BOULAY ISABELLE

Tablature perdu dans le meme decor

Isabelle Boulay
Variétés
Ajouter à mes artistes favoris
Format : Perdu dans le meme decor, Isabelle boulay
Version #2804003 mise en tablature par hand87_5
Difficulté : 5/10

Perdu dans le meme decor, Isabelle boulay

Am/G Am/F Am Am/G Am/F T'es parti bien avant ton départ, on s'est perdu dans la même pièce Am Am/G Am/F Am Am/G Am/F Perdu dans le même décor dans le même décor Am Am/G G On nous veut figurants effacés dans un trop-plein d'images Am Am/G Am/F Je refuse si tu veux refuser, oui mais... REFRAIN Am Am/G G J'lance mon verre dans ton foyer our que la séquence éclate Am Am/G Am/F J'ramasse si tu veux ramasser, oui mais... REFRAIN Am Am/G G S'il manque de quoi au scénario on n'a pas de chance Am Am/G Am/F J'révise si tu veux réviser,oui mais... REFRAIN G F G F Et nous voilà étrangers, perdus dans le même décor Dm G F Dm G F Morcelés, mal et frissonnant, incapables du plus simple toucher G Bb Incapable de tendresse REFRAIN


Aide la communauté à toujours proposer les meilleures tabs en premier : cette tab n'a pas encore reçu assez de votes !
Clique sur les étoiles ci-dessous pour donner ton avis sur sa qualité.
Note cette tablature :

L'autre tablature disponible pour ce titre :

  • Pour Guitare :
  • Accords Perdu Dans Le Meme Decord
  • << Retour aux tablatures de isabelle boulay




    Connecte toi pour déposer un commentaire sur cette tablature !

    tablature Perdu dans le meme decor isabelle boulay

    Cette Perdu dans le meme decor de isabelle boulay est la création ou l'interprétation personnelle de l'artiste qui l'a déposé.
    Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, seule l'utilisation de cette représentation pour un usage privé, réduite au cercle de famille, et la reproduction (impression, téléchargement) pour un usage strictement personnel, sont autorisés.
    Rappel : Pour se conformer aux lois sur la propriété intellectuelle, les paroles de chansons ne sont pas autorisées sur Partoch.com. Retour aux Tablatures de isabelle boulay.