Tableau des tons voisins


nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche

le keupon enragé

3 messages
#
Salut ,
Donc pour le moment je bosses pas mal l'analyse de morceaux surtout les cadences et le tableaux des tons voisins et je bloques justement sur ce derniers et je voudrais savoir comment choisir l'altération pour une tonalité voisine. Par exemple , pour le relatif mineur de La que dois-je choisir : le Fa dièse mineur ou le Sol bémol mineur et pourquoi l'un plutôt que l'autre ?
Et dernier point auriez-vous un où plusieurs ouvrages à me conseiller à fin d'approfondir la théorie musicale ?
Merci d'avance icon_cheesygrin



Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
198 messages
Modérateur
#
pour commencer une petite définition
Le relatif mineur d'une tonalité majeure est le nom donné à la tonalité mineure qui a pour tonique le 6e degré de cette tonalité majeure.
donc pour La majeur le 6eme degré c'est Fa# mineur Sol étant la septième.
si j'ai bien compris la question.

la base de reference musicale tu la trouvera dans le danhauser sinon le portail wikipedia de la musique n'est pas mal mais il faut savoir ce que l'on veut dedans sinon on se retrouve à des années lumières.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
le keupon enragé

3 messages
#
Merci ! Mon prof nous avait juste dis que le relatif mineur était une tierce m plus bas .

Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
198 messages
Modérateur
#
Solb est une seconde augmentée plus bas ...
oui dans ce cas là c'est quasiment équivalent à une tierce mineure, pour les instruments tempérés.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
akira1555

Petit causeur
81 messages
#
Les tons voisins d'une tonalités sont toutes les notes de la tonalité... sans la 7ème. Une autre manière de s'en souvenir est de voir qu'il s'agit des degrés I, IV et V ainsi que de leurs relatifs respectifs. Ils se trouvent à distance d'une altération en plus ou en moins à l'armure. En l’occurrence, le relatif mineur de La Majeur est techniquement parlant Fa Dièse mineur, Sol étant la septième.

Sinon, une tierce c'est toujours trois nom de notes, une second deux noms de notes. Par exemple en La mineur harmonique, l'intervalle entre le sixième degré Fa bécarre et la sensible Sol dièse est une seconde augmentée (deux noms de notes différents) et non une tierce mineure. La tierce mineure serait Fa vers La bémol: trois nom de notes (Fa, Sol, La) différents. Et un intervalle tel que Do-Do# est un unisson augmenté et non une seconde mineure.

le keupon enragé

3 messages
#
Merci beaucoup !
Agira tu tombes à piques j'allais demander ce qu'est une seconde augmenté icon_cheesygrin

Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
le keupon enragé

3 messages
#
Une dernière question , donc en restant dans la tonalité de la M si j'ai une mesure avec un sol# un si et un do je suppose que je ne peux pas le noter comme un accord du VII ème degré .

Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
198 messages
Modérateur
#
à vue de nez sans trop y reflechir ça ressemble à une septième de dominante sans fondamentale à quatre notes tu serait plus sur une neuvieme de dominante sans fonda.
mais là je suis plus trop au point dans ce genre de subtilités. faudrait que je révise icon_redface
mais avec ces notes tu me semble plus en la mineur harmonique (7+ 2nde et 3m).

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
le keupon enragé

3 messages
#
Merci . Et c'est possible que cela ne ressemble pas trop à du La M mais bon j'avais un truc de ce genre en Re M et pour rester dans la tonalité du premier poste j'ai fait essayé de faire un exemple qui se rapproche plus ou moins de ce que j'avais .

Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
198 messages
Modérateur
#
le mineur melodique est assez spécial vu qu'en montant ou descendant la gamme on ne prends pas exactement les mêmes notes sinon en redescente il sonne comme un majeur.
c'est une forme qui m'a toujours posé quelques legers soucis.
en montant on a besoin de la sensible (7+) et on case l'altération ascendente au VIeme degré.
en descendant on saque la sensible et on se retrouve en mineur naturel.

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
akira1555

Petit causeur
81 messages
#
denis-px
denis-px a écrit :
mineur naturel.

Le genre de truc qui fait criser la moitié de mes profs pendant que l'autre moitié ne dit strictement rien. "Naturel", c'est lorsqu'il n'y a aucune altération (bémol ou bécarre) et par conséquent, seuls Do Majeur et La Mineur mélodique descendant peuvent l'être... mais en même temps, on voit ce qu'on entend par naturel donc bon. Ouais, je chipote là. chanteur

le keupon enragé
le keupon enragé a écrit :
Une dernière question , donc en restant dans la tonalité de la M si j'ai une mesure avec un sol# un si et un do je suppose que je ne peux pas le noter comme un accord du VII ème degré .

Si tu peux donner la partie concernée de la partition ça serait sympa. Parce-que lu comme ça, je ne saurais dire.

le keupon enragé

3 messages
#
Comme je l'ai dis , c'est un exemple que j'ai inventé car j'avais quelque choses dans le genre dans un menuet en Ré de Mozart. Mais bon je penses avoir compris mon erreur et encore un fois merci de votre aide bump

Je suis un être humain et comme tel j'appartiens à toutes les religions et à toutes pensée prônant l'amour et le respect d'autrui .
stephaneg

Petit causeur
33 messages
#
le keupon enragé
le keupon enragé a écrit :
Salut ,
Donc pour le moment je bosses pas mal l'analyse de morceaux surtout les cadences et le tableaux des tons voisins et je bloques justement sur ce derniers et je voudrais savoir comment choisir l'altération pour une tonalité voisine. Par exemple , pour le relatif mineur de La que dois-je choisir : le Fa dièse mineur ou le Sol bémol mineur et pourquoi l'un plutôt que l'autre ?
Et dernier point auriez-vous un où plusieurs ouvrages à me conseiller à fin d'approfondir la théorie musicale ?
Merci d'avance icon_cheesygrin


Slt, je vais essayer de ne pas trop m'avancé dans l'explication car je ne suis pas sur moi même, c'est un vague souvenir d'harmonie.

Si tu prends pour exemple : en allant de Sol vers Sol #, il y a un 1/2 ton, si tu vas de La vers Lab ( sol # ), il y a un 1/2 ton également
Jusque la tout va bien
Les demi-tons sont aussi divisés, mais la valeur qui les divisent n'est pas la même si tu montes ou descends, ( j'ai oublié, peut-être 5 en montant et 4 en descendant, à vérifier).

Du coup, la note Sol# ou Lab, prennent une couleur différente malgrés que ce soit la même note. Un musicien jouant sur instrument fretless ou à vent comme le trombonne, un chanteur, joue cette nuance. Sur une guitare, c'est fretté donc tu ne le joue pas vraiment volontairement, pourtant harmoniquement, c'est une nuance qui s'entend. Si tu joues au botelnec, tu vas ajuster naturellement parce que sinon tu sonnes pas tres juste.

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
198 messages
Modérateur
#
stephaneg c'est relativement exact mais il y a aussi le soucis de clarté de l'écriture.

si tu prends l'intervalle sol/la# tu a une seconde augmentée ce qui veut dire que tu peu avoir soit sib en tierce mineure ensuite ou si en tierce majeure. et la 2nde+ sera considérée comme une note de passage dans la mélodie.

si tu prends l'intervalle (pourtant équivalent en nombre de demi tons) sol/sib c'est une tierce mineure ce qui induit donc une gamme mineure dans le second cas et pas forcement dans le premier.
tu vois la nuance ?

tout ça parce que pour des raisons de comprehension on n'utilise qu'une fois chaque nom de note dans une gamme et que chaque note a une fonction dans la gamme.

et c'est grace à ça qu'on se retrouve avec des gammes (fort rarement utilisées) comme par exemple
MI# majeur MI# FA## SOL## LA# SI# DO## RE## MI#
FAb majeur FAb SOLb LAb SIbb DOb REb MIb FAb
par exemple qui comportent des doubles altérations. (rien que pour embeter les musiciens débutants) icon_cheesygrin

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problèmes
jeguil

Artiste participatif
9 photos
144 messages
#
stephaneg
stephaneg a écrit :
Les demi-tons sont aussi divisés, mais la valeur qui les divisent n'est pas la même si tu montes ou descends, ( j'ai oublié, peut-être 5 en montant et 4 en descendant, à vérifier).

Le nombre de "commas" contenus dans les demi-tons n'a rien à voir avec le sens de lecture (montant ou descendant).
Ils sont composés de 5 commas pour les demi-tons "chromatiques" et 4 commas pour les demi-tons "diatoniques" et cela dans tous les sens ! wink

1 membre aime ça



nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : mineur, voisins, choisir, tons, des, voudrais, derniers, justement, comment