Une bonne posture et les types de respirations

close
FILTRES DE LA RECHERCHE

Bonjours ! Je commence le chant et je me pose quelques questions de jeune "Mou de la voix" !
Je voudrais d'abord déclarer que je suis fumeur ,donc un peu "crade" des poumons.

Je vous pose deux questions :
Déjà quel est l'intérêt de tenir une position du dos droite et cela influe-t-il sur la justesse de la voix et la capacité a tenir sa note ?
La deuxième est : Y-a-t-il une meilleur respiration pour la voix ? ( respiration avec les poumons ou abdominale , comme au didjeridoo ) Cela influe-t-il aussi sur la justesse de voix ? Quelle posture permet d'emmagasiner le plus d'air afin d'espacer un maximum les respirations ?

Merci beaucoup de vos réponses


Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
Salut,

Bon pour le tabac, pas de commentaires, je pense que tu sais wink

Une position droite du dos, déjà, c'est bon pour lui (le dos wink ), ensuite au niveau du chant, cela évite de casser la "colonne d'air". Il faut imaginer, que pour chanter le son traverse un tube vertical qui te traverse du bas du diaphragme jusqu'au sommet de ton crâne.

Ensuite c'est la colonne qui supporte tout. Lorsque tu chante tu écarte les côtes grâce aux muscles intercostaux que tu travail en cours de chant par exemple.

La meilleurs respiration est ventrale, et surtout c'est la vrai ! Pour expirer tu pousse ton air avec tes abdos, tes muscles intercostaux, le diaphragme (même si c'est pas lui....). L'expiration est entièrement contrôlée en débit et en pression icon_redface
Pour inspirer, c'est automatique quand tu relâche tout. L'air remplie automatiquement les poumons. Il n'y a rien à faire...

L'expiration influe à 100% sur la justesse, puisque c'est elle qui régule la note en puissance et en durée, et qui la soutien !

Si il y a un piège à éviter dans le chant, c'est d'emmagasiner trop d'air ! Cela ne sert à rien. Il est plus indispensable de savoir gérer peu d'air, que de savoir emmagasiner beaucoup d'air. Lorsque tu maîtrise un peu la technique vocale, tu t'aperçois vite que tu peux maintenir une note très longtemps avec très peu d'air. Il suffit de compresser l'air au maximum, en poussant le diaphragme vers le bas à l'aide de tous les muscles ventraux.

Voilà.

Fred

http://pagesperso-orange.fr/Fred973/Fred.html

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que la vitesse du son, que certain ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...
Le tabac endommage tant que sa les cordes vocales ou il fragilise simplement celles-ci dans les cas ou l'on doit assurer une longue partie chant ? Je sais déjà qu'a cause de sa je dois bien m'échauffer la voix. Pour ceci je fait une sceance de didjeridoo avant en mettant de ma voix dans les son ^^


Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
cashbasse a écrit :
Le tabac endommage tant que sa les cordes vocales ou il fragilise simplement celles-ci dans les cas ou l'on doit assurer une longue partie chant ? Je sais déjà qu'a cause de sa je dois bien m'échauffer la voix. Pour ceci je fait une sceance de didjeridoo avant en mettant de ma voix dans les son ^^


Ce que fait la nicotine dans tes poumons, elle fait la même chose sur tes cordes vocales. Je suis surpris que tu minimise autant les risques du tabac icon_redface Pour répondre à ta question, le tabac endommage les cordes vocales (ex : Jeanne Morreau, Serge Gainsbourg, Renaud, Yves Mourousi, etc...)

J'ai personnellement arrêter de fumer il y a 12 ans pour améliorer mon chant. Je ne suis pas prêt de recommencer. L'arrêt a été difficile et douloureux (psychologiquement wink ) mais mes progrès vocaux se sont montrés à la hauteur de l'effort, sans parler de mon bien être personnel qui n'est pas à négliger wink

Bien sûr, fumer, diminue également ta capacité pulmonaire, mais comme je te l'ai expliqué, ce n'est pas l'effet le plus néfaste....

Tu ne dois pas t'échauffer la voix à cause de çà hammer Tu dois toujours t'échauffer la voix. L'échauffement vocale est indispensable, fumeur ou non !!! Imagine le sprinter, qui ne s'échauffe pas avant la course : claquage ! Et bien, c'est pareil pour le chant, même si les cordes vocales ne sont pas des muscles, le principe est le même.

