tuto : cycle des quartes et des quintes version simple.


nouveau message Répondre
Recherche

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
189 messages
Modérateur
#
j'ai remarqué que les explications que l'on trouve dans les théories musicales sont particulièrement déroutantes pour les debutants qui essaient de comprendre l'ordre et le cycle des quartes et des quintes qui regissent le nombre et l'ordre d'apparition des dièses et des bemols.

je ne reviendrais pas sur la justesse technique des ouvrages serieux mais je vais tenter de vous epliquer une méthode qui a à mon humble avis le mérite de rester simple et hors des considerations purement techniques qui sont d'ailleursà approfondir par ailleur pour votre culture musicale.

ceci n'est donc pas un cours théorique mais une methode pratique pour s'y retrouver




il est peut être utile de rappeler que quand on calcule les quartes et les quintes on part du Do qu'on compte 1, ré seconde, mi tierce etc

noter que tout ça est valable pour le calcul das gammes majeures pour les mineures on verra à la fin)

on commence par les quintes qui reglent l'ordre des dièses à l'armue et donc dans les gammes

je disait on part toujours de la gamme de Do la seule en notes naturelles et sans altération

on calcule son ordre des quintes ce qui nous donne
do, sol, ré, la, mi, si, fa, do (on a fait le tour).


pour retrouver la nouvelle note diésée c'est tout bète c'est la septième de chaque nouvelle gamme
(la septième de la gamme de départ : do , on ne la dièse pas sinon on se retrouve avec un Do ce qui fait sauter la septième)



donc la quinte de Do c'est bien Sol ( la septième est un fa donc on a un fa# dans la gamme de Sol)

ensuite on passe à la quinte de Sol qui est Ré (donc fa# ET Do # dans la gamme de Ré)et ainsi de suite

quinte de Ré = La (septième de La = Sol...donc rajout de la troisième note diésée Sol#... soit gamme de LaMajeur trois dièses fa# do# sol# )

autre utilité de ces cycles on regarde une armure on vois 4# par exemple on calcule...sol un diese, ré deux #, la 3#, Mi 4 diese bingo on est en mi majeur (fa do sol ré diésés à la clé)

il suffit de continuer sur tout le cycle pour trouver tous les dièses des differentes gammes.

et c'est dans cet ordre là que les compositeurs placent leurs altérations sur l'armure à la clé dans les partitions.



maintenant passons aux bémols et donc au cycle des quartes.
je rappelle l'odre des quartes
do, fa, sib, mib, lab, reb, solb, (on pourrait dire que la quarte de solb est Si mais comme la gamme de Si majeur est déja calculée avec des dièses (avec 5# à la clé)on s'en fiche on vas pas mettre 8b à la clé donc on stoppe là)


dans le cycle des quartes c'est la quarte qui est bémolée.
(parce que sinon on se retrouve avec l'ecart le plus infernal à passer ou une quarte augmentée ou une quinte diminuée...à part en jazz et dans cetains passages latinos c'est chaud comme ecart...ou dans la musique experiementale peut etre)

on repart de la gamme sans altération le do

gamme de Do pas d'altération c'est toujours la gamme de depart sa quarte est Fa donc la prochaine dans le cycle

gamme de Fa 1 bémol ...le Si (siB quarte de Fa) le sib est la gamme suivante du cycle

gamme de Sib 2 bemols...la quarte du sib est mib ...on garde la b du fa et on rajoute celui du mi donc fab mib à la clé... et le mib est la gamme suivante du cycle

gamme de Mib 3 bemols ...la quarte de mib=> Lab...on le rajoute a nos deux bemols precedents soit Sib Mib Lab (on a nos trois bemols) et comme par hasard Lab est la gamme suivante du cycle....alors on continue
mais je vais pas tout marquer je pense que là vous avez compris le principe pour les retrouver.


je precise aussi des fois que ... on sait jamais ...mais une quarte (sur les 4 cordes les plus graves avant le dacalage du si ) c'est la note pile en dessous de la fondamentale...



une fois que vous avez pris deux aspirines pour lire ce qui précède...
ça a l'air compliqué mais en fait c'est tout simple.

on passe à la transition pour les gammes mineures.

