Projet futur d'un magasin de guitare


nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche

louistym

1 photo
#
Bonjour :)

Premièrement , je ne sais pas si je m'adresse au bon endroit... Si ce n'est pas le cas , veuillez me rediriger :)

Bon , depuis quelques années maintenant , je m'intéresse à la lutherie. J'ai pris des cours d'initiations à la lutherie , et en moins d'un an et avec l'aide du prof , j'ai quasiment fini mon projet.
Après mes études , j'aimerai étudier la lutherie mais je n'arrive pas a abandonner un vieux projet : monter un petit magasin de guitare.

Au début , je pensais juste faire un site internet où je vendrais mes produits à bas et moyen prix et proposerai mes services en tant que luthier.
Mais commencer un magasin internet sans squier , epiphone , fender , ... ça le fait pas trop si ?

Seulement je n'arrive pas à trouver les politiques de vente de ceux ci...
Si vous saviez m'aider , ce serai génial :)

ps : c'est juste un projet pour après mes études , si ça tombe c'est irréalisable mais je m'y prend maintenant ainsi je peux y réfléchir longtemps à l'avance :)

Merci d'avance



silmus

Petit causeur
3 photos
14 messages
#
En ce qui m concerne, je n'y connais pas grand chose en commerce.
Mais, je pense qu'un magasin avec du stock, c'est énormément de frais. Alors qu'internet, avec eBay et le bon coin tu peux déjà voir ce que ça donne et rien ne t'empêche d'aménager un coin chez toi pour les locaux qui veulent tester les guitares.
en tous cas, bon courage.

silmus
berzin

Petit causeur
18 messages
#
Tu veux vendre tes produits de lutherie ? Je vais raconter une anecdote. Dans un magasin, un vendeur m'a expliqué qu'un luthier amateur lui avait proposé de poser des instruments en vente dans son magasin. Il a refusé, car ça n'était pas viable : les guitares que fabriquait le luthier étaient sympas, mais c'est impossible de rivaliser avec les grosses boîtes type Squier, Epi, Cort ou autres qui produisent en Asie. Le luthier pour être dans ses frais devait vendre ses grattes 4 à 500 euros. Problème : à ce prix le niveau de qualité était pas meilleur que celui d'une Epi à 200 euros. Donc demande à un acheteur qui veut le plus souvent une marque connue, de renoncer à une Epi pour une gratte 2 fois plus chère mais qui ne sonne pas mieux !
Au final, la seule façon de s'en sortir est de faire du haut de gamme. Et encore, il faut se faire connaître, ça prend du temps et des grattes à 2000 euros, ça ne se vend pas tous les jours et pas mal de guitaristes sont frileux sur la nouveauté. Je connais un ou deux luthiers dans ma régions, ils travaillent depuis 20 ans et bien leur boulot, c'est 90% de réparations, transformations, etc. Quand ils vendent 6 guitares dans l'année, ils sont contents.

La vente sur le net, c'est bien, mais à mon avis 80% des gens achètent sur DV247 ou Thomann, le reste... Tu auras du mal au début, car tu ne pourras pas être aussi compétitif que les gros (qui achètent un paquet de grattes et donc font baisser les prix auprès des constructeurs) et tu ne pourras pas compenser non plus par le service comme un magasin réel où l'on peut tester les produits. Bref, c'est quelque chose à réfléchir.

