KNOPFLER MARK

Tablature why aye man

Mark Knopfler
Blues
Ajouter à mes artistes favoris
Format : Tablature Why aye man, Mark knopfler
Version #2804316 mise en tablature par hand87_5
Difficulté : 5/10
Note : 2/5 sur 1 avis

Tablature Why aye man, Mark knopfler

I heard this riff on Auf Wiedersein Pet, and just had to work it out. I'm only 16 so dont blame me if its wrong, but it sounds just about correct to me. E:------------------------------------------------- B:--6-6----------------------------5--------------- G:------7p5---7--7p5---5h7p5---5h7---5h7-7p5------- D:----------7--------7-------7---------------7----- A:------------------------------------------------- E:------------------------------------------------- Then at the end, this is played. E:------------------------------------------------- B:--6-6-------------------------------------------- G:------7p5---7--7p5---5h7p5----------------------- D:----------7--------7-------7-5h7p5--------------- A:-----------------------------------7-5----------- E:-------------------------------------------------


Aide la communauté à toujours proposer les meilleures tabs en premier : cette tab n'a pas encore reçu assez de votes !
Clique sur les étoiles ci-dessous pour donner ton avis sur sa qualité.
Note cette tablature :



Connecte toi pour déposer un commentaire sur cette tablature !

The Ragpicker's Dream (partition)

The Ragpicker's Dream (Partition)
Type : Partition
Edition Amscowyse

29,50 €

tablature why aye man mark knopfler

Cette Tablature why aye man de mark knopfler est la création ou l'interprétation personnelle de l'artiste qui l'a déposé.
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, seule l'utilisation de cette représentation pour un usage privé, réduite au cercle de famille, et la reproduction (impression, téléchargement) pour un usage strictement personnel, sont autorisés.
Rappel : Pour se conformer aux lois sur la propriété intellectuelle, les paroles de chansons ne sont pas autorisées sur Partoch.com. Retour aux Tablatures de mark knopfler.