Fred


Quand à la sceance de didjeridoo, pourquoi pas icon_redface Le principale étant de faire quelques vocalises sans forcer évidemment wink

http://pagesperso-orange.fr/Fred973/Fred.html

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que la vitesse du son, que certain ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...
fred03
fred03 a écrit :

Je suis surpris que tu minimise autant les risques du tabac icon_redface


Je suis au courant des effets du tabac sur les poumons et voix : je commence juste a chanter donc je voulais vraiment me mettre au point niveau danger pour ma voix.
Mais le fait que le tabac endommage mes poumons et me permet de moins bien respirer , ces effets sont les même , même si j'utilise la respiration abdominale ?


Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
cashbasse a écrit :

fred03
fred03 a écrit :

Je suis surpris que tu minimise autant les risques du tabac icon_redface


Je suis au courant des effets du tabac sur les poumons et voix : je commence juste a chanter donc je voulais vraiment me mettre au point niveau danger pour ma voix.
Mais le fait que le tabac endommage mes poumons et me permet de moins bien respirer , ces effets sont les même , même si j'utilise la respiration abdominale ?


Non, la respiration abdominale permet effectivement de compenser la faiblesse des poumons... mais ce que tu gagne d'un côté, tu le perdras de l'autre, car tes cordes vocales seront fatiguées beaucoup plus vite icon_redface Quelque soit la repsiration que l'on utilise, ce sont les cordes vocales qui produisent le son wink
Et puis enfin, il faut tout de même un peu de temps et l'aide d'un prof pour vraiment maîtriser comme il faut cette respiration.

Et l'idée d'arrêter de fumer ? Possible ou pas ? (t'es pas obliger de répondre, c'est histoire de causer wink )

Fred

http://pagesperso-orange.fr/Fred973/Fred.html

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que la vitesse du son, que certain ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...
L'idée d'arreter de fumer ? Sa depend fumer quoi ! hammer
Non , plus sérieusement , j'aimerai mais a cause de mes exams et de mes études je stresse donc c'est compliqué. De plus la seule distraction de l'internat est... fumer.
Mais ne T'inquiete pas Fred , j'arreterai quand tout cela ira mieux !


Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
cashbasse a écrit :
L'idée d'arreter de fumer ? Sa depend fumer quoi ! hammer
Non , plus sérieusement , j'aimerai mais a cause de mes exams et de mes études je stresse donc c'est compliqué. De plus la seule distraction de l'internat est... fumer.
Mais ne T'inquiete pas Fred , j'arreterai quand tout cela ira mieux !


Je ne m'inquiète pas icon_redface Chacun fait ce qu'il veut de sa vie !! wink

Pour le stress, c'est pas gagné.... parce que la vie, c'est parfois plus stressant que des exams chanteur

Fred

http://pagesperso-orange.fr/Fred973/Fred.html

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que la vitesse du son, que certain ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...
C'est les vacances ! bump
Finit les exams... pour deux mois :)
j'vais diminuer et faire du sport comme sa j'espère retrouver un peu d'air dans les poumons !
Merci de tes conseils


Petit causeur
1 photo
68 messages
Fumeur et chanteur ça ne va pas trop ensemble mais de ton coté, c'est vraiment pas possible d'arreter ???


Au Hit Parade
3 photos
1841 messages
soryonight
soryonight a écrit :
Fumeur et chanteur ça ne va pas trop ensemble mais de ton coté, c'est vraiment pas possible d'arreter ???


As-tu déjà fumé ?

http://pagesperso-orange.fr/Fred973/Fred.html

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que la vitesse du son, que certain ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...
Rien n'est impossible quand il y a le désir !
Arrêter de fumer est compliquer car même si des patchs et autre système existent , il faut combattre ton habitude ( clope du matin , celle après manger n voire même le fait d'apporter une cigarette a la bouche ) donc oui il est assez difficile d'arrêter

fred03
fred03 a écrit :
Salut,
Ensuite c'est la colonne qui supporte tout. Lorsque tu chante tu écarte les côtes grâce aux muscles intercostaux que tu travail en cours de chant par exemple.

La meilleurs respiration est ventrale, et surtout c'est la vrai ! Pour expirer tu pousse ton air avec tes abdos, tes muscles intercostaux, le diaphragme (même si c'est pas lui....). L'expiration est entièrement contrôlée en débit et en pression icon_redface
Pour inspirer, c'est automatique quand tu relâche tout. L'air remplie automatiquement les poumons. Il n'y a rien à faire...

L'expiration influe à 100% sur la justesse, puisque c'est elle qui régule la note en puissance et en durée, et qui la soutien !

Si il y a un piège à éviter dans le chant, c'est d'emmagasiner trop d'air ! Cela ne sert à rien. Il est plus indispensable de savoir gérer peu d'air, que de savoir emmagasiner beaucoup d'air. Lorsque tu maîtrise un peu la technique vocale, tu t'aperçois vite que tu peux maintenir une note très longtemps avec très peu d'air. Il suffit de compresser l'air au maximum, en poussant le diaphragme vers le bas à l'aide de tous les muscles ventraux.

