gammes, tonalités et clés


nouveau message Répondre
Recherche

chris unpo

2 messages
#
Bonjour,

J’ai lu tout un tas de choses sur le solfège, les gammes, les clés et la tonalité mais certains points me tarabustent encore et j’aimerais bien ne pas mourir idiot. Quelqu'un pourrait-il répondre aux questions qui me hantent ?

- J’ai cru comprendre que les clés servaient à indiquer la hauteur des notes sur la partition et de déterminer la gamme (donc l’éventail de notes avec lesquelles un morceau sera joué pour sonner de façon harmonique). QUESTION : cela signifie-t-il par exemple que dans un morceau écrit en clé de do majeur, on ne jouera QU’avec les notes do, ré, mi, fa, sol, la, si, do ? Et de la même façon, qu’un morceau en fa# majeur ne contiendra pas d’autre notes que fa#, sol#, la#, si, do#, ré#, mi#, fa#, sous peine d’être dissonant ?

- Certains logiciels pour DJ ou « beatmakers » prétendent détecter « la tonalité » d’un morceau ou d’une chanson. Or, à l’écoute, j’ai souvent l’impression qu’ils se contentent de détecter la première note du morceau. Question : un morceau en clé de mi bémol commencera-t-il forcément par un mi bémol ?

- J’ai lu que la clé permettait au pianiste d’identifier toutes les notes d’un clavier sur une simple partition de 5 lignes et qu’en règle générale, la main gauche jouait en clé de sol à partir du centre du clavier et la gauche en clé de fa jusqu’au centre du clavier. Mais j’ai lu aussi que ce qui différenciait les séries de 7 notes de gauche à droite sur un clavier était l’octave (du plus grave au plus aigu). Question : pourrait-on jouer en clé de sol (ou en clé de fa) à n'importe quel endroit du clavier ? (Je dirais oui) Autrement dit : la clé et la gamme sont-elles deux choses bien différentes, l’une servant à la notation, l’autre à déterminer les notes utilisées ?

- J’ai vu que certains instruments utilisaient des clés différentes (sol pour le piano ou la guitare, fa pour la basse). S’agit-il d’un problème de notation ou de gamme ? Est-ce lié à la sonorité (la tessiture) propre à chaque instrument qui fait que telle ou telle clé sonnera juste pour tel instrument mais pas pour un autre ?

J’espère que mes questions ne sont pas trop floues. Merci.



denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
la clé ne détermine pas la gamme elle donne juste l'indication de la reference de hauteur des notes.
ça sert essentiellement pour certains instruments dont il est plus commode de changer un peu la hauteur d'écriture pour la faire rentrer dans les lignes et interlignes de la portée.
les 2 clés de Fa les 4 d'ut et les 2 de sol servent juste à rendre l'écriture et la lecture plus facile pour certains instruments.

la gamme se détermine avec l'armure formée d'un ensemble de dièses ou de bémols.

2)
non un morceau en mi bémol ne commencera pas forcement par un mi bemol même si c'est assez souvent le cas.
c'est en general la dernière mesure qui donne la tonalité parce qu'on a très très souvent tendance à conclure dessus.

3)
oui on pourrait mais il faudrait très souvent rajouter moultes lignes en plus de la portée en dessus ou en dessous ce qui rends l'écriture et la lecture assez pénibles, c'est pour celà qu'on utilise ces clés differentes en fonction de la hauteur de l'écriture.

4) je ne pense pas utile de reconfirmer ce que je viens d'écrire au dessus

tu as de très bonnes explications et des exemples d'instruments ou de voix dans les differentes clés ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Clef_(musique)

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
chris unpo

2 messages
#
Merci beaucoup pour ces réponses. Confirmes-tu également que dans un morceau joué dans la gamme, disons, fa# majeur, les notes utilisées, seules ou en accords, seront uniquement fa#, sol#, la#, si, do#, ré# et mi# ?

Merci.

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
199 messages
Modérateur
#
tu as six dièses dans la gamme de fa dièse maj : Fa#, Do#, Sol#, Ré#, La#, Mi# (dans l'ordre des quintes successives qui sert à écrire l'armure)

mais ça n'empêche pas pour autant que dans le morceaux tu puisses trouver occasionnellement une altération accidentelle qui ne fait pas partie de la gamme théorique sans pour autant remettre en cause le principe.
si dans un blues par exemple tu trouves une quarte augmentée (dite blue note) soit un Do dans cette gamme c'est pas forcement un problème
la théorie explique les choses mais ne crée pas, elle admet aussi quelques distorsions occasionnelles et les explique après coup.

l'altération dite accidentelle fait également partie de la théorie pour pas se prendre le chou avec une entorse à la règle, on s'en sert généralement de note de passage dans une mélodie ou un accompagnement pour justifier un passage d'accords ou la note sonnera mieux ou créera une tension sonore qui se résoud ensuite par une note intégrée à la gamme.

rusés les musicos hein icon_cheesygrin

mais sur le principe de base oui tu as raison.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes

nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : cle, notes, les, morceau, sol, clavier, cles, gauche, autre