DIRE STRAITS

Dire Straits

Blues
Formation en : 1977
Maison de Disque : Universal Music

Biographie de dire straits

Mark Knopfler (guitare,chant) est un journaliste âgé de 27 ans quand son frère David (guitare) lui présente John Illsley (basse).
Tous trois décident alors de s'installer dans un studio et de tenter de vivre de leur musique sous le nom de groupe "The Cafe Racers". Les débuts sont difficiles, et le trio vit avec des moyens très limités.
C'est cette situation qui influence le groupe pour le choix de son futur nom : to be in Dire Straits peut en effet se traduire par
« être sans le sous ».
Dans leur petit studio, Mark Knopfler va composer en 1977 le titre qui restera comme l'hymne du groupe : "Sultans of Swing", un hommage à tous les musiciens de bar et cabaret.
Charlie Gillett diffuse alors la bande sans prévenir les membres du groupe lors de son émission radiophonique Honky Tonk. Plusieurs producteurs le contactent dans les instants qui suivent. C'est finalement Polygram qui les signe pour cinq albums.
Le premier album, "Dire Straits", enregistré à Londres en février 1978 pour seulement quelques livres sterling, remporte rapidement un énorme succès dans toute l'Europe à l'exception notable du Royaume-Uni,
qui ne viendra au groupe que plus tard dû au mouvement punk de l'époque - ainsi qu'aux États-Unis. Outre "Sultans of swing",l'album contient un autre succès, "Down to the waterline".
Mark Knopfler, qui signe tous les titres, s'impose comme l'unique compositeur du groupe.
Il se fait également remarquer par son jeu de guitare, virtuose, mais à contre-courant du "gros son" rock de la fin des années 1970. Influencé par le blues et la country, notamment par J.J. Cale et Chet Atkins, Knopfler ne joue qu'en fingerpicking,
en son clair. Son instrument de prédilection, une Fender Stratocaster rouge, devient l'emblème du groupe sur les pochettes des deux premiers albums.
Le succès ne se dément pas avec le second album du groupe, "Communiqué", enregistré dans la foulée du premier, en décembre 1978, à Nassau, Bahamas.
Il réussit le tour de force d'occuper la première place des charts allemands alors que l'album "Dire Straits" est toujours à la 3e. Comme dans le cas de son prédecesseur,
l'influence blues et country reste dominante, la production peu travaillée, les thèmes abordés et l'ambiance musicale sont noirs.
A la fin des années 1970, à l'époque du Punk, du Funk et de la Disco, le succès d'un groupe qui pratique un rock influencé par J.J. Cale et Dylan peut surprendre,
mais il ne diminuera pas pour autant avec les prochains albums, "Making Movies" en 1980 et "Love Over Gold" en 1982.
Ce 4eme opus verra l'apparition des sons de clavier apparaitre.
Ces disques, qui inaugurent des compositions et arrangements plus complexes, et plus conformes à l'air du temps, sont marqués par les tubes Romeo and Juliet et Private Investigations.
C'est aussi la fin des premières années, avec le départ du guitariste David Knopfler et du batteur Pick Withers. Ils sont remplacés par Hal Lindes (guitare) et Terry Williams (batterie), et l'effectif est renforcé par Alan Clark aux claviers.
En 1983, le groupe, pas davantage influencé par les tendances discoïdes des années 80 que par le Punk des seventies, sort ExtendedancEPlay, un mini-album de 4 titres qui contient le single Twisting By the Pool,
qui sonne nettement Honky Tonk. Il sera suivi en 1984 par le double live "Alchemy", qui remporte un énorme succès.
En 1985, le groupe sort Brothers In Arms, qui restera comme son plus grand succès. Cet album est celui des premières mondiales : première vidéo à passer en Angleterre sur MTV pour le titre "Money for Nothing",
single exceptionnellement "rock" pour le groupe avec la voix du chanteur de Police, Sting en prime, et surtout l'un des premiers albums de rock à être diffusé sur un tout nouveau support discographique : le compact disque.
Les disquaires se servaient de cet album pour prouver la qualité sonore et stéréophonique à leurs clients.
Le morceau "Brothers in arms" sera utilisé dans le film de Tony Scott "SPYGAME".
La sortie du disque est suivie par une tournée monumentale, qui voit "Dire Straits" jouer dans des stades pleins à craquer : le groupe remplit l'enceinte de Wembley 13 soirs de suite,
et celle de l'Entertainment Centre à Sydney 21 fois !
Il joue également au Live Aid en compagnie de Sting, et deviennent, grâce à cette tournée, le groupe le plus vendeur des années 80. Au niveau line-up, cette époque marque le départ de Hal Lindes(guitare), remplacé par Jack Sonni,
et l'ajout d'un second clavier, Guy Fletcher.
Epuisés par le gigantisme de la tournée Brothers In Arms, les membres du groupe décident en 1986 de faire une pause, occasion pour Knopfler de travailler sur ses albums solo et les bandes sons de films.
Le groupe ne jouera qu'une fois, pour l'anniversaire de Nelson Mandela en 1988 (accompagné pour l'occasion d'Eric Clapton), avant sa reformation l'année suivante.
En 1989, Dire Straits, composé alors de Mark Knopfler, John Illsley, et des claviers Alan Clark et Guy Fletcher, et accompagné par divers musiciens de session dont le batteur du groupe Toto, Jeff Porcaro,
se lance dans l'enregistrement d'un nouvel album.
Mais "On Every Street", sorti finalement en 1991, ne remportera pas le succès de ses prédécesseurs, pas plus que la tournée qui suivra, dont on retrouve des extraits sur le live de 1993 "On The Night".
Finalement le groupe se sépare en 1995, avec un Mark Knopfler au bout du rouleau qui déclare « Je ne veux plus entendre parler de Dire Straits pendant au moins 10 ans ! ».
Mark Knopfler continuera jusqu'à aujourd'hui en solo avec ses albums plus intimes, toujours aux sonorités blues et country de faire perdurer l'âme de Dire Straits avec notament des titres comme, Silvertown ou Imelda.
À l'heure actuelle, Dire Straits reste un groupe légendaire pour beaucoup, notamment dans des pays comme l'Inde ou l'Afrique du Sud. Le groupe a vendu plus de 118 millions d'albums depuis ses débuts.

Les Clips et Videos de dire straits

Les derniers Albums de dire straits

On Every Street

On Every Street



Sortie en : 1991
12 titres
Brothers in Arms

Brothers in Arms



Sortie en : 1985
9 titres
Love Over Gold

Love Over Gold



Sortie en : 1982
5 titres


Les derniers Fans de dire straits

pacobuntou
nnaws
moutondesplaines
moumoune14
kikilleur