Hé oui...
sakatrapo

Artiste très motivé
7 photos
266 messages
#
Effectivement il y a beaucoup de luthiers qui vivent surtout de réparations et aussi des assurances sur leur propre matos vendu qui revient pour réparations, mais il existe aussi des petits magasins qui survivent pour une autre raison: le service, la différence avec les grosses boites, la spécialisation... Tout dépendra du lieu d'installation, et de l'apport de départ, mais il existe des créneaux qui marchent! Dans la réparation et la vente de cuivres ça fonctionne j'en connais trois! dont un qui est intégré à une grosse boite et qui sous-loue, dans les vintage de qualité, j'en connais deux un très célèbre qui bénéficie du lieu et d'un apport de pognon au départ qui a du bien aider mais un autre qui lui fonctionne sur trois points: fabrication de pédales super, vente de beau vintage et vente de marques peu connues mais qui tiennent assez bien la route. Enfin je connais aussi deux personnes qui fabriquent du matériel de studio, très bon et à de bons prix... en fait la créativité ou l'association avec d'autres personnes à créneau complémentaire serait peut-être une approche.

pêcheur

Petit causeur
25 messages
#
Dans ma région nous avons de bons magasins qui font également des réparations. Ils souffrent beaucoup de la concurrence déloyale d'internet, ils voient passer des gens, dans leur boutique, pour essayer le matériel ou pour des conseils. Leurs visiteurs achètent ensuite chez Thomann.

#
Ce n'est pas une concurrence déloyale mais plutôt des acheteurs avec une bien maigre conscience...essayer dans un magasin et acheter sur le net c'est très moyen...

Sinon bien d'accord avec Berzin, sur le net les gens achètent sur les gros sites, des valeurs sûres. Tu n'expédieras pas plus vite qu'eux (Thomann fait le jour même), tu n'auras pas plus de choix, tu n'auras pas de meilleur prix (quantité...) et tu n'auras pas un meilleur SAV (Thomann prend même les frais de retour à sa charge..). Bref, tu ne prendras pas Thomann a moins d'y claquer un Max de pognon.

Sinon pour moi un petit magasin de guitare à un intérêt s'il a des produits sympas et en stock. Si pas de stock, retour à Thomann ça ira plus vite et moins cher. Et je ne suis pas certain en effet que tu toucheras pas un large public si tu n'as pas un minimum de classiques : Lag Cort etc....mais surtout Epiphone LesPaul et Squier Strat.

sakatrapo

Artiste très motivé
7 photos
266 messages
#
Et encore une fois si le magasin vend des choses qui ne sont pas représentées chez Thomann on ira chez lui!

blast 23

10 photos
2 messages
#
bonjour,il faut déja faire une étude de marché.
vendeur en instrument c'était mon métier,le marché en a pris un bon coup avec le net.
en premier lieu tu a pratiquement obligation de t'aligné sur les tarifs thomman qui devient une référence absolue.
donc ta marge de bénéfice heu icon_redface .
et pour s'aligné sur les tarifs c'est pratiquement impossible sur bon nombres de références vu le volumes de leurs commnades.
un ami tient un petit magasin depuis deux ans mais il fera pas deux ans de plus,malgré ses bon conseil et ses réparations d'instruments.

cordialement blast
experience

Membre Banni
#
bon je vais faire simple en connaissance de cause , en France avec ton mag d instrument tu achèteras HT plus cher que thomann TTC , voila , pourquoi ? he ben surement pas a cause des quantités comme certains te le diront , juste a cause des distributeurs tres voraces , une fois acheté ton matos tu margeras a 1.7 si tu ne veux pas mourir sous les charges et a 1.7 tu te retrouve avec la difference sur l etiquette comme expliqué plus haut , apres ca certaines marques ne travaillerons avec toi qu a partir de sommes tres importantes , en Français ca veut dire gibson 45000 euro , fender squier interressant a partir de 12 elements et ca a du changer sinon tu gagne rien sur une vente , ca change chaque année a la hausse , fender Mexique idem , fender us je n ai plus les chiffres mais avant les chiffre ils se feront un plaisir de visiter ton mag pour savoir si tes locaux sont digne de recevoir de l us et oui lollll!!! ensuite si déjà un mag en vends il peut faire pression pour garder le monopole ect ect ... en gros je te souhaites bonne chance si t as pas 250000 euro en tresorie , donc au final tu remercieras tout tes potes musiciens ainsi que tout les sites consacrés a la guitare ou autre , de proner thomann , woodbrass et autres , ah juste un detail essayez au moins d acheter vos cordes dans le mag du coin , ca n a l air de rien mais c est ce qui rapporte le plus , mieux vaut vendre 10 jeux de cordes qu une guitare en terme de benefice , faites un effort ca peut eviter une fermeture , croyez moi sinon continuez sur le net mais ne venez pas pleurer qu a court terme il n y a plus rien dans vos chop locaux , a bon entendeur comme on dit .

