rédim ????


nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche

#

pouvez vous me donner en tablature le rédim ? merci



#
alors ce post n'a pas sa place en tablature mais en solfege

sinon pour rédim j'ai trouvé
x 2 0 1 0 1
ou
x x 3 4 3 4
ou
x x 0 1 0 1

ce qui donnerais en tab

-1
-0
-1
-0
-2
--


ou

-4
-3
-4
-3
--
--


et pour le dernier je te laisse faire

en esperant que ces infos sont bonnes,
je laisse le soin aux spécialistes de me corriger si besoin est

#
Tu peux aussi le jouer x5646x. Mais tu peux très bien le substituer par x2313x, x8979 ou n'importe laquelle des positions donnés par elfine décalée de 3 (ou 6 ou 9) cases vers le haut ou vers le bas.

#
mini pitite correction comme l'autorise elfe icon_cheesygrin
Les accords donnés par philarmonie et elfe sont des diminués 7 , donc Rédim7...
C'est vraiment pour faire mon relou, vu que c'est la même chose.
Si vraiment c'est un accord de type Rédim que tu veux, et que tu l'échangerais pas contre deux barils de Rédim7.
Je te propose le tout nouveau Rédim, qui lave tout pareil que son homologue Rédim7, mais qu'est moins chère, vu qu'il a moins de note.
Rédim:
xxx764
xx313x
xxx10910

#
henki a écrit :
mini pitite correction comme l'autorise elfe icon_cheesygrin
Les accords donnés par philarmonie et elfe sont des diminués 7 , donc Rédim7...
C'est vraiment pour faire mon relou, vu que c'est la même chose.
Si vraiment c'est un accord de type Rédim que tu veux, et que tu l'échangerais pas contre deux barils de Rédim7.
Je te propose le tout nouveau Rédim, qui lave tout pareil que son homologue Rédim7, mais qu'est moins chère, vu qu'il a moins de note.
Rédim:
xxx764
xx313x
xxx10910


bravo mdr !!
ben moi j'ai piqué ça sur un site, le rédim je ne le connais pas en soi, donc je te crois sur parole
et le coté pub, pareil pour moins cher, j'adotpe icon_cheesygrin

#
Je suis pas tout à fait d'accord Enki, sur la première position que je donne x5646x je joue un Si (4ème case cord de Sol) et non un DO --> c'est bien un Rédim. Et il en est de même pour toutes les autres positions données. wink

Au fait merci pour tes conseils sur ma grille, on s'y essayé tout à l'heure avec un pote et ça sonne d'enfer. D'ailleurs sur l'enchainement G Gm6, on joue vachement sur la tension Sib Si (c'est du à une erreur quand on a joué, on a fait la penta mineur trop tôt et on la jouée sur le Sol et on a trouvé que ça sonné assez bien alors on l'a gardé).

#
Philarmonie, tu as fait naître le doute dans mon esprit sad :
D°: fondamentale D - Tierce mineure F - quinte diminué Ab
D°7:fondamentale D - tierce mineure F - quinte diminué Ab - septieme bb( sixte majeur)B
C'est donc bien un D°7 que tu as donné comme exemple et pas D°puisqu'il y a ajout de la tension 7bb.
si tu avais mis un C à la place du B, tu aurais mis une 7m au lieu d'une 7bb et l'accord ainsi constitué serai un Dm7(5b).

Pour les conseils, c'est moi qui te remercie,j'adore causer harmonie et y' a rarement moyen de rentrer dans le détail avec d'autres musiciens, soit ils considèrent que ce qu'ils ont compris en harmonie doit rester secret sinon ils ne seront plus les meilleurs. Soit il n'y connaissent pas grand chose.
Dans les deux cas c'est rapé pour le partage

#
Alors notre problème vient d'une question de notation, pour mois un accord diminué est un accord de quatre sons donc avec la tension 7bb (je constate que comme moi tu la considéres comme une 7bb et non comme une sixte, étant donné que c'est la tierce mineure de la quinte bémol). Ne connaissant pas la notation dim7 (que je comprends mieux maintenant, vu qu'on altère aussi la septième) j'ai cru que tu voulais parler du m7/b5 que je nomme plutôt demi-diminué.
En y réflechissant, c'est vrai qu'utiliser les notations dim et dim7 pour distinguer l'accord à trois sons de l'accords à quatres sons est assez interessant.
Si tu veux continuer à parler harmonie et thèorie, je serais toujours là pour ça (moi aussi j'adore) et il y en a d'autres sur le site qui aiment bien comme Géantbleu ou Mcgrath.

