Que pensez-vous de la liberté d'expression dans la musique?


nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche

#
Voila je voulais juste savoir se que vous pensez de la liberté d'expression dans la musique...
Merci de repondre
@++ icon_cheesygrin



pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
48 messages
Modérateur
#
en musique, tout est permis,
pas de censure,
pas de limites

#
moi je trouve sa normal, la musique avant tout c'est s'exprimer, donc si il y avait de la censure... bump

#
Je pense que dans le domaine artistique, tout doit être permis. S'il n'y a pas de subversion dans l'art, c'est même plus la peine. Autant se limiter au chant grégorien et à la peinture de paysages.

Et puis, ce qui choque à un moment donné devient convenable voire académique plus tard (pensez à Baudelaire qui a été condamné pour outrage aux bonne moeurs pour avoir écrit Les Fleurs du Mal !). Il me semble que des chansons de Brassens ont aussi été censurées.

D'un autre côté, je trouve certains morceaux de rap (par exemple) plus que limite (xénophobes, sexistes, etc). Quand il y a appel au meurtre ou au viol, c'est difficile d'accepter. On va dire que c'est la liberté d'expression artistique et qu'il y a plein de romans où c'est bien pire.

Donc, pas facile de dire s'il faut des limites et si oui, où il faut les placer.

La manière de dire les choses et le contexte comptent aussi. C'est différent de s'exprimer dans une chanson par rapport à ce qui peut être dit dans les médias.

#
La liberté d'expression que ce soit dans le domaine artistique ou autre est essentielle mais n'oublions pas que trop de liberté tue la liberté.

somalien

Jeune tabber
1 photo
#
on peut chanter sur tout, il y a bien Queen qui chantent "je veux rouler sur mon vélo" dans "Bicycle" ^^...

Nan quand on a des paroles engagés on ne peut pas forcément le dire gentiment, il faut un minimum de puissance et d'"agressivité"....

Somalien, bassiste, étudiant et ... maigre tel le Somalien (garanti nourri au riz)
syle

Artiste très motivé
21 photos
Membre VIP
360 messages
Modérateur
#
Je suis pour la liberté d'expression dans l'art, c'est évident.
Tu ne peux pas chercher à contrôler ce genre de choses sans qu'il y ait des abus, et ces abus conduisent tout droit au fascisme.

Pourtant, comme Bigbass, il y a des choses qui peuvent me choquer... Quand j'entends des textes à tendance raciste (voire néo-nazie), misogyne, ou faisant appel à la violence et au meutre, ça me gêne profondément. Mais là, ce n'est pas la liberté d'expression qui est à mettre en cause, mais tout simplement l'intelligence de l'auteur et le bon sens des auditeurs.
Un auteur talentueux et intelligent sait se censurer tout seul et n'a pas besoin d'avoir recours à des appels à la haine pour faire passer un message subversif (et ça, Brassens ou Bob Dylan m'en paraissent d'excellents exemples.

I watched with glee while your kings and queens fought for ten decades for the gods they made.
http://sylerock.monsite.wanadoo.fr/
http://s3.bitefight.fr/c.php?uid=66406
http://myops.groupe.club.fr/Index.html
cafardos

3 photos
#
Je pense que la France a amorcé un plongeon le jour ou CERTAINS ont eu l'idée de "filtrer" les chansons subversives (notamment Rap et Metal) sur les ondes. En gros, CERTAINS ont voulu interdire certaines groupes à la radio.

#
Rage against the machine ont été censuré sur les radio des etats unis apres le 11 septembre

décidément ces amérloques...

#
La liberté d'expression est importante, il est vrai. Cependant, je m'étais interrogé sur certaines chansons notamment de rap. Ce sont des chansons pronants le fait de fumer des joints, ou de taper son voisin voir même la police. Je m'étais tourné vers une amie psychologue, qui m'avait expliqué qu'en fait, le fait d'exprimer en chanson certaines choses, était un exutoire, et que les auditeurs ne passaient pas à l'acte. Je ne suis pas vraiment convaincu de tout ça, enfin, si les "pro" le prétendent.