sakatrapo

Artiste très motivé
7 photos
266 messages
#
Ton schéma reste valable si on vend des trucs qu'on trouve partout, mais si, encore une fois, tu la joue plus petit mais spécialisé, très compétent et avec des services autres eh bien ça peut le faire très bien si tu n'ouvres pas ton bouclard à Trifouillis les zoi! Tout dépendra du projet! si, en effet tu ouvres un magasin de musique comme on les faisait il y a 20 ans, c'est cuit, c'est sur, mais la créativité change tout, de même que l'aspect lutherie. J'ai connu des magasins de guitares vintage, et vraiment c'est là que je vais rêver et m'équiper plus que dans les grands bazars où tout est Chinois! en plus qui me proposera ce qui sort de l'ordinaire? ça me rappelle la chute des magasins de disques! ils ne vendaient que les gros machins que tu trouves partout et que les gens téléchargent! donc plouf! mais le petit magasin qui te sors de bons vinyles ou de bons cd introuvables, lui il reste ouvert! il ne se gave pas, mais il reste ouvert.

blast 23

10 photos
2 messages
#
en fait expérience avec le tarif tu parle quand meme de quantité.
un magasin plus typé lutherie fabrication d'instrument et réparation accessoirement vendeur d'instrument produit
en série aurai plus de chance de marché.
bien choisir sa ville genre pas de luthier de renom a porté de main.

cordialement blast
experience

Membre Banni
#
blast23 le tarif est lié a la quantité et meme en prenant un camion tu ne seras jamais au prix thomann car 1 il y a un plafond d achat en gros dicté par les marques , 2 les grossistes se remplissent les fouilles , 3 et ca c est le pire thomann pratique la vente a perte en misant tout sur l achat d accessoires quitte a ce que les ventes d instru soient a perte , en clair ils attirent les clients avec de l instru a prix imbattable et font du fric sur les consommables car en general celui qui commande achete en meme temps de l accessoire , la technique est imparable . Sakatrapo honnêtement un shop qui vend du vintage sans truc chinois a sans doute a sa tete un boss qui a d autres sources de revenus . Pour gagner le smic il faut que tu balance en moyenne 10000 euro de matos par mois et ce avec un petit loyer pour ton local et sans credit , apres ouvrir dans une grande ville pourquoi pas mais il faut de quoi tenir au moins deux ans sans salaire parce que celui déjà en place a toute la puissance nécessaire pour t étouffer , donc on en revient au nerf de la guerre si t as pas 250000 euro t es mort !!! la lutherie c est pareil rien qu autour de chez moi dans le 17 j ai deux artiste Dupond et Belier et ce genre de types balayent loin , tres loin , je ne cherche pas a demonter son projet mais dans ce domaine l argent meme a l argent .

#
Bien que comprenant ton argumentation, Experience, je suis au regret de te dire que pour moi humble consommateur,les angoises metaphysiques des commercants, je n'ai pas à les porter. que ce type de problémes se regle entre commercants, importateurs, fabriquants sans oublier les politiques. Si thomann me fournit un service correct pour 30% moins cher, je n'hésite pas à passer commande chez lui .
En outre je garde un souvenir ému de mon dernier passage chez un commercant de ma ville, avec le regard meprisant de vendeur cherchant deja de quelle façon il allait pouvoir me rouler .... (c'est vrai que quand on voit un "vieux" on oublie de penser qu'il à peut-etre des dizaines d'années d'experience)c'est dés le lendemain que je me suis tourné vers nos desormais amis ultra rhenant.
Je souhaite malgres tout bonne chance à notre amis entreprenant, mais il y à pas mal de boulot à faire sur les mentalités.
smiley-guitar

