Un histoire de double bémol (triple?)


nouveau message Répondre
Recherche

#
Bonjour à tous !

Je commence un peu le piano et j'ai trouvé un morceau sympa à jouer seulement j'ai un problème...

A l'armure il y a 5 bémols donc Sol La Si Ré Mi. A la deuxième mesure je dois jouer un Mi où il y a un double bémol devant, donc ça revient à jouer un Ré (puisqu'on baisse de demi tons donc un ton).

Ce Ré, dois-je le rabaisser d'un demi ton comme l'indique l'armure et jouer un Ré bémol ? Ce qui ferait une baisse d'un ton et demi !



Merci de votre éclairage !

P.S: Ca revient à demander si on jour toujours les altérations même si elles ont déjà été altérés.



dd44s

Jeune tabber
3 photos
#
N'ayant que quelques bases en solfège, je crois qu'une note altérée l'est indépendament de l'armature du morceau.

Sinon écoutes et tu entends si ça sonne bien ou faux icon_cheesygrin

"D'après ma modeste experience en tant que guitariste,..."
Angus Young
#
Oui, mais là c'est le résultat de la note altérée... Alors, on joue ou pas ? hum icon_cheesygrin

#
Les altérations indiquées à la clé te donnent la tonalité du morceau, ici si-mi-la-ré-sol bémols, ton morceau est en ré bémol et sauf indication contraire lorsque tu verras ces notes tu les joueras bémol . Les altérations indiquées au cours du morceau sont des "accidents" qui concernent uniquement une note ou les autres notes identiques de la même mesure: s'il y a d'autres mi qui suivent le mi bb dans la mesure, tu dois aussi les jouer bb. La note que tu joues est un mi bb, c'est à dire un ré sur le piano et tu n'as pas à rajouter encore un bémol. Les accidents priment sur les altérations à la clé.

#
Wow... maitre hum
Franchement, je dirais comme cybermamie. Mais quand même, c'est vachement compliqué! Il me semble qu'à la place d'écrire un mi double bémol ils auraient pu mettre un mi bécarre. Je me trompes? Mais sinon, c'est quoi ta chanson pour qu'il y ai autant d'altérations double bémolisées ect... ?

#
Si l'on veut être rigoureux, le mi bb n'est pas exactement la même note qu'un ré. Evidemment sur le piano on va enfoncer la touche ré, on ne peut pas faire autrement. Par contre un violoniste (très rigoureux) le jouera un peu différemment. Dans la partition, l'auteur a mis un mi bb et pas un ré bécarre en fonction du contexte harmonique du morceau exactement comme on peut mettre un do dièse et pas un ré bémol ou un do b et pas un si. Ca a une réelle signification, mais c'est vrai que ça devient compliqué. Ceci dit quand on se penche un peu là-dessus, c'est très intéressant.


nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : jouer, ton, demi, donc, bemol, double, baisse, armure, dois