#
Salut !

Oui, Phil, c'est exact en partie -Enki aussi, en fait- c'est une énervante question d'appellation et de notation notamment avec l'appelaltion "demi-diminué" sad qui est, comme très justement indiqué par Phil, le "m7/5b", donc un accord de mineur septième dont la quinte est diminuée mais la tierce majeure ( à moins que, comme c'est un accord soi-disant demi-diminué, quelqu'un m'explique efficacement comment définir quelle "moitié" (?) de TROIS notes est diminuée ???? )

Le D° = accord de "Ré7dim" , donc D-F-Ab-B ( puisque c'est, COMME SON NOM L'INDIQUE TRES BIEN un accord de Ré7 [D-F#-A-C] dont on a simplement DIMINUÉ toutes les notes d'un demi-ton, sauf la tonique bien sûr, d'où son appellation très logique de Ré7dim )

L'autre, sans le B, est un "Dm5-" !!! Et rien d'autre !

Quant à l'appellation "Rédim" elle n'est pas correcte en soi non plus, mais elle sous-entend qu'on parle bien du "Ré7dim", puisqu'il n'existe pas de "6dim" ni de "4dim" ni aucun autre "dim". Ou bien ?

Rappelons-nous que le nom des accords est très parlant et se suffit à lui-même pour en déduire la composition !

Et il me semble judicieux d'abandonner les appellation "7bb" etc .... Ca ne fait que rajouter à la confusion qui semble s'instaurer petit à petit avec les habitudes prises par certaines "écoles"

Est-ce donc trop simple d'appeler une sixte "6" et non "7bb" ???? bump
Ca ne change évidemment rien du tout au fond mais qu'est-ce que ça complique l'échange, l'entente entre zicos (y'a qu'à voir le présent topic ! )

Sans être inaccessibles pour des gens d'intelligence moyenne, le solfège et l'harmonie sont déjà largement assez complexes comme ça sans en rajouter, non ?

wink

smiley-guitar
#
Au sujet du demi-diminué, la notation ne me parait pas preter à confusion: on diminue la partie accord à 3 sons (d'où demi-diminué).
Quant au sujet de la 7b (au fait un seul b suffit vu que le 7 signifie deja septième mineur), je ne trouve pas que ça complique les choses de l'appelé ainsi au lieu de sixte: un accord diminiué est une succesion de tierce mineure or la tierce minueur de la quinte et la septième donc la tierce mineur de la 5b est la 7b. Tandis que si l'on chiffre un acoord diminué 1-3b-5b-6 (à la place de 1-3b-5b5-7b) on perd de vue la succession de tierce mineure.

#
philarmonie a écrit :
Au sujet du demi-diminué, la notation ne me parait pas preter à confusion: on diminue la partie accord à 3 sons (d'où demi-diminué).
(...)
NAN !
Ce n'est pas logique ! Ni parlant.

Surtout pour des débutants en harmonie à qui on ne va pas faciliter la tâche avec des dénominations ne répondant pas à un certain schéma établi par des générations et qui pourtant est simple et efficace et facile à assimiler.

"demi" pour tout le monde signifie "moitié" ; or la moitié de trois c'est .... ????
On dirait encore "semi diminué" ce qui signifie "pas tout à fait", ça prèterait moins à confusion ....

Alors évidemment, on ne peut qu'être d'accord que pour la commodité de langage on dise "d(s)emi diminué" à la place de "m7/5b" qui est clairement très ch.... à prononcer voire à assimiler quand on le voit écrit, mais je persiste et signe : c'est incorrect ... même si évidemment rien ni personne n'empêche quiconque de s'en servir ....
Mais bon ..... ça reste une approximation, un pis-aller.



philarmonie a écrit :
(...)
Quant au sujet de la 7b (au fait un seul b suffit vu que le 7 signifie deja septième mineur), je ne trouve pas que ça complique les choses de l'appelé ainsi au lieu de sixte: un accord diminiué est une succesion de tierce mineure or la tierce minueur de la quinte et la septième donc la tierce mineur de la 5b est la 7b. Tandis que si l'on chiffre un acoord diminué 1-3b-5b-6 (à la place de 1-3b-5b5-7b) on perd de vue la succession de tierce mineure.
Oui.

.........

...... mais non.