Voilà.

Fred



adrienovich a écrit :
j'avais lu des conseils pour travailler la respiration :

cela s'effectuait en deux étapes (après expiration bien sûr icon_cheesygrin ) :

gonfler un max au niveau du ventre, puis gonfler le reste au niveau de la poitrine



denis-px a écrit :


ainsi qu'un plus grand volume d'air avec un rien d'entrainement.
le fait de sortir le ventre premet surtout de baisser le diaphragme et donc de faire rentrer de l'air dans la partie basse des poumons . la technique est aussi très utile pour les sportifs ui l'utilisent très facilement pour avoir plus d'air donc plus d'oxygène pour l'effort.





A/ l'inspiration: l'ai rentre pour gonfler le ventre et ensuite le haut ...le diaphragme descend
B/ : apnée :
tu gardes l'air que tu pris pour chanter, émettre un son
c/expiration
tout en chantant tu t'efforces pendant le temps nécessaire de pousser le ventre et les intercostaux vers l'extérieur ce qui a pour effet de faire descendre le diaphragme.
le diaphragme forcé de remonter ensuite pour finir

ce qui me pousse à réagir.
1/le diaphragme est un muscle impossible à sentir. le débit d'air est contrôlé à la sortie par les cordes vocales.
penser que quelqu'un qui chante bien est parce qu'il a une bonne respiration est une erreur.
bien chanter le conduit à bien respirer et en aucun cas sa cause.

2/ garder le ventre rond à tout prix au moment de l'expiration est inutile, provoque l'essouflement, et vive les courbatures au niveau des cotes que l'on sollicite trop souvent et pour pas grand chose et donc contre -productif.


Petit causeur
9 photos
60 messages
Hello,

je peux me permettre juste une remarque?
Il peut être utile lorsque l'on commence à chanter de prendre plus d'air que nécessaire pour en avoir sous le coude afin de gérer avec plus de confort les respirations qui vont s'enchaînées dans les couplets, et pour tenir non pas uniquement en longueur mais en timbre la note. Enfin moi je parle juste par rapport à ce que j'apprends en ce moment.
Il faut également garder mobiles les épaules, il ne faut pas contracter tout le tronc.


Petit causeur
1 photo
77 messages
tagazog > L'important en chant n'est pas d'avoir beaucoup d'air, mais de savoir gérer l'air que tu as déjà. C'est pour cela entre autre que l'on se concentre sur l'expiration active.

Quand tu remplis tes poumons par une grande inspiration, reste ensuite en apnée pendant 2 ou 3 secondes. Que sens-tu ? Que c'est inconfortable, tu as envie d'expirer. Relâches l'apnée, et tu sens que de l'air sort tout seul. Quand l'air est sorti tout seul, tu peux sois reprendre de l'air, mais on revient au stade initial inconfortable, soit apprendre à expulser l'air que tu as encore dans les poumons, en activant certains muscles comme les intercostaux internes ou les transverses abdominaux.

Prendre beaucoup d'air n'est pas du tout nécessaire. Au contraire. Le chant nécessite peut d'air, mais demande de savoir comment le gérer. Et pour cela, on se concentrera plutôt sur le travail des cordes vocales. Si tu mets beaucoup d'air dans tes poumons, tes cordes vocales vont devoir à la fois travailler pour faire le son que tu veux, mais aussi résister contre le surplus d'air qui se trouve en dessous d'elles. Cela peut trèèès vite les fatiguer. Au contraire, en prenant moins d'air, juste le nécessaire, c'est à dire très peu, les cordes vocales vont pouvoir travailler librement sans avoir à forcer pour retenir l'air qui risquerait de s'échapper.

Quelqu'un qui pense avoir des problèmes de respiration se trouve en fait bien souvent face au problème d'accolement des cordes vocales. Quand les cordes vocales s'accolent mal, il y a une fuite d'air. La personne s’essouffle alors rapidement. Si tu lui recommandes de prendre plus d'air, le problème va s'amplifier, car les cordes vocales ne résisteront pas à la masse d'air qui pousse en dessous pour sortir.

Au contraire, il est plus juste d'apprendre à bien accoler les cordes vocales pour éviter les fuites d'air. Quand les cordes vocales font correctement leur boulot, la respiration fonctionne d'elle-même. En règle générale, et à moins d'un véritable problème pathologique thoracique ou abdominal, la bonne respiration est un sous-produit d'une bonne technique vocale, plus qu'une condition sine qua non au bon chant.






>> Plan du Forum Chant | suivi de la discussion | Tags : voix, les, cela, influe-t-il, posture, justesse, poumons, respiration, respirations

+