Biographie de gnawa diffusion

Gnawa Diffusion


Le métissage n'a jamais pris un sens aussi fort que lorsqu'on aborde la petite histoire de Gnawa Diffusion. Emmenée par Amazigh Kateb, cette bande de copains est originaire de Grenoble dans le Sud-Est de la France.

Les membres du groupe sont issus de différents horizons, un peu plus loin au large de la Méditerranée. Rap, ragga, reggae, jazz, raï, on trouve de tout chez Gnawa Diffusion. Gnawa comme le peuple du Soudan Occidental déporté en Afrique du Nord au XVIème siècle par des seigneurs de Fès et d'Alger. S'ils ont été islamisés, ils n'en ont pas moins gardé leur croyance dans leurs dieux africains.

Combatif



Cette épopée est le reflet symbolique de ce que les immigrés en France ont vécu. C'est Amazigh lui-même qui le déclare et le clame. Il se sent proche de ces hommes déracinés. Fils du célèbre écrivain algérien Kateb Yacine, débarqué en 88 en France à l'âge de seize ans, il développe très vite une philosophie de combatif voir de contestataire. La situation doit changer et les inégalités disparaître. Gnawa Diffusion est le moteur indispensable pour faire passer le message de la contestation.

Le groupe existe depuis 1992. Les textes sont écrits et chantés par Amazigh en trois langues, l'arabe, le français et l'anglais. Côté disque, c'est en 93 que sort un CD cinq titres intitulé "Légitime différence" qui leur permet de se lancer sur scène. Commence alors une série de concerts en France avec des artistes comme FFF, Zebda, Massilia Sound System ou Princess Erika.

Ombre-elle



Remarqué parmi les nouveaux groupes qui allient musique métissée et revendications hexagonales, Gnawa sort un véritable album en 97 en même temps que sa popularité grandit. Avec "Algéria" chez GDO Records et le simple "Ombre-elle", la critique et le public sont au rendez-vous.

Entre acoustique et électrique, le voyage musical prend toute son ampleur avec la prestation du groupe sur scène, comme son passage de deux jours à la grande Halle de la Villette à Paris dans le cadre des "Rencontres des Cultures Urbaines" en novembre 1997. Et pour se faire connaître et reconnaître, rien ne vaut les tournées : l'année 1998 est réservée à ça avec la tournée "Chibani Tour" qui rend hommage aux cultures passées. Avec un sens de la fête certain, le groupe réunit 5000 personnes chez eux, à Grenoble, au printemps 1998.

C'est en janvier 1999 que Gnawa se lance dans l'enregistrement d'un second album qui voit le jour en mai sous le nom de "Bab El Oued-Kingston". Toujours habité par le métissage des cultures, leur travail puise cette fois très loin dans les racines. Preuve en est ce titre, "Chara'Allah", vieux de trois siècles.
Dès la sortie du disque, démarre à Toulouse une tournée qui les mènera en Europe, au Moyen Orient, en Afrique et dans de nombreux festivals estivaux jusqu'à la fin 1999.

On les retrouve en juin 2000 avec un nouvel album, "Bab El Oued 2". Cette année-là, ils tournent en Algérie en fin d'année avant d'y revenir en 2001 pour une série de concerts.

De cette épopée algérienne, ils graveront un double disque live Live DZ, premier disque live enregistré lors d'une tournée en Algérie.

Souk System



Quatre musiciens sont partis et d'autres ont intégré le groupe. Gnawa Diffusion se compose dorénavant de Pierre et Philippe Bonnet (batterie et basse), Pierre Feugier (guitare), Mohamed Abdenour (banjo, mandole), Abdel Aziz Maysour (guembri), Salah Meguiba (clavier et percus) et toujours Amazigh Kateb.

Le nouvel opus des Grenoblois, "Souk System" sort en juin 2003. Chantés en français, anglais, arabe, les textes semblent plus politiques que dans les précédents albums. Ils font référence en grande partie à l'actualité internationale, entre dénonciation et satire. La recette musicale elle, est toujours plus ou moins la même, reggae, ragga, châabi et musique gnawa.

Le groupe part dès les mois d'été en tournée, en France, au Maroc et en Algérie. À l'automne, il donne une série de concerts en France, accompagné de chanteuses du sud-ouest algérien dans une création intitulée "Nakhla".

En 2005, en marge des activités de Gnawa Diffusion, Amazigh Kateb participe au projet "Désert Rebel". Avec, entre autres, Guizmo (du groupe Tryo) et Daniel Jamet (ex-Mano Negra), il part au Niger enregistrer un album aux côtés d'Abdallah Ag Oumbadougou, un ancien combattant touareg. Ce projet, basé sur le concept de la "culture équitable", rassemble des musiciens du Nord et du Sud. Les recettes de la vente du disque servent à financer des projets d'accès à la culture.


En 2006, Amazigh retrouve ses compagnons de Gnawa Diffusion pour fêter leurs 10 ans de carrière. En avril, ils entament une tournée qui les mène en Europe, en Afrique, en Asie et en Scandinavie. La tournée est prévue pour durer jusqu'à l'été 2007.

Les Clips et Videos de gnawa diffusion

Les derniers Albums de gnawa diffusion

Shock El Hal

Shock El Hal



Sortie en : 2012
13 titres
Souk System

Souk System



Sortie en : 2004
14 titres
Bab El Oued Kingston

Bab El Oued Kingston



Sortie en : 2000
10 titres