syle

Artiste très motivé
21 photos
Membre VIP
358 messages
Modérateur
#
Le magasin de musique type, c'est compliqué à conceptualiser car chacun a son idéal dans un coin de sa tête en fonction de ses propres habitudes de consommation.
Mais comme nous n'avons pas tous les mêmes...

Des détaillants qui tiennent le coup et qui vivent bien, il y en a, y compris dans des villes moyennes.
Dans la ville de 32 000 habitants - selon les millésimes - dont je suis originaire, il y a deux magasins de musique depuis toujours. Même si l'un est plus orienté gratte / location de sono et l'autre plutôt piano, les deux vendent de tout.
Ils se sont arrangés pour passer des commandes groupées autour de certaines marques.
Chaque fois que je retourne là-bas, j'y passe, j'y suis bien reçu, et pas mal de mon matos vient de là.
Il n'y a pas un choix pléthorique, c'est pas Woodbrass, mais il y a en stock une sélection intelligente de produits. Il y a le matos qu'on trouve partout et que tout le monde demande, deux ou trois Fender et une Gibby pour faire baver un peu et rendre la vitrine attrayante, et du matos original qu'on ne trouve pas partout.
C'est comme ça que j'ai acheté ma JTR, l'an dernier. Je ne savais même pas que cette pelle existait. Je suis entré dans le magasin, j'ai discuté un peu, j'ai essayé l'engin, et je suis reparti avec. Elle m'a coûté moins cher que les tarifs pratiqués sur le net, et c'est une guitare de première bourre, qu'on ne voit pas entre les mains de tout le monde.
Autre anecdote, mon épi Hummingbird (une coréenne des années 90) : j'étais étudiant, j'avais pas de blé, mais à chaque fois que je passais devant le magasin, je la contemplais en me disant "elle sera mienne, un jour !". J'ai bossé un été, et je n'ai évidemment pas regardé chez Thomann ou autres : je me suis précipité au magasin pour acheter la belle dont j'avais tant rêvé. C'est une toute autre sensation que de cliquer sur "commander" puis d'attendre le facteur.
La plupart des amplis que j'ai eu venaient aussi de ces magasins.
Mes grattes viennent de divers magasins français, une seule ayant été achetée par correspondance.
Tant qu'il y a des magasins de ce genre dans le coin, la VPC m'indiffère complètement, et niveau tarifs, je ne me fais pas voler, loin de là.
Et puis j'aime essayer du matos. Ce n'est pas chez Thotho que je peux le faire. Quand, dans un magasin, on t'appelle par ton prénom et qu'on te propose d'essayer un peu les nouveautés quand tu passes la porte pour acheter un jeu de cordes, ben c'est très, très cool.

Après, sans en faire une règle générale, je rejoins Blaupe sur le fait qu'il faut énormément de courage pour aller dans certains magasins.
Dans ma ville actuelle, mon expérience avec le magasin local n'est pas idyllique.
En stock, quasiment que du Stagg et deux LTD 50 en agathis, le tout au double du prix catalogue (et je n'exagère pas).
La première fois que j'y suis allé, c'était pour acheter des cordes. Le mec m'explique que le tirant que je recherche n'existe pas (ben mince !) et que mes marques préférées, c'est de la daube. J'ai le choix entre des Ernie Ball à 10 € et des Elixir à 25 €. Je déteste les deux. Bon, va pour les Ernie Ball... Par la suite, je me suis toujours arrangé pour me procurer mes cordes ailleurs (autres magasins quand je voyage, VPC, ou je demande à des potes de m'en prendre dans leurs magasins locaux).
La seconde fois, je vais chercher un câble jack HP. Le type essaye de me vendre un jack instrument. Je lui en fais la gentiment remarque, et il m'envoie ch*er en me disant que c'est pareil et que je vais pas lui apprendre son métier.
Le magasin a fermé, et personnellement, je ne vois absolument pas la différence.

