Accueil > > Forums > Bienvenue au PUB !! > Et sinon, vous arrivez à gagner de l'argent en faisant des concerts?

Et sinon, vous arrivez à gagner de l'argent en faisant des concerts?


nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche

david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
Salut!

Je lance ce sujet juste pour voir si c'est ma région qui est dévastée culturellement ou si c'est partout pareil...

Voilà, en gros, ça fait 10 piges que je fais des concerts et j'ai l'impression que plus ça va, moins on gagne! Non pas que je veuille devenir riche (quoique icon_cheesygrin ) mais au moins pas être à retour!

Chez nous, c'est pareil dans quasiment tous les cafés-concerts: Pas de cachet... (il reste des exceptions mais elles se font très rares)

En gros, on te met le lieu à dispo, tu dois être en asso, tu te demmerdes pour la com, la gestion de l'entrée, le PAF... Et tu repars avec la cagnotte des entrées. Donc, en fait, tu remplis le bar pour pas un rond et parfois, le mec te fais même payer tes bières! smyleybleu

Le plus souvent, tu dois jouer à 3 ou 4 groupes pour remplir le rade (voir ci-dessus) et comme tu veux pas assassiner le PAF pour avoir un peu de monde, tu repars souvent avec pas grand chose, si tu retires les frais de route encore moins...

Heureusement, je fais ça pour le plaisir, mais pour ceux qui veulent en vivre, c'est plus que compliqué!

Et chez vous?



jeguil

Artiste participatif
9 photos
145 messages
#
Chez-nous idem. Les organisateurs ne veulent plus payer. Faut se mettre en association ou se faire inscrire au GUZO pour avoir 3 sous !
Tu gagnes plus tout seul avec un clavier "qui fait tout" qu'avec un groupe de 5 musicos (notre cas). Avant, dans les fêtes ils prenaient un orchestre. Maintenant ce sont les DJ avec leurs disco-mobiles. Les organisateurs préfèrent payer un mec seul plutôt qu'un groupe ! violent2 !
Nous on s'en fout, on joue pour le plaisir et de temps en temps on est remboursés de nos frais de déplacements et on a les repas... icon_redface

-Mieux vaut être bourré plutôt que con, ça dure moins longtemps...
-Aujourd'hui est le premier jour du reste de votre vie...
-http://www.sakyamusic.net
david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
Merci pour ton témoignage Jeguil! wink

Donc c'est pas ma région qui est ravagée culturellement, c'est la France...

On a quelquefois partagé l'affiche avec des groupes belges ces dernières années, c'est clairement différent! Il y a tout un réseau de cafés-concerts, clubs qui font jouer la scène indé et qui rémunèrent les artistes, même des petits groupes peuvent parvenir à en vivre. Quand tu compares la scène belge et la scène française dans le rock, tu comprends pourquoi un paquet de groupes belges perçent en Europe et dans le monde alors qu'en France... icon_redface

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
c'est pas franchement nouveau j'ai souvent joué en trio parce qu'on soit 3 ou 18 sur scène la paye est la même.
il y a assez peu de reconnaissance du fait que pour jouer il faille des années de travail et un investissement matériel parfois conséquent.
tu te demmerdes avec trois picaillons et un sandwitch et en plus faudrait dire merci au marchand de bière qui engrange au max pendant ce temps.
mais c'est pas que dans le domaine de la musique que les français ont un gros problème, c'est avec l'art en général et ça s'améliore pas avec les déculturés qui croient que tu fait tout que par plaisir et que c'est inné, que t'as pas bossé du tout parce qu'ils n'y comprennent rien.
dès que t'es artiste les boeuf incultes pensent que tu es déjà subventionné par le chomage des intermitants et que tu gagne des cent et des milles à pas en fiche une rame. pour eux y a pas de préparation pas d'années de boulots derrière non ça viens tout seul et tu vis comme un nabab...même si tu n'a jamais réussi à boucler le quart des cotisations pour obtenir le moindre picaillon d'allocs comme 80% des artistes.

et je plussoie ce que dit jeguil avec les mecs qui préfèrent embaucher un pousseur de disque qui fait du son pendant des heures plutot que ces fénéant de musiciens qui font des pauses et qui peuvent pas jouer 8h d'affilée sans debander.

je crois que le pire que j'ai vu c'est à une fête de la zik (je n'y participe plus d'ailleurs) ou le mec du bar devant nous vidait les futs de binouze l'un après l'autre, n'avait pas à nous payer (et s'en est bien dispensé) et nous a presque fait pleurer pour avoir une bière (pas deux hein)... quand au cours de l'année il m'a dit "c'était bien ce que vous faites vous recommencez pareil l'an prochain ?" il y a eu une fin de non recevoir.