- dans le chiffrage des accords, oui, quand on parle d'un accord "7" ou "m7" ou "7dim", ça veut dire que l'accord est composé de "XXXXX" et du 7ème degré mineur !
Exact.
C'est en effet la seule exception à la règle qui veut que quand on parle d'un accord sans rien préciser on sous-entend "mineur" et non "majeur"

MAIS

- dans le chiffrage 1 - 3b etc .... ce ne sont plus des ACCORDS qui sont chiffrés mais les DEGRÉS de la gamme et donc le 7b sera bien le ... 6# !

Le chiffrage des accords et le chiffrage des degrés de la gamme suivent des règles différentes !!!!
Les accords sont marqués par ex. "5-" mais le chiffrage des degrés sera "1 - 3 - 5b"



philarmonie a écrit :
(...) je ne trouve pas que ça complique les choses de l'appeler ainsi au lieu de sixte (...)
Beeeeen .....

....... si.

Quand je vois du vert, je dis "Tiens, du vert" et je ne dis pas "Tiens, un mélange de jaune et de bleu" ....
Ou bien ?

Il existe un terme pour un certain degré de la gamme, pourquoi se priver de l'utiliser ?
Pourquoi s'évertuer à inventer, à bricoler des appellations nouvelles génératrices de confusion alors que les termes existant depuis des générations remplissent tellement bien leur mission ?
Les règles harmoniques ne changent pas (en "musique traditionnelle occidentale", faut-il le préciser ...), pourquoi vouloir changer leur vocabulaire ?
Je n'y vois franchement nul intérêt.

Mais bon, c'est pas bien grave, tout ça.
Moi ce que j'en dis, c'était juste pour "recadrer" un peu sur certains termes.

A partir de là, hein, chacun(e) est libre d'utiliser les mots et les formules qui lui conviennent le mieux .... icon_cheesygrin
Mais, dans certains rares cas, ça risque de pas être toujours neutre comme démarche par rapport aux autres zikos ....


smiley-guitar
#
Là ou y'a des filles y a des bas...Et quel débat!!
Donc si je suis bien mac grath( ah non c'est pas moi), il y a une volonté de clarifier les appellations.
Je dis que c'est louable, mais on est pas des académiciens et on va pas réformer la grammaire
Que tu trouves plus limpide de nommer la 7bb, sixte majeur, c'est normal, moi aussi. Mais on trouve le même soucis avec la quarte augmenté, et la quinte diminué, pour ce qui est des intervalles.
Sans parler d'autres problêmes "linguistiques", comme les modes d'une gamme qui n'ont de différent que l'ordre d'apparition des notes, ou les substituions diatoniques, Cm7= Eb6 et pourtant ils n'ont pas le même nom et contienne les même notes.

On fait quoi? On s'y attele tout de suite pour réformer l'harmonie icon_cheesygrin ? Je laisse ça à georges russel avec son concept lydien chromatique, et à ornette coleman avec son harmolodie.
Je suis pas entré dans les ordres de la très sainte harmonie et je vais pas faire de prosélitisme, je veux bien échanger des opinions, être affirmatif, mais pas catégorique.
Donc si je me suis permis de poster, c'est que mon acquis harmonique était en contradiction avec ce qu'avait poster elfe et philarmonie.
On m'a appris à faire une distinction entre les accords à trois sons et les autres.


 Citation :
L'autre, sans le B, est un "Dm5-" !!! Et rien d'autre !


En l'occurence D° est constituéd'une tonique, d'une tierce mineur, et d'une quinte diminué ce qui me suffit pour l'appeler diminué.
Et si Dm7/5b accord à 4 sons est appelé demie diminué, c'est qu'il n'a que la quinte de diminué
comparé à cet autre accord de 4 sons le D°7 qui lui a la quinte et la septième diminué.
La septième étant considéré dans les accords à quatre sons comme étant naturellement mineur donc 7b, la septième diminué est 7bb.
Tu pourrais me dire que ce n'est qu'une altération et que d'autres accords ont la 5b et ne sont pas pour autant nommé diminué. Oui, mais comme je l'ai dit plus haut, je récris pas les règles, je les comprend comme je peu, et je les apprend de la même façon.

c'est ton "et rien d'autre!" qui m'a motivé. Bougrement motivé d'ailleurs. Que tu nommes D° Dm5b pourquoi pas, il à sa tierce mineur, et sa quinte bémol, tout ce qu'il faut pour être baptisé Dm5b, et qu'il fasse sa communion. Mais qu'il soit Dm5b et rien d'autre, je peut pas m'y faire, ça me chagrine l'entendement. Pourquoi tant de véhémence sur un si petit accord que personne y s'en sert.
Et c'est d'une langue chargé de gin tonic, et d'une plume, nan, d'un clavier bourré à ras bord de réprobation face au trust du Dm5b qui essaye par d'habile manoeuvre de saborder le marché au mépris des petits porteurs et surtout des lois qui favorisent la pluralité des appelations, que je conclue ,et que je vais me pieuter.

