Changement de tempo


nouveau message Répondre
Recherche

#
Bonjour, j'aimerais savoir si il est possible de changé de tempo pendant une chanson : par exemple premier couplet à 100battement par minutes et refrain à 120battements par minutes ? Et si ça se fait souvent ?
Par pure curiosité, cette question m'est venus ce matin en cours ^^



#
Non ca se fait pratiquement jamais, déja parceque c'est perturbant pour le public et c'est ultra dur pour les musiciens: déja les groupes qui tiennent un tempo durant tout un morceau sont balaises icon_cheesygrin alors si en plus ils doivent changer au milieu, c'est la porte ouverte au décalage et a d'autres joyeusetés.

amatguitar

4 messages
#
Effectivement très rare en variété mais ça se trouve en classique. Pour précisément casser le rythme. En général c'est pour quelques mesures et retour vers le tempo d'origine. C'est le cas dans le 4e prélude de Villa Lobos : Lento (66) - Modérato (80)- Lento.

Le trac n'est pas une fatalité mais une réaction émotionnelle modifiable à chaque instant.
Pascal Le Corre - Pianiste

jeguil

Artiste participatif
9 photos
132 messages
#
Ce qu'on peut trouver, ce sont des changements de mesures, on peut commencer en 4/4 et passer au 3/4 ou 6/8 et revenir au 4/4.
Ça donne une impression de tempo différent, mais ça ne change pas la vitesse d'exécution.

Il y a des morceaux où on trouve des changement de tempo, mais ça ne change pas la vitesse, j'en ai un qui fait du 80= note-4 et passe à 80= note-2 . C'est 2 fois plus rapide, mais non car sur le premier j'ai des note-16 et sur le second, j'ai des note-4 .
La vitesse pour jouer les notes reste la même ! C'est très déroutant au début. C'est aussi ça le jazz ! wink

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
50 messages
Modérateur
#
 Citation :
j'en ai un qui fait du 80 à la noire et passe à 80 à la blanche. C'est 2 fois plus rapide

moi je parle de refrain 'dédoublé' dans ce cas.

mais changer purement de tempo,
en variet ou classic rock etc...
moi j'ai jamais vu

par contre,
il y a meme des morceaux qui ont qques mesures à 5/4,
puis le reste en 4/4 (white room de Clapton par exemple)

ou une mesure à 3 croches (lol) à la fin de l'intro
(et c'est sur quel morceau?)
un panier garni aux 10 premiers zauditeurs qui donnent la bonne réponse!

jeguil

Artiste participatif
9 photos
132 messages
#
Une mesure incomplète ça s'appelle une anacrouse, non ?
Il y a plein de morceaux comme ça mais je ne peux pas te dire de titre, j'aurai pas mon panier garni ! icon_redface

amatguitar

4 messages
#
Oui c'est une anacrouse mais cette mesure incomplète est toujours la première de suite après la clé. Dans l'exemple ci dessous il n'y a qu'un demi temps dans la première mesure qui devrait présenter 4 temps. Cette technique est utilisée pour faire ressortir le premier temps fort de la 2e mesure. En général les temps manquants à la première mesure se retrouvent à la dernière du morceau :

[url=http://www.imagehotel.net/?from=1fqxb0kdiv.jpg]
[/url]

r jourLe trac n'est pas une fatalité mais une réaction émotionnelle modifiable à chaque instant.
Pascal Le Corre - Pianiste

pascal17

Petit causeur
Jeune tabber
Petit Downloader
11 photos
Membre VIP
50 messages
Modérateur
#
une anacrouse,
c'est la premiere mesure d'un morceau,
mesure souvent incomplete,
completé implicitement par des silences..

mais la mesure à trois croches dont je parle
c'est une mesure complete.
juste 3 croches, en plein morceau icon_cheesygrin
c'est à la fin de l'intro de batterie du morceau
'Rock'n'Roll' de led Zep.