Donc, mon modèle type du magasin cool ?
Un stock pas tentaculaire mais bien choisi, un vendeur connaisseur et commerçant, des tarifs où tu n'a pas l'impression qu'on se fout de toi, quelques trucs originaux (pour le coup, des guitares maisons, c'est très original) et un atelier lutherie / électronique (genre réglage, réparation et modifs de grattes, réglage de bias, changement de lampes et de condos) en prime.
Le seul souci, c'est que comme Experience l'a bien expliqué, pour démarrer, il faut un peu de stock, et ça coûte cher au départ.
D'autant qu'il faut aussi un peu de matos pourri... J'en parlais avec le vendeur d'un magasin où j'ai mes habitudes : quand un débutant se pointe, il essaye de l'orienter vers du bon matos pas cher. Mais parfois, le gars veut absolument la Stagg Les Paul et le Marshall MG10, paske lui il veut jouer comme Slash, et que Cort et H&K ou Vox, ça jette moins. Ben ça lui fait mal de fourguer ça, mais faut qu'il l'ait en stock quand même, sinon le gars va l'acheter ailleurs et il rate une vente.

wrz

Petit causeur
15 messages
#
Ouvrir un magasin d’instrument de musique aujourd’hui, vu de loin (je ne suis pas commerçant) cela me semble compliqué. Le modèle économique a changé, on peut le regretter mais c’est ainsi. Et si c’est juste pour survivre à quoi bon.

HS : que Expérience en soit amer, je le comprends et à sa place je le serai aussi. Mais aujourd’hui qui boycotte les grandes surfaces pour aider les petites épiceries ? Et le carburant vous le prenez à la petite station du coin ? Les choses évoluent et chacun va là où est son intérêt. HS Off

Mais il est clair aussi que les choses vont encore évoluer. Il n’y a pas que des avantages à la VPC (même si j’en suis satisfait que je fais partie de ces vilains forumeurs fossoyeurs de petits commerces... en même temps je ne suis pas leur sponsor ni leur mécène. Et depuis quand il y a de la morale dans le commerce ?)

Cela a déjà été dit mais il y a forcément des niches ou des nouveaux marchés à développer. Je n’en connais pas mais je sais qu’il y a trois/quatre points qui me feraient retourner dans un magasin (avec un gars sympa parce que jusque-là je n’en ai pas trop croisé) :
- Changement de lampe et réglage du bias : par exemple s’il y avait un fou furieux des lampes qui m’en ferait essayer plein, je serai du genre à lui en prendre de nouvelles régulièrement.
- Pédale boutique : s’il y avait un gars sympa qui recevait régulièrement de nouveaux modèles de marques plus ou moins confidentielles et à un tarif pas trop cher par rapport au net je pense que je lui en prendrais régulièrement. Ce qui serait bien aussi c’est qu’il les reprenne d’occase (cela m’éviterait d’avoir à les revendre moi-même quitte à y perdre un peu plus).
- Une guitare acoustique : essai et comparaison impératifs donc magasin et idéalement avec plusieurs exemplaires du même modèle.
- Guitare genre les Paul : Il faut que je la vois et que je l’essaie, donc magasin.

Voilà, c’est clair qu’en ce moment il vaut mieux ouvrir un magasin de cigarettes électroniques qu’un magasin d’instrument de musique mais dans tous les cas pour qu’un projet se réalise il faut déjà en avoir l’idée. Bon courage.



nouveau message Répondre
Page 1 de 4
Recherche


plan Plan du Forum Matos||Tags : projet, magasin, lutherie, apres, bon, arrive, internet, maintenant, juste