après c'est pas tous les bistrotiers pareil j'en ai vu des particulièrement cools qui rallongeaient même sur le contrat avec la bouffe en prime quand ça avait plu et qu'ils avaient rentré un benefice plus que correct.
souvent des petits bistrots d'ailleurs. mais ces mecs là ont souvent des soucis avec le voisinage la maréchaussée la mairie jusqu'à ce qu'ils craquent et arrètent de faire des animations.

sinon faut passer son temps à démarcher pour des contrats et c'est aussi un boulot plus que prenant.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
gutenber

Artiste en devenir
3 photos
451 messages
#
Pendant ma courte expérience des années 1962/1964, j'ai gagné des picaillons car on jouaient au Café du Commerce tous les dimanches après midi, faut dire que le batteur était le fils du tôlier (ça aide) on s'occupaient également de la sono. On a également fait des concerts privés chez les particuliers, toujours contre monnaie. micro
A mon retour du service (1965/1970) j'ai continuer avec un autre groupe, on faisait les ballottes par relation et des concerts, là encore on étaient payés. smile_cool
Le mariage, les enfants et mon boulot on eu raison de ma passion. icon_redface
Depuis ma retraite c'est plus la même, faut emmener le matos, jouer et "merci les gars, c'était sympa" c'est le changement sifflote



david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
C'est clair que le strict minimum, ça devrait être un repas et quelques bières... Mais c'est pas tout le temps cas!

L'année dernière, on a rempli un bar, plus de 100 personnes. Et le public a plutôt bien consommé, bref, le patron s'est bien gavé! On va le voir en fin de soirée pour "la tournée du patron" (on avait pas eu à bouffer, ni à boire de la soirée), il a presque fallu pleurer pour qu'il nous la paie! smyleybleu

Après, on a fait 300 balles de chiffres (3€ le PAF) sur les entrées à 3 groupes, c'est plutôt une bonne soirée par rapport à notre moyenne...

Je rejoins Denis, il existe encore des petits rades avec des patrons sympas qui te filent un petit billet, sont cools, te paient à manger généreusement et surtout: qui viennent écouter ce que tu joues!

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
un des meilleurs plans qu'on avait trouvé avec un groupe ou j'ai joué et on était quand même entre 7 et 9 sur scène c'était de faire une asso et de louer des salles de fêtes, mais on peut pas faire ça tout le temps il y a une limite légale.
mais en trois à quatre concerts par an tu engrange plus qu'en te faisant suer toute l'année dans les troquets.
surtout quand tu assure aussi le service nourriture et abreuvage.
et eventuellement avoir un portable que tu branche sur la sono pour les debuts pauses et fins.

mais plutot que les bars je préfère jouer directement pour les comités des fêtes ou les mairies, ce qui assure en outre une certaine retenue de la part de la maréchaussée si il y a des grincheux dans le voisinage qui ne peuvent pas s'empecher de ne vouloir que le silence absolu et de le faire exiger avec l'aide de la force publique. puis ça paye nettement mieux...

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
Alors des plans comme ça, c'est plus en campagne? Non?

Parce que jouer hors ville moyenne, quand on l'a fait, la plupart du temps le public s'est pas déplacé en masse (on a fait un festoch avec 14 groupes et 14 entrée payantes! icon_cheesygrin ).

Pour les mairies, comité des fêtes, pour le coup je pense que la musique qu'on fait est un peu limite, c'est pas du métal non plus, mais c'est pas du Christophe Maé! icon_cheesygrin

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
tu sais pas mal d'élus ont grandis avec le rock maintenant. on n'est plus dans les années 60.
mais j'ai aussi pu jouer à plusieurs occasion pour ma ville qui est une prefecture donc une ville moyenne faut aussi un peu démarcher.
un plan qui se fait aussi c'est que plusieurs bars sur une place cotisent pour un groupe en exterieur l'été ou le week end vers l'heure de l'apéro ils y gagnent tous et partagent les frais, faut aussi leur présenter l'option.
quand t'est du coin tu t'adresse au plus dégourdi qui demarche les copains autour, ça facilite.
faut aussi se tenir au jus des animations commerciales à venir et arriver à s'implanter auprès des commerçants, se mettre pote avec le responsable des animations de la mairie etc...
plus tu te fait connaitre et voir plus on pense à toi

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
akira1555

Petit causeur
81 messages
#
denis-px
denis-px a écrit :
mais c'est pas que dans le domaine de la musique que les français ont un gros problème, c'est avec l'art en général et ça s'améliore pas avec les déculturés qui croient que tu fait tout que par plaisir et que c'est inné, que t'as pas bossé du tout parce qu'ils n'y comprennent rien.

Si seulement c'était seulement la France. icon_redface Parce-que de ce que je lis à droite et à gauche, j'en ai pas l'impression du tout.

david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
Le plan terrasses regroupées, il est officiel chez nous, géré par la mairie. Et pour le coup, il doit y avoir un bon paquet de candidatures, c'est chaud d'être pris...

@akira: la France me parait quand même plus atteinte. Un exemple: j'habite à la campagne, il y a une salle communale dans un bourg pas loin qui fait des soirées musicales. Ils font le plein avec un sosie de Claude François qui chante sur des bandes sons à 35 balles la place, mais ils font 20 entrées à 10 balles quand c'est une soirée avec de supers groupes régionaux... smyleybleu

L'Allemagne, la Belgique et le Royaume Uni me semblent quand même moins atteints par la connerie, suffit de mater les ventes d'album, il y a quelques années le nouvel album des Foo Fighters était numero 1 partout dans ces pays, en France, c'etait "Quand il pète il troue son slip!" troll_1

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
t'as plus qu'à faire la version hard rock du petit bonhomme en mousse et de tirelipimpon sur le chihuahua violent2 icon_cheesygrin

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
akira1555

Petit causeur
81 messages
#
david270281
david270281 a écrit :
@akira: la France me parait quand même plus atteinte. Un exemple: j'habite à la campagne, il y a une salle communale dans un bourg pas loin qui fait des soirées musicales. Ils font le plein avec un sosie de Claude François qui chante sur des bandes sons à 35 balles la place, mais ils font 20 entrées à 10 balles quand c'est une soirée avec de supers groupes régionaux... smyleybleu

L'Allemagne, la Belgique et le Royaume Uni me semblent quand même moins atteints par la connerie, suffit de mater les ventes d'album, il y a quelques années le nouvel album des Foo Fighters était numero 1 partout dans ces pays, en France, c'etait "Quand il pète il troue son slip!" troll_1

Autrement dit, la France est franco-française, et tu as plus de chances de suces en France en chantant en français. En soi, c'est difficilement surprenant; sans parler de l'inexistence d'une vraie scène rock/hard-rock/metal. Ironiquement, le Hellfest est le deuxième festival du genre en Europe... derrière le Wacken Open Air (sans surprise).

Ce à quoi je voulais porter attention, c'est le rapport à l'art et au paiement des artistes. Le fait d'être artiste par conviction, à travers un "talent" et être regardé de haut lorsqu'on demande à pouvoir en vivre... Je ne crois pas que c'est un mal typiquement français, loin de là.

EDIT: Je pense aussi que ça vient de la méthode de consommation de la musique qui a changé, notamment chez les jeunes. Le démat, internet, et de manière générale la méthode d'acquisition de l'information au sujet de nos artistes préférés ont changé. Inutile de préciser que le disque ne se vend pas spécialement bien. Du coup, il n'est pas irraisonnable de penser la recherche d'autres manières de monétiser l'art et la musique en particulier. Parce-que si le Hellfest est comble tous les ans, il y a bien des gens qui consomment de la musique en France (et ailleurs) non?

david270281

Petit causeur
Jeune tabber
76 messages
#
akira1555
akira1555 a écrit :

sans parler de l'inexistence d'une vraie scène rock/hard-rock/metal


Elle est assez limitée, mais cette scène existe. Cependant, elle est complètement occultée par la plupart des médias. Tu n'as qu'à voir, une bonne partie des critiques actuelles pensent que "La femme" est l'avenir du rock... smyleybleu
On peut aimer, mais ça n'a clairement rien de rock, c'est de la pop acidulée!
Pareil quand tu vois les récompenses rock aux victoires de la musique dernièrement: Lou Douillon, les Innocents! Même chose, je dis pas que c'est mauvais, mais c'est de la pop. Pendant ce temps, en Belgique (oui, encore eux!) ce sont des groupes comme dEUS, Triggerfinger ou Black Box Revelation qui sont cités!


akira1555
akira1555 a écrit :

EDIT: Je pense aussi que ça vient de la méthode de consommation de la musique qui a changé, notamment chez les jeunes. Le démat, internet, et de manière générale la méthode d'acquisition de l'information au sujet de nos artistes préférés ont changé. Inutile de préciser que le disque ne se vend pas spécialement bien. Du coup, il n'est pas irraisonnable de penser la recherche d'autres manières de monétiser l'art et la musique en particulier. Parce-que si le Hellfest est comble tous les ans, il y a bien des gens qui consomment de la musique en France (et ailleurs) non?


Effectivement, pour une bonne partie des jeunes, acheter de la musique leur semble "bizarre". Elle est sur Youtube, c'est quoi l’intérêt?
Le disque se vend mal, mais dans la scène indé française,tout le monde sort son EP en physique au moins pour se faire connaître, mais personne ne gagne rien dessus (et je sais de quoi je parle). La rémunération Youtube, à moins de faire des millions de vues, c'est mort. Les concerts ne rapportent rien, donc on fait quoi?

akira1555

Petit causeur
81 messages
#
david270281
david270281 a écrit :
Effectivement, pour une bonne partie des jeunes, acheter de la musique leur semble "bizarre". Elle est sur Youtube, c'est quoi l’intérêt?
Le disque se vend mal, mais dans la scène indé française,tout le monde sort son EP en physique au moins pour se faire connaître, mais personne ne gagne rien dessus (et je sais de quoi je parle). La rémunération Youtube, à moins de faire des millions de vues, c'est mort. Les concerts ne rapportent rien, donc on fait quoi?

En fait, je pensais au ventes en digital principalement, et de se servir des chaines YouTube et des réseaux sociaux comme moyen de promotion et non comme moyen de rémunération (surtout dans le cas de YouTube). De ce que je vois du bout de mon nez (je suis très myope), je vois souvent les jeunes artistes (en gros la génération Axe-Fx+EZ-Drummer) énormément se référencer les uns les autres sur les réseaux sociaux et notamment sur YouTube, jouer sur les morceaux ensemble/fournir un solo aussi bien sur les albums (FEAT Machin) que sur scène pour limiter les frais, utiliser BandCamp ou DistroKid comme moyen de distribution de la musique et seulement faire un nombre limité de sorties en disque dur. En sus, souvent faire l'homme banane pour les habituelles marques qui ont flairé le filon... en gros les marques du Djent et du gars dans son home-studio: Mayones, Strandberg, (un peu) Ibanez, Positive Grid (Bias FX), Fractal (Axe-FX), Kemper, etc. Évidemment la conséquence est que BandCamp et YouTube sont saturés de ce genre de "groupe" (un gars qui joue avec des plugins de la gratte et de la basse avec EZ Drummer derrière n'est pas vraiment un groupe après tout). EDIT: Je ne vois pas comment vivre exclusivement de la musique (sous-entendu ici "de ses compositions") aujourd'hui sans se faire particulièrement remarquer. Je pense qu'il est quasi nécessaire sinon obligatoire de coupler cela à d'autres activités que ce soit dans le domaine de la musique ou ailleurs.

Ceci étant dit, je suis très attaché à l'achat de l'objet physique, même si je dois dire qu'une fois extraits sur mon ordinateur, je ne tripote plus guère le CD.

EDIT:

david270281
david270281 a écrit :
Elle est assez limitée, mais cette scène existe. Cependant, elle est complètement occultée par la plupart des médias. Tu n'as qu'à voir, une bonne partie des critiques actuelles pensent que "La femme" est l'avenir du rock... smyleybleu
On peut aimer, mais ça n'a clairement rien de rock, c'est de la pop acidulée!
Pareil quand tu vois les récompenses rock aux victoires de la musique dernièrement: Lou Douillon, les Innocents! Même chose, je dis pas que c'est mauvais, mais c'est de la pop. Pendant ce temps, en Belgique (oui, encore eux!) ce sont des groupes comme dEUS, Triggerfinger ou Black Box Revelation qui sont cités!

Je ne me fais guère d'illusions: en France, si ce n'est pas chanté et chanté en Français, c'est pas la peine. Ce n'est pas un hasard si les mecs de Gojira ont construit leur studio (avec leurs mains)... à New York. Cela dit "on" est les premiers à se vanter de leur existence mais il ne faut pas se leurrer: même si ils ont leurs fans ici (fort heureusement), ils n'auraient pas eu ce succès sans "l'aide" de l'étranger. Après tout, même Till Lindemann de Rammstein chantait "I can't get laid in Germany"...



nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche


plan Plan du Bienvenue au PUB !!||Tags : des, concerts, fais, plus, moins, paf, repars, pareil, fait