un des miracles de la théorie musicale c'est qu'on n'a plus besoin de se faire suer l'occiput...
une gamme majeur possède une gamme mineure relative qui est située TROIS DEMI TONS plus grave.
ou trois cases de guitare)
donc gamme de Do pas d'alteration ...trois demi ton au dessous du Do j'ai un La ...la mineur est la relative de Do majeur. donc pas besoin de calculer plus loin c'est les mêmes notes.

on fera toutefois attention trois demi tons au dessous on trouve des notes altérées... on les considère comme dièses (les bemols etant reservés pour les gammes majeures)

exemple Mi majeur ...trois demis tons au dessous j'ai un do# donc do# mineur est la relative de mimajeur.


ce qui implique aussi que par convention un Do mineur par exemple sera la relative d'un Mib et non pas d'un ré dièse puisqu'on considère le ré dièse comme une mineure

bien que ce dernier point ne soit pas toujours respecté par certains auteurs.

mais dans la grande généralité des cas on s'y retrouvera comme ça.


maintenant après ce pavé j'ecoute vos questions et eventuelles critiques si j'ai écrit une bétise en allant trop vite.



proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème.
chipie.foxtrot

Modérateur
#
icon_cheesygrin le chat ,j'ai commencé à lire ton truc !

comme c'est nouveau pour moi,je résume ce que j'ai compris du petit épisode sur les quintes :

on part de la gamme de Do ,on a un cycle de quintes qui est le suivant:
do, sol, ré, la, mi, si, fa, do

à chaque quinte une nouvelle gamme,la 7 ème de cette quinte donne un # dans la gamme générée par la quinte ...

voir c'est entendre,c'est toucher,c'est retirer le voile qui sépare l'essentiel de l'apparent
(Tahar ben jelloun)....
je joue toujours de la guitare à six schtroumpfs !
denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
189 messages
Modérateur
#
bravo je suis content bravo quelqu'un a déjà compris la première partie chanteur

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème.
#
hum .....
do sol re la mi si fa# do# plutot, non ?

sinon c'est pas des quintes .... entre si fa et fa do !
et ainsi de suite !

denis-px

Artiste motivé
Jeune tabber
1 photo
Membre VIP
189 messages
Modérateur
#
c'est exact j'ai ecrit un peu trop vite
mais la fa# est confondu dans la musique tempérée avec le solb (6b à la clé)
bien que d'un point de vue strictement théorique ce soit legèrement faux cela resté juste dans la musique avec instrument tempéré depuis mozart en gros
mais c'est vrais que j'ai fait une erreur en ecrivant le tuto en moins de 10 mn...mea maxima culpa
je rectifierais demain matin pour des raisons purement personnelles
un grand merci à toi de l'avoir relevé

proverbe shaddock : s'il n'y a pas de solution il n'y a pas de problème.
#
Ok hello a tous, alors moi j'aimerai qu'on m'explique quelques choses.

Le cycle permet de trouver la tonalité certe, oui mais la tonalité de quoi au juste?? Je veux dire nous indique t'il la tonalité avec la gamme ou mode qui va avec?? J'ai aussi l'impression que tout ce qui est harmonique mineur, gamme diminué, phrygien dom etc n'existe pas sur le cycle??...

Autre choses prenons un exemple de riff avec les notes suivantes : sol, fa#, mi, la#, la. On a donc 2# la tonalité serait donc :RE selon le cycle, oui mais de quelle gammes ou mode??

Prenons le meme riff et remplacons les # par des b, le riff s'ecris desormais : sol, solb, mi, sib, la. On a donc 2 b la tonalité serait donc : si b

Je comprend pas comment ce même riff peu avoir deux tonalité différente, a ce que je sache un RE na jamais était l’équivalent d'un sib et vise et versa...

Pouvez vous m'aider svp

#
de 1 : en Ré les dièses sont sur le fa et sur le do, pas sur le la
En SiB les B sont sur le si et sur le mi, pas sur le sol

de 2: dans une gamme heptatonique, tu ne peux pas avoir 2 fois le même nom de notes (t'as le droit a Do et réb mais pas a do et do#) donc ton riff bien écrit ca ferais fa##,Mi##,Ré##,La#,Sol## (oui, vaste programme)

de 3 : ton riff est atonal, c'est a dire qu'il n'obéit pas aux règles harmoniques des Gammes, ou alors il est en mi mineur blues/mi mineur.