Cette soirée théma vous à été proposé par sebzikos
avec par ordre d'apparition à l'écran:
sebzikos dans le rôle du naufragé
elfe et philarmonie dans le rôle des secouristes
Henki, philarmonie et mac grath dans le rôle du service de conformité iso qui essaye de se mettre d'accord sur la taille de la bouée.
Philarmonie bien que présent dans deux rôles, n'a pas été payé plus par la prod
aucun orgueuil, ni accord, n'a été matraité durant ce débat.

#
henki a écrit :

Cette soirée théma vous à été proposé par sebzikos
avec par ordre d'apparition à l'écran:
sebzikos dans le rôle du naufragé
elfe et philarmonie dans le rôle des secouristes
Henki, philarmonie et mac grath dans le rôle du service de conformité iso qui essaye de se mettre d'accord sur la taille de la bouée.
Philarmonie bien que présent dans deux rôles, n'a pas été payé plus par la prod
aucun orgueuil, ni accord, n'a été matraité durant ce débat.


bravo mdr!!! chanteur

Mais c pô juste (comme dirait kamilero), je travaille double et je ne suis pas payé en conséquence. sad icon_cheesygrin

#
Ah zut excusez moi, c'est encore moi...
j'ai décidé d'être relou au maximum icon_cheesygrin , j'ai oublié de noter dans le précedent post un truc pour mc grath...
Mc grath tu dis:

 Citation :
le "m7/5b", donc un accord de mineur septième dont la quinte est diminuée mais la tierce majeure

J'ai dis que je serai pas catégorique mais là quand même!!!
Un accord de type m7/5b a sa tierce mineure.
Avec une tierce majeur il devient un accord de type 7/5b.
Comme tu le dis si bien, il y'a des


 Citation :
schéma établi par des générations et qui pourtant est simple et efficace et facile à assimiler

Les accords sont mineur parceque leurs tierces sont mineures.

sinon je m'excuse encore avant même que t'es répondu j'avais pas vu le petit encart

 Citation :
A partir de là, hein, chacun(e) est libre d'utiliser les mots et les formules qui lui conviennent le mieux ....

La liberté d'expression est sauve, c'est tout ce qui m'importait.

#
henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
Aaaaah ba vi !
Là je ne peux que présenter toutes mes confuses à l'aimable assistance publique, tu as tout à fait raison et mea culpa : dans le feu de l'action je me suis laissé aller à une immense et impardonnable erreur de débutant.
Profondément désolé et merci d'avoir rectifié.
Toutes mes excuses les plus plates à celles et ceux qui auraient lu cette énormité que je vous prie d'oublier très vite au profit de la version corrigée !


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
NAN !
Justement, il n'y a PAS ce souci !
Même si bien évidemment on sait très bien ce que ça signifie, on ne parle JAMAIS d'une quarte augmentée ("4+" ???? Connais pas … ), ni d'ailleurs d'une seconde ("2+" ? "9+" ???) ni d'une sixte, mais respectivement de quinte diminuée, d'une tierce diminuée ou d'un septième diminuée.
Et en matière de limpidité, il convient de préciser aussi qu'une sixte sera toujour une sixte tout court ; pour parler de ses demi-tons voisins, on parlera soit de 5# soit de 7b !!!
Je n'ai jamais vu d'accord noté " xxx6+" ou "xxx6-".
Vous si ?
Et il n'est pas question d'une éventuelle limpidité par moi trouvée, il est question de précision et de simplicité dans les termes !!! Il existe UN mot pour désigner le sixième degré d'une gamme et ce mot c'est "sixte".
Et UN chiffre, le "6".
Et c'est et reste une sixte et ce quelles que soient les notes jouées alentour !
Encore une fois, dans le langage de tous les jours, ailleurs, on parle bien de "vélo" et non pas de "Solex sans moteur" !
Ou bien ?