Donc mon opinion, est que la liberté d'expression des uns dans les chansons commencent là où s'arrete celle des autres. Si par ses paroles, une chanson blesse ou vient à manquer de respect à une communauté quelle qu'elle soit, alors doit elle vraiment être diffusée publiquement ?

Enfin, cette liberté d'expression est quelque part dans nos mains. Si on n'écoute pas, alors les diffuseurs ne diffusent pas. Le pouvoir est quelque part dans le porte monnaie.

syle

Artiste très motivé
21 photos
Membre VIP
360 messages
Modérateur
#
nolan76 a écrit :
La liberté d'expression est importante, il est vrai. Cependant, je m'étais interrogé sur certaines chansons notamment de rap. Ce sont des chansons pronants le fait de fumer des joints, ou de taper son voisin voir même la police. Je m'étais tourné vers une amie psychologue, qui m'avait expliqué qu'en fait, le fait d'exprimer en chanson certaines choses, était un exutoire, et que les auditeurs ne passaient pas à l'acte. Je ne suis pas vraiment convaincu de tout ça, enfin, si les "pro" le prétendent.

Donc mon opinion, est que la liberté d'expression des uns dans les chansons commencent là où s'arrete celle des autres. Si par ses paroles, une chanson blesse ou vient à manquer de respect à une communauté quelle qu'elle soit, alors doit elle vraiment être diffusée publiquement ?

Enfin, cette liberté d'expression est quelque part dans nos mains. Si on n'écoute pas, alors les diffuseurs ne diffusent pas. Le pouvoir est quelque part dans le porte monnaie.


Quelque part, mon avis rejoint le tien.
Je pense que la liberté d'expression dans l'art ne doit pas être entravée par les pourvoir publics, car la censure, dès qu'elle existe, ne connait rapidement plus de limites et devient un instrument de pouvoir et de propagande.

En revanche, je répète que pour moi, un auteur assume une lourde responsabilité au niveau de ses textes, et qu'il lui revient de bien les peser avant de les publier, en ayant bien à l'esprit les diverses interprétations qui peuvent en être faites. Et c'est à l'auteur qu'il revient de "s'autocensurer", en quelque sorte, même si ce terme ne me plait pas.
Une fois de plus, de nombreux auteurs ont montré qu'avec du talent, on peut écrire des textes extrêmement subversif sans faire pourtant aucun appel à la haine et à la violence. Et de tels textes sont beaucoup plus efficaces puisqu'ils présentent la particularité de ne pas empester la démagogie et la stupidité congénitale.

Mais il est vrai que cette responsabilité, certains rares auteurs ne l'assument pas, et continuent à gaver les foules avec des textes stériles et haineux. Probablement parce-que leur talent ne leur permet pas de se hisser plus haut... Dans ce cas, c'est au public qu'il revient de faire le tri.
Mais il ne faut pas non plus exagérer l'influence de ce genre de textes : chez le gars qui va se régaler à écouter de la propagande néo-nazie, le mal est déjà fait et de tels textes n'y changeront rien... Quant aux autres, ils passeront leur chemin.

PS : quant aux chansons dont tu parlais, qui incitent à fumer des joins, que veux-tu, il faut se faire une raison... C'est un moyen facile de vendre des disques... Mais vu que ça s'adresse le plus souvent aux ados, là, ça me dérange un peu plus.

I watched with glee while your kings and queens fought for ten decades for the gods they made.
http://sylerock.monsite.wanadoo.fr/
http://s3.bitefight.fr/c.php?uid=66406
http://myops.groupe.club.fr/Index.html
#
Alors qu'avant, on avait des valeurs sûres :

L'alcool, non ! L'eau ferrugineuse, oui !

bump

#
La garantie des libertés est essentielle en démocratie. La censure dans la musique, si elle est organisée par les pouvoirs publics, doit-être évité. Cependant je pense que certains artistes publient des chansons "dangereuses" et selon moi c'est aux maisons de disques de prendre la responsabilité de ce qu'elles publient, c'est à elle de faire le trie et de refuser parfois de sponsoriser certains artistes. Tout comme les journaux, les individus et autres les maisons de disques ont elles aussi une certaine responsabilité, sans parler bien sûr de celle des artistes. Peut-être qu'un jour elles prendront en compte le rôle qu'elles ont, si elles ne le savent pas déja, et censureront des artistes au lieu de les diffuser pour se faire un maximum de pognon...

cafardos

3 photos
#
J'interviens rapidement : il n'y a pas que des groupes de Rap qui pronent la consommation de drogues... Nombre de mes groupes préférés aussi (Tryo dans "La Main Verte", Matmatah avec "L'Apologie", Le Manège de Psyllow au nom évocateur, Percubaba idem, Sinsemilia idem, Le Peuple de l'Herbe idem, les Beattles avec "Lucy in the Sky with Diamonds"...) et ce n'est pas pour autant que leurs fans sont des shootés. De plus ce qui n'incite pas au crime ou à la discrimination est selon moi excusable... Or un crime est un attentat à la vie ou à l'intégrité d'une personne . Allons, ce n'est pas très sérieux tout ça... Je ne vois pas l'intérêt de l'interdire...

#
Bien cafardos, je suis d'accord qu'il n'y a pas que les groupes de Rap. Je citais la Rap parce que c'est dans ce type de chansons qu'on retrouve une sorte de glorification de la criminalité.

Le fait que les gens ne passent pas à l'acte est plutôt encourageant. Ce que je vois moi, c'est la réalité des choses. Pendant très longtemps, je prenais le train tous les matins et tous soirs. Dans ce train, je voyais régulièrement un groupe de jeune gens, qui allait au lycée. Tout les matins, ils fumaient deux joints dans le train. Même quand l'un d'entre eux prenait le train tout seul, il fumait aussi son joint tout seul. Je ne dis pas que c'est la musique qui l'a poussé à fumer non. Par contre, elle tend à le conforter dans son geste, et banaliser la fumette.

Parce que la fumette, pour un gamin de 15 ans, qui va à l'école construire son avenir, c'est pas ce qu'on fait de mieux. Les études l'ont prouvé, ça aide pas à assimiler les cours. Par contre, je ne dis pas que ça n'a pas des indications théraupeutiques comme pour le glaucome ou autre. Attention, je ne fais pas le procès de la fumette, mais je dis juste, que si je cite Tryo dans la main verte (je n'ai pas le droit sur Partoch donc je résume la première phrase)

"J'ai pensé qu'on pourrait nous autoriser à fumer des joints"

Ceci ne veut pas dire que je suis contre le liberté d'expression, mais simplement que je m'interroge quand aux conséquences de certaines paroles sur certaines personnnes. Bien entendu, dans le cas de jeunes mineurs, les parents ont un rôle à jouer.

D'ailleur le dernier tube de Tryo, se résumé à : Je suis rentré complètement bourré d'une soirée, j'ai même ramené une fille, je m'en souviens même pas, et je retourne me peter la gueule ce soir.

En parlant de Matmattah, en 2000, le groupe a été condamné à 15 000 francs d'amende pour « provocation à l’usage de stupéfiants » et « présentation sous un jour favorable de l’usage et du trafic » à cause de sa chanson « L'apologie »

La liberté c'est beau, mais ça implique des devoirs et des responsabilités. Je m'interroge parfois, sur le degré de responsabilité dont sont capables certains auteurs/compositeurs et certains interpretes, qui décident de les chanter, ainsi que les maisons de disques. Cependant l'équation est simple. Le pognon l'emporte sur la responsabilité, et bien souvent le scandale sert la promo.

Je ne sais pas si j'ai réussi à m'expliquer correctement, le dimanche matin, c'est pas évident wink



nouveau message Répondre
Page 1 de 3
Recherche


plan Plan du Bienvenue au PUB !!||Tags : musique, pensez, expression, liberte, voila, voulais, pensez-, repondre, merci