DYLAN BOB

Bob Dylan

Folk
Né le : 24/05/1941
Maison de Disque : Columbia Records

Biographie de bob dylan

Bob Dylan (de son vrai nom Robert Allen Zimmerman) est né le 24 mai 1941. Il est l'un des artistes américains ayant influencé le plus la musique des années 60 à nos jours: Beatles, Byrds, Neil Young, Eric Clapton, Lou Reed, Paul Simon, Springsteen ou Patti Smith ont subi son influence et ont repris ses chansons, comme plus récemment les White Stripes ou Avril Lavigne.

Fils spirituel de Woody Guthrie, contrairement à ce qui est habituellement prétendu, son nom de plume n'est en rien lié avec le poète Dylan Thomas, poète du Pays de Galles. Ses inspirateurs ont aussi pour nom Bertold Brecht, Hank Williams, Robert Johnson, Jack Kerouac, Arthur Rimbaud. Une poétique surréaliste traverse l'ensemble de ses textes qui commencent même à faire l'objet d'études universitaires pointues. Son œuvre en perpétuel devenir (il revisite régulièrement chacun de ses standards dans différents registres allant du rock agressif au jazz en passant par les ballades) est l'une des plus marquantes de l'après-guerre.


Musicien devenu très vite un véritable mythe, chantre de la contre-culture à son corps défendant durant les années 60, véritable encyclopédie vivante de la musique populaire américaine, Bob Dylan réinventa le folk au début de sa carrière. À son arrivée à Greenwich Village en 1961, le jeune Dylan y emprunte surtout le ton de la chronique sociale (Pete Seeger) et de l'anarcho-syndicalisme des hobo (Woody Guthrie). Pourtant lui se veut poète avant tout, non un quelconque porte-parole de la contestation. De là date le malentendu avec Joan Baez, la presse et une bonne partie de son public : Bob Dylan n'est jamais là où on l'attend. Lorsque vient l'appel des guitares électriques, il y cède très volontiers, avec une joie communicative. Le folk grâce à lui devient électrique avec le groupe de Michael Bloomfield puis avec The Hawks (futur The Band).

Ainsi le folk devint carrément Rock, avec une instrumentation électrifiée sur les trois albums suivants en 1965 et 1966, trilogie jugée unanimement comme un chef-d'œuvre exceptionnel du rock'n'roll, en particulier Blonde On Blonde premier double album de l'histoire du rock avant Freak Out de Frank Zappa. Mais il y perdit une grande partie de ses fans de la première heure, outrés de le voir délaisser le bon vieux folk des débuts. Ces sept albums relèvent de la première partie de sa carrière, lorsque, selon lui, il composait inconsciemment, ça venait tout seul.
En 1996 à Stockholm
Agrandir
En 1996 à Stockholm

Épuisé par une tournée européenne où son nouveau style folk rock donna lieu à des huées mémorables (« Judas ! ») lors de concerts survoltés, rongé par la célébrité et les amphétamines, Dylan devint l'ombre de lui-même. Un grave accident de moto survenu en juillet 1966, alimenta alors toutes sortes de rumeurs (on parla même de sa mort) et l'écarta pendant 2 ans de la scène publique. S'ouvre alors une période plus sereine, celle d'un Dylan « familial », pendant laquelle il profita de sa semi-retraite à Woodstock pour tester de nouvelles compositions, dans la veine folk de ses débuts, et enregistrer de nombreuses reprises avec son ex-groupe de scène, The Hawks (qui deviendra par la suite The Band). Son grand retour en 1968 déconcerta son public rock avec les nouvelles compositions accoustiques issues de son album John Westley Harding, disque annonçant la période country de Nashville Skyline, paru un an plus tard avec les plus fines gachettes de la country music (Johnny Cash y reprend notamment avec lui "Girl from the north country"). Les années 70 marquèrent un renouveau serein (et dans le pire des cas, guimauve) de sa musique dont le point culminant est l'album Blood on the Tracks (1975) , disque évoquant ses problèmes de couple avec sa femme Sara, que d'aucuns considèrent comme son chef d'œuvre ("c'est mon disque de chevet" déclara notamment Keith Richards). Cet opus annonce le très mélodieux "Desire" paru en 1976, qui fait la part belle au violon et à la voix chaude d'Emmylou Harris. La tournée bohémienne qui s'ensuit présente les derniers feux d'un compositeur en peine d'inspiration à l'orée des années 1980. C'est durant cette époque que Dylan contre toute attente, se convertit au christianisme et livre à ses fans incrédules ses compositions les moins inspirées… Beaucoup d'observateurs (fans ou journalistes) le taxèrent à cet époque de " Has Been ". Lui même a admis depuis que les tournées de l'époque lui servaient surtout à sortir de ses problèmes financiers. C'est sur les conseils de Bono (U2) que Bob enregistra avec le producteur et magicien du son Daniel Lanois le disque de son grand retour : Oh Mercy (1989). Puis il revint en 1997 avec un de ses meilleurs albums, le brumeux Time Out Of Mind (son meilleur album selon Elvis Costello) Depuis 1988, Dylan s'est lancé dans un projet fascinant : le Never Ending Tour (la tournée sans fin). Il chante dans tous les pays du monde, et revient fréquemment en Europe. On se souvient surtout de son passage, quatre soirées de suite, au Grand Rex à Paris en 1990. Il revint au Zénith de Paris en 1993, 1995, 1998, 2000, 2002, 2003 et 2005, tout en se produisant aussi régulièrement en Europe et aux États-Unis.

Un nouvel album sorti en septembre 2001, très blues et jazzy Love and Theft, a surpris un certain nombre de fans par son dépouillement. Ce qui n'empêcha pas l'accueil d'être aussi unanime que chaleureux. Bob Dylan est devenu une légende. Son œuvre comprend désormais la littérature avec Chroniques, le récit de ses visions, de ces créations, dans un style qui dit assez le poète qu'il n'a jamais cessé d'être. La parution régulière de ses Bootlegs, pirates introuvables jadis, remasterisés et désormais officiels (et dont la source paraît intarissable), est à chaque fois le même enchantement. Martin Scorsese vient de lui consacrer un film (sortie en DVD en octobre 2005), en attendant celui de Todd Haynes en 2006. Dernière nouvelle en date issue d'une indiscrétion sur Internet, Bob Dylan enregistre depuis février 2006 un nouvel album qui devrait sortir avant l'été. Au même moment devrait paraître le 2e tome de ses mémoires.
En 2007 Todd Haynes réalise "I'm Not There" sur la vie du chanteur folk contestataire.Bob Dylan y est incarné par six différents acteurs (dont une femme et un Noir), pour chaque période de sa vie ainsi que pour chaque facettes de sa personnalité.

Les Clips et Videos de bob dylan

Les derniers Albums de bob dylan

Tempest

Tempest



Sortie en : 2012
20 titres
All Time Best

All Time Best



Sortie en : 2011
18 titres
Together Through Life

Together Through Life



Sortie en : 2009
10 titres


Les derniers Fans de bob dylan

moumoune14
sissibdo
cordes91
kikilleur
stu de stael

Les dernieres news de bob dylan


17/10/2014 -

Bob Dylan : nouvel extrait des "Basement Tapes"


Alors que le chanteur s'apprête à dévoiler une nou..

11/09/2014 -

"The Art of McCartney" : un album hommage à l'icône britpop par Bob Dylan et The Cure


Un an après "New", Paul McCartney est déjà de reto..

16/04/2014 -

Non-lieu pour Bob Dylan après ses propos polémiques


Bob Dylan est tiré d'affaire ! En novembre dernier..