#
Oui ça se fait assez souvent dans la scène postxc américaine actuel ou tout du moins tout les groupes incluant des influences mathrock/core dans leur musique. C'est assez intéressant, voici un exemple de 100-120.
http://www.youtube.com/watch?v=s6sSENiYwBk

#
En musique classique c'est très fréquent et très intéressant d'ailleurs.
Dans Zadock the priest par exemple de Haendel on commence avec un tempo de 60 à 4/4 puis on passe à 108 en 3/4 pour finir à 108 mais en 4/4. Cela donne une dynamique dans le morceau assez sympa. Pour ce qui est de s'y retrouver dans les tempos pas de soucis puisque nous avons un chef d'orchestre qui dirige, il suffit donc de le suivre et avec les répétitions ça rentre et on s'habitue.

amatguitar

4 messages
#
Voilà de quoi sont capables les grands génies du classique. C'est un extrait d'une cadence du concerto d'Aranjuez de Rodrigo que j'ai trouvé sur Guitar Pro à "Rodrigo" pour ceux qui veulent entendre ce que ça donne :

[url=http://www.imagehotel.net/?from=8dub04sofk.jpg]
[/url]

r jourLe trac n'est pas une fatalité mais une réaction émotionnelle modifiable à chaque instant.
Pascal Le Corre - Pianiste

#
Pour moi Brel accélère pas mal de ses fins de chansons, pourtant...

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
187 messages
Modérateur
#
l'accelerando ça se pratique
le decelerando c'est plus rare, une des rares que je connais en rock c'est looking at my back door de creedence.
on peut aussi trouver des variations assez importantes en jazz mais c'est un monde musical à part.
en classique au debut du vingtieme siecle certains auteurs ont aussi joués sur les variations du temps.
ça se retrouve aussi dans la musique de film avec la forme narrative de la musique qui peut avoir a suivre l'action.
et à la question est ce que c'est possible de le faire je repondrais simplement si tu y arrive d'une manière coordonée et volontaire ben qu'est ce qui t'en empeche ?
il peu aussi y avoir des changement qui font penser à un changement de temps mais qui n'en sont pas réellement .... exemple un passage en triolets qui en passant par exemple de 4 noires à la mesure ne va plus en compter que trois et done une impression de ralentissement alors que c'est la durée des notes sur une mesure invariée qui donne cette impression. ou a fortiori des triolets de croches qui vont passer à 6 vont provoquer l'impression d'acceleration. on le trouve par exemple dans le pont de stupidity de solomon burke joué par dr feelgood.

je concluerait par une reflexion personelle : certes en art il existe des regles qu'il faut connaitre et appliquer mais aussi savoir transgresser. par contre pour transgresser ces règles il faut que ce soit maitrisé sinon on arrive à une impression de brouillon (mais la chose aussi peut être voulue)...bref on est libre de faire ce qu'on veut tant qu'on y arrive.
un genie comme picasso et d'autres peu aussi installer un nouveau code dans une forme d'art telle la peinture... le free jazz aussi à completement jeté à la poubelle les regles anciennes d'harmonie et de tempo etc etc... et ça empeche pas le peintre du dimanche de faire du figuratif ou un bluesman de rester sur 5 notes avec un tempo qui roule comme un vieux train a vapeur dans la plaine du mississipi ...

en bref il faut savoir aussi adapter les règles à ses besoins.

je me rappelle un reportage qui suivait yehudi menuhin en voyages à travers le monde un jour en afrique il tombe sur un gamin qui tenait un beat sur une percussion et il sort son violon et joue avec puis il se retourne vers le reporter et il lui dit en substance "ce gamin il fait un très bon truc, il ne connait rien à la theorie mais il joue naturellement sur un 5/9" (vas demander ça à froid à un batteur de te taper un 5/9.... )

c'est comme en physique ou en mathematiques la musique : une regle ou un principe ne sont valables que pour ce qui a été decouvert jusqu'a ce qu'on trouve une regle plus large qui admette de nouveaux shemas.
sinon on ne ferait encore que des quartes et des quintes (cf kaamelot icon_cheesygrin =)

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème
#
Je rebondis car je ne pense pas avoir vu le mot Métal dans les réponses ^^ Mais le métal progressif, d'où son nom use et abuse de changements de tempi, de signature, de tonalité, j'en passe et des pas mûres ...

Look at Tool ou Dream Theater wink


nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : par, tempo, minutes, chanson, premier, exemple, pendant, change, bonjour