pousser sa voix


nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche

#
voila j'aimerai savoir comment l'on fait pour bien pousser sa voix parce que moi quand je le fait des fois cela ne sonne pas juste(sa part en freestyke xD), et comment fait on pour eviter une trop forte résonence dans la tete?



#
je suis pas sure d'avoir bien compris ta question, alors je vais peut-être répondre à côté : chanter avec le ventre

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
51 messages
Modérateur
#
Il faut apprendre à placer sa voix d'abord,
et 'pousser' ensuite,
la respiration est tres importante, respirer avec le ventre...

il faut le sentir... des cours peut etre?...

mon prof à l'époque m'avait placé de façon imaginaire au pied d'une montagne,
et je devais crier, de facon à ce que l'on m'entende de tres loin,
mais sans me blesser,
et mon corps a trouvé la methode de lui meme...
j'ai inconsciemment placé ma voix,
je l'ai 'couverte', et j'ai 'poussé'
c'est comme ça que 'moi' j'ai compris...

suis pas un technicien, je pratique juste....

#
placer sa voix? et avec le ventre? si vous pouviez m'éclairer un peut plus s'il vous plait je ne prend pas de cour je fait de moi meme et sa ne fait que 6 mois que je chante...

#
 Citation :
up!
....?

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
51 messages
Modérateur
#
oui, up...
mais, moi j'ai dis tout ce que j'avais à dire:

 Citation :
mon prof à l'époque m'avait placé de façon imaginaire au pied d'une montagne,
et je devais crier, de facon à ce que l'on m'entende de tres loin,
mais sans me blesser,
et mon corps a trouvé la methode de lui meme...
j'ai inconsciemment placé ma voix,
je l'ai 'couverte', et j'ai 'poussé'
c'est comme ça que 'moi' j'ai compris...

suis pas un technicien, je pratique juste....


le reste, franchement, faudrait un prof de chant,
ou un (bon) chef de choeur d'une chorale

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
51 messages
Modérateur
#
'placer' sa voix,
c'est commencer la note un peu doucement, pour qu'elle soit juste...
(?)

'couvrir' sa voix, ca doit consister à installer le larynx,
pour proteger les cordes vocales(?)
je sais que certaines voyelles sont plus 'faciles' à 'couvrir' que d'autres...

et 'pousser', c'est balancer l'air que tu as accumulé dans le ventre,
apres avoir appris à bien respirer par le ventre....
c'est à dire en gonflant le ventre,
et non pas la poitrine

#
salut
ben paerso je sais pas si sa va t'aider mais mon prof de musique au collège nous disais de respirer avec le ventre également. je m'explique, les débutant quand ils chantent prennent leur soufle avec la cage toraxique, les épaules se levent, or avec le ventre les épaules restent bassent et le ventre se gonfle seul. Si tu n'y arrive pas, ui ce qu'il faisais c'est qu'il nous mettais un tapis demavant tout le monde, et tu devais te coucher, tu respire par le ventre automatiquement quand tu est couché.
chanter avec le ventre permet de garer les notes plus longtemps et d'y mettre plus de voix

voila en espérant que j'ai pas dis de conneries ^^

#
Up!

#
sa m'étonnerais que se soit un probleme d'oreille si généralement tu arrive à savoir si c'est juste ou pas. Moi je suis pour la technique de chanter avec un micro comme tu entend ta voix de l'exterieur hum mdr , tu l'ajustera plus facilement , après t'aura plus besoin du micro

#
La puissance vocale et la respiration abdominale n'ont aucun rapport l'un avec l'autre icon_cheesygrin Voilà, ça c'est fait ! Hihi !

Bon parlons physique maintenant. Comment est crée le son ? Le son est crée par la mise en mouvement des molécules d'air environnantes, et dans le cas présent, par l'action des cordes vocales. En s'accolant et en s'ouvrant, elles libèrent des "puffs" d'air, qui sont mis en vibration, produisant ainsi un son. L'air sert donc à ça : à donner le son.

Maintenant parlons de hauteur. Comment se régule la hauteur ? En vérité, on parle de fréquence. Le mouvement crée par les molécules d'air se trouve répété au bout d'un certain temps, créant un cycle qui se répète alors. C'est la fréquence, qui détermine un son plus ou moins grave ou aigu. Plus la fréquence est élevée, plus le mouvement des molécules est rapide, et donc, plus le son est aigu.

La puissance vient d'où alors ? Et bien si l'air transporte le son, que les molécules créent la hauteur, faut bien que la puissance vienne d'ailleurs. Et elle vient simplement de ce que l'on appelle la pression sous-glottique, la pression maintenue en dessous de la glotte (glotte : espace crée par l'écartement des cordes vocales). Ainsi, la variation de la puissance vient uniquement de la pression sous-glottique. Mais alors, comment se gère-t-elle ? Là, c'est un peu plus compliqué... Même assez compliqué. Cela fait appel à des connaissances anatomiques assez poussées (et plus précisémment des muscles thyro-arythénoïdien, crico-thyroïdien et l'épiglotte, sans oublier l'effet Bernouilli et de l'équilibre naturel musculaire afin d'éviter sur surcontraction suivie d'une tétanie du larynx... pfff...) bref, cela demanderait un véritable exposé et je n'ai pas trop le temps d'en faire un icon_cheesygrin Mais ce qui est à savoir, c'est que la puissance et le souffle n'ont pas d'interaction réelle, dans le sens où si vous soufflez plus d'air, ou si vous poussez plus fort avec votre ventre, votre voix n'en aura pas plus de puissance pour autant, mais perdra en revanche de sa capacité aisée et naaturelle à augmenter la pression sous-glottique, mais renforcera en revanche la "mauvaise" pression exercée sur les cordes vocales en elles-même. Seul en mécanisme léger (ou voix de tête pour les afficionados) le débit de l'air pourra jouer sur la puissance afin de compenser sur la raideur des cordes vocales obtenues par la bascules du cartilage thyroïdien... Bon, j'arrête là !

Donc conclusion : vous voulez pousser plus fort : musclez-vous le larynx et le cou par des exercices adaptés et réguliers, apprenez à réguler votre pression sous-glottique... et ça demande BEAUCOUP de travail !

#
hum waow. merci pour vos reponses icon_cheesygrin

#
C'est plutôt le contraire en fait icon_cheesygrin
Il est indispensable pour un chanteur d'avoir une musculature abdominale excellente, couplée au renforcement du périné, afin de pouvoir acquérir une stabilité corporelle et energique nécessaire à la dynamique du chant. Donc nan, on abandonne pas les abdos, on continue de se muscler (toujours en douceur pour ne pas forcer sur sa glotte !) et de se stabiliser nerveusement, et le travail sera dans la poche :p

#
La pression sous-glottique est-elle dépendante de ton type de voix ?


kevin mclehann a écrit :
Donc conclusion : vous voulez pousser plus fort : musclez-vous le larynx et le cou par des exercices adaptés et réguliers, apprenez à réguler votre pression sous-glottique... et ça demande BEAUCOUP de travail !


Ces exos tu les proposes sur ton site ?

#
Alors oui et non. Avec des exercices, tu peux t'améliorer. Mais comme pour tout critère vocal, il y a un facteur "nature" (ou un facteur "chance" selon ce que la génétique t'as agréablement légué).

Pour l'instant, je n'ai pas encore eu le temps d'étoffer le site, mais je pense que la gestion de la puissance sera le sujet d'un article prochain. Donc va falloir patienter un peu icon_cheesygrin



nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche


plan Plan du Forum Chant||Tags : fait, voix, pousser, comment, parce, quand, moi, bien, savoir