 Citation :

Le cycle permet de trouver la tonalité certe, oui mais la tonalité de quoi au juste?? Je veux dire nous indique t'il la tonalité avec la gamme ou mode qui va avec?? J'ai aussi l'impression que tout ce qui est harmonique mineur, gamme diminué, phrygien dom etc n'existe pas sur le cycle??...

tonalié = gamme, le mode tu l'obtient avec un peu d'analyse
la gamme mineur naturelle est reconnaissable avec l'habitude (1seule altération accidentelle, accord particuliers etc)
les diminués: pareil ca se reconnait, et c'est rarement utilisé pour un morceau entier

#
Ok alors le riff telle que tu la réecris faut il compter le nombreu de dieses pour obtenir ca tonalité?? Mais vu qu'il y en a 9 et que le cycle des quintes en compte que 7 la je vois pas comment faire... Pourtant ce riff en as forcelent une !?? J'arrive pas a comprendre comment il peu etre atonal, moi avec un peu de recherche je lui trouve une correspondance de Sol mineur melodique...

Et comment tu sais que sur un riff ( prenon un riff au hasard) ces alterations sont obligatoirement des dieses et non des bémol et inverssements??

#
non l'histoire avec les # c'était une blague pour te montrer qu'on ne pouvait pas le réduire a ce genre de manière.
Sinon ouai j'avais oublié les gammes harmoniques c'est vrai, mais avec t'as présentation je l'ai zappé.
Ca passe. mais a la manière dont je le joué ca s'approché plus de metal que d'autre chose, du coup ca sonnait plus atonal .


 Citation :
Pourtant ce riff en as forcelent une

Je vois pas pourquoi il est obligé icon_redface


 Citation :

Et comment tu sais que sur un riff ( prenon un riff au hasard) ces alterations sont obligatoirement des dieses et non des bémol et inverssements??

tu le sais pas, tu trouves la gammes et après tu sais si c'est des dièses ou de bemol , mais franchement ca importe pas vraiment en guitare , puisque c'est la même note wink

#
Ah... Donc le coup des doubles dieses c'est de la connerie, ok lol pourtant je suis sur dans avoir deja vu ainsi que des double bémol...
J'ai pris un riff simple qui pourrai etre joué en accord de puissance, typique metal... D'ailleurs c'est le style que je pratique depuis des années...

Mais si un riff na pas de tonalité alors qu'est ce que je peu jouer dessus je veux ecrire un solo par exemple??

Moi ce que je veux c'est quand j'analyse un riff, un accord ou une suite d'accords, guitare a la main comment en moins de 1mn je fais pour trouver la tonalité et les gammes ou modes qui colleront a mon plan tout ca grace a cycle des quintes??

#
Grâce au cycle des quintes sad j'en sais rien
sinon tu analyses ton morceau
-Tu relèves les notes du morceau*
-Tu regardes dans quelle gamme ils rentrent
-Tu le joues smiley-guitar

*en metal y a pas mal de notes dissonante qu'il ne faut pas compter, dans les power cords tu prends que la tonique ca suffit, dans le riff que tu montrais plus haut le la# dissone donc faut pas le compter. Après t'as le choix mais tu vois que ton riff commence par un sol donc c'est probablement un mode de sol(ici sol majeur).


 Citation :

Ah... Donc le coup des doubles dieses c'est de la connerie, ok lol pourtant je suis sur dans avoir deja vu ainsi que des double bémol...

oua ca peut apparaitre sur des partoches même si ca reste quand même assez rare
http://www.lalecondepiano.com/telechargement/quelquun.jpg tu confond pas avec l'armature ? (la partie juste après la clé de sol )

Après c'est pas que le riff n'as pas de tonalité, c'est plutôt qu'il se laisse pas analyser tel quel. Mais si c'est le cas en genral y a peu près tout qui passera plus ou moins
wink


nouveau message Répondre Recherche


plan Plan du Forum Solfège||Tags : les, des, gamme, donc, sol, cycle, mib, quarte, trois