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
Tout à fait exact ; mais là encore, il s'agit principalement d'avoir un langage commun pour être sûr de parler toujours de la même chose, les termes "justes" ont leur importance, ici comme en escrime, en maths ou … en informatique !


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée

En l'occurence D° est constitué d'une tonique, d'une tierce mineur, et d'une quinte diminué ce qui me suffit pour l'appeler diminué.(…) [/quote] Ca TE suffit peut-être, mais c'est tout à fait incorrect ; si on accole un "dim" à un accord sans autre précision, c'est qu'il est "dim" …. complètement et non pas "au bon plaisir et selon l'inspiration de X. ou Y. " ; tu le dis d'ailleurs toi-même très joliment : <<(…) d'une tonique, d'une tierce mineure, et d'une quinte diminué (…) >> , donc on est bien d'accord, c'est un accord mineur, dont la quinte est diminuée donc l'analyse donne : (tonique = D) + (tierce mineure = "m") + (quinte diminuée = "5-") et tout ça mis bout à bout => "Dm5-".
Et ça ne ME suffit pas, C'EST ainsi, qu'on le veuille ou non, que ça "suffise" ou non, que ça me/te/lui/leur plaise ou non.


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
On est tout à fait d'accord et c'est tout à ton honneur.
Cela étant, mon souci permanent dans ce forum (sauf si un jour on me l'interdisait … )n'est pas du tout de condamner (de quel droit ? ) la façon dont parlent certains zikos entre eux à partir du moment où ils se comprennent mais simplement de tenter de donner à des zikos débutants et/ou intéressés par cette partie "harmonie" les termes disons ….. "orthodoxes" de départ afin qu'ils soient autant que faire se peut en terrain connu quand ils aborderont certains de ses aspects avec d'autres, qu'ils ne perdent pas inutilement du temps pour chercher à comprendre et/ou se faire expliquer des termes techniques (qu'ils croyaient connaître sous une AUTRE appellation … ) et qu'ils soient efficaces, quitte, plus tard, à partir aussi dans des dérives dialectales … qui, je l'espère, leur seront malgré tout aussi peu préjudiciable que possible.
Tous les profs que j'ai pu côtoyer au fil des ans et tous les zikos avec qui j'ai eu le plaisir et l'honneur de jouer (….ou pas ) parlaient et parlent encore en utilisant ces termes-là, connus, clairement définis et consensuels.
Par contre, à la réflexion, je constate il m'arrive de plus en plus souvent d'être obligé de rectifier le chiffrage (!) des accords sur des part's de mes élèves au vu des notes écrites sur la portée (après bien sûr vérification et recoupements divers )


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
Tout à fait d'accord aussi ! CQFD.
Avant de la réformer, il convient déjà d'être au clair quant à ses bases "académiques" !


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
En musique, composition, interprétation, sonorités, etc. on ne peut en effet pas être catégorique, ce serait très mal venu et indigne, j'en suis complètement d'accord ; par contre, en solfège/harmonie qui est une matière avec des règles, une science en quelque sorte, je regrette, il FAUT être catégorique , il n'y a pas place pour de l'interprétation et l'approximation.
En principe.
Une fois encore, et sauf parution très récente d'un décret ministériel méconnu, l'usage de termes "personnels" n'est interdit à personne mais il n'est ni judicieux ni pertinent, surtout pour les "autres", de faire abstraction ou négation des règles de base.


henki a écrit :
Système : Citation Beaucoup Trop longue pour être citée
Oui.
Mais … non.
Pour nous gratteux, certes (encore que … ) ; mais pour plein d'autres zikos genre pianistes ou organistes, ça fait parfois une grosse différence puisque, tout en contenant en effet exactement les mêmes notes, l'un est construit académiquement à partir d'une basse de Do et l'autre d'une basse de Mib ; différence certes minime, mais différence ; s'il y a deux appellations, c'est qu'il y a le plus souvent une raison.
Que dans un second temps et par le simple jeu des divers renversements on arrive ici ou là très exactement à la même configuration harmonique, tout le monde en est conscient.
Mais ça c'est un autre débat, celui de l'interprétation artistique ….


P.S. : à la réflexion, faudra, en effet, quand même aborder la question des émoluements de Philarmonie avec la direction lors du prochain C.E. ! C'est pas normal ce qui lui arrive chanteur



nouveau message Répondre
Page 1 de 2
Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : redim, pouvez, donner, tablature, merci