. On voit que les quintes des accords ( sol-ré du V et le do-sol du I) n'ont pas beaucoup d'importance : on n'en a pas besoin pour sentir la cadence.

Sur ton clavier, tu peux te contenter de jouer cette cadence avec deux notes pour chaque accord : fa-si pour l'accord V7 et mi-do pour I. On sent parfaitement l'instabilité de V7 et la résolution sur I. Très souvent on supprime la quinte pour alléger l'accord.

loup17000

Petit causeur
40 messages

D 'accord et merci.Quand vous dites "L'accord V, dans une cadence on le joue très souvent sous forme de septième de dominante (V7)" lequel est-ce ?

Pourriez vous me donner un exemple
Accord V = ?
Accord I = ?


Sinon, ai-je raison juste techniquement au niveau des permutations?

Merci !

Ce qu'on appelle accord de septième de dominante, c'est la septième mineure. La dominante, c'est le degré V de la gamme. L'accord V7 en Do, c'est sol si ré fa. Si on était dans la gamme de sol, l'accord de septième serait sol si ré fa#, puisqu'en sol maj le degré VII est Fa#.

Donc en do, la cadence V-I, peut se jouer sol si ré ou sol si (ré) fa (accord V ou V7) et do mi sol (accord I). Cette cadence est plus "parlante" si tu joues le sol puis le do à la basse. Ensuite tu peux faire le renversement que tu veux. A toi d'essayer toutes les possibilités. Tu verras que d'un renversement à l'autre, la cadence est plus ou moins marquée.

francois074

Pilier de Forum
1 photo
1305 messages
Cybermamie oublie de te precisez que en fait l'accord V et le seul accord majeur a posseder une 7eme mineur (du moins sur le systeme majeur) et que du meme coup on nomme egalement cette accord 'l'accord de dominante"

omp

Rha la la, des lustres que j'avais pas posté, mais y'a pas à tortiller, j'adooooore ce forum ! icon_cheesygrin

Voilà voilà...

Sinon, j'abonde hein. Avec les renversements, on trouverait neuf manières pas très rigolotes de jouer un V-I. Le principe du V-I, cybermamie l'a dit, c'est d'aller de la tension vers la détente, de l'ombre vers la lumière, du chaos vers l'harmonie. Alors à la question "pourquoi ne pas jouer l'accord parfait pour V ?" Je suppose qu'on peut très gentiment jouer un renversement de V pour revenir vers un accord parfait pour I. Ca fait une très gentille tension et un I extrêmement stable. Pis y'a un mouvement mélodique intéressant : si - > do. C'est rendu possible en renversant V. De la sensible vers la tonique, ça a un effet "conclusif", un effet V-I... Et accessoirement on bouge moins les doigts !

... Au fait, plus clairement, s'il ne fallait jouer que des accords parfaits à trois sons, on se ferait vite ch*er... chanteur

Alors un truc encore plus rigolo que des renversements, francois l'a dit, c'est qu'en majeur, l'accord V est le seul à avoir une tierce majeure et une septième "mineure". Et encore encore plus rigolo, entre la tierce majeure et la septième "mineure" de notre accord V (pour un sol7, c'est l'intervalle si-fa), on a un triton, un "diabolus in musica", un intervalle extrêmement dissonant, instable, bizarre, chaotique, tout ce qu'on voudra : il faut le jouer !! icon_cheesygrin

(D'ailleurs, tant qu'on en est à se marrer, le plus rigolo de tout c'est qu'on peut même renverser le triton que c'est encore un triton. Le renversement de si-fa, c'est fa-si)

Je mets des guillemets à "mineure" parce que ce genre de septième dans un accord majeur, j'appelle plutôt ça une septième de dominante, et du coup l'accord s'appelle accord de dominante, ou accord 7.

francois074

Pilier de Forum
1 photo
1305 messages
Bien entendu omp puisque a partir de ce principe tout est permis, et en fin de compte on s rend compte que d'une chose, c est qu'il suffit d'etre sur de soi quand on fait un truc pour que ca "sonne" alors que en realité c est complement "hors phase".. ne serait pas la une forme d'analyse de certain morceau du fameux groupe de trash Slayer ? wink
qu est qu on se marre icon_cheesygrin

omp

Héhé, je le connaissais comme un principe de Miles Davis : "Il faut toujours jouer les fausses notes avec conviction, tout le monde dira que vous jouez du jazz" ! bravo

francois074

Pilier de Forum
1 photo
1305 messages
fausses notes hum .. hum.. hum en theorie musical la fausses notes n'existe pas, d'ailleur c'est une phrase purement francaise, les anglais disent Death note, (note morte) ce qui en soit est beaucoup plus juste vis a vis de la definition qu'il faut en faire, pis ca tombe bien comme chaque note est ephemere elles meurt tres vite, ainsi les fausses notes peuvent les accompagnés plutot que de flotter dans l'air comme une chose indesirable




>> Plan du Forum Solfège | suivi de la discussion | Tags : sol, accord, pourquoi, basse, dominante, tonique, merci